Critique : A star is born, l’éclosion d’une actrice

Deux grandes premières pour A star is born, remake d’Une étoile est née de William A. Wellman et Jack Conway. Celle de Lady Gaga en tant qu’actrice, et celle de Bradley Cooper en tant que réalisateur. Alléchante, la formule tient ses promesses : chansons de qualité qui rythment le déroulé du film, valse de temps sereins et haletants, plans serrés qui restent en mémoire, le tout porté par un amour inconditionnel.

La foule amassée dans l’immense fosse, les projecteurs qui fulminent et crachent leur lumière, la clameur des milliers de cris qui attendent leur idole. Le feu, la liesse, le bois de la scène, les acouphènes dans les oreilles. Puis le noir, la solitude, le silence, l’alcool, la perte. La vie d’un artiste. L’importance du paraître. La pluie après le beau temps. De la scène aux coulisses. De la passion à la raison, jusqu’à ce qu’elles se mêlent et ne forment qu’une boucle infernale. C’est dans ce mirage que Jackson (le surprenant Bradley Cooper), rencontre Ally (l’inattendue Lady Gaga), employée en restauration la journée qui libère son talent en chantant dans un show drag-queen le soir. Immédiatement, c’est le coup de foudre. Musical, curieux, amoureux. La résurrection. La fin du gouffre. Mais une passion qui leur fera tout à tour gagner et perdre la raison, jusqu’à la chute.

 

La surprise de l’Automne

Sceptique au début face aux scènes utopiques qui s’étirent et à la performance hésitante voire béjaune de Lady Gaga et Bradley Cooper, le spectateur se prend petit à petit au jeu, charmé par la puissance d’une voix, la résonance des paroles, la mélodie entêtante d’une chanson. A mesure que la bobine défile, que la fiction se rapproche de la réalité, les acteurs affirment leur jeu incitant chacun à croire à une histoire, leur histoire, celle que l’on finit par s’approprier et que l’on voudrait voir durer. Et on se retrouve pris dans les filets de cette romance sans voir s’écouler la plongée de deux heures dans la vie à la fois si basique et si exceptionnelle d’Ally et Jackson. Certes sans grand suspens, mais avec un flot d’émotions.

Dessin A star is Born

L’histoire de Lady Gaga ?

Digne des plus grands compositeurs, la bande-son est composée et interprétée en partie par les deux acteurs. Écrite à l’occasion du film, elle s’écoute tout aussi bien hors-contexte. Au delà d’une signature musicale, A star is born, c’est surtout une révélation. Celle de Lady Gaga. Comme chanteuse et musicienne hors-pair, sa renommé n’était plus à faire. Mais en tant qu’actrice, la découverte déconcerte. Les larmes, la joie, la colère, de l’anonymat à la gloire, elle ne mime rien d’insuffisant, rien de trop. Elle joue pour de vrai.
Peut-être parce que le parallèle avec son vécu s’avère troublant. Si elle assure ne pas être le personnage qu’elle incarne à l’écran, impossible de ne pas relier les débuts de Lady Gaga en Stefani Germanotta à ceux d’Ally. Stefani Germanotta qui commence sa carrière en brune derrière son piano, comme Ally derrière sa tenue de drag queen. Stefani qui devient Gaga et s’émancipe avec le succès, Stefani qui troque son brun pour du blond, sa timidité contre des performances et des shows grandioses, qui devient autre par l’incarnation de personnages (à l’aide de maquillage notamment), comme Ally. Et puis Lady Gaga qui revient à une scénographie plus classique, à sa personne naturelle, notamment avec son 5e album « Joanne« , sans fard, comme Ally.
Une nouvelle carrière qui ne fait que commencer pour l’artiste, avec un film auquel certains prédisent déjà l’Oscar.

Marylou CZAPLICKI

 

Photo à la Une : Warner Bros. Entertainment Inc. / Clay Enos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s