Quels légumes oubliés redécouvrir et comment les cuisiner ?

En ces temps où la tendance est au retour aux sources et à une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement, il est temps de redécouvrir ces légumes oubliés qui ont longtemps fait les délices de nos ancêtres. Des trésors culinaires qui ont été délaissés au profit des légumes plus courants que l’on trouve dans les étals de nos supermarchés. Il est temps de les remettre au goût du jour et de les intégrer dans nos recettes. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques-uns de ces légumes oubliés et vous donner des idées de recettes pour les cuisiner.

Le panais, un légume au goût sucré

Le panais est un légume racine de la même famille que la carotte. C’est un légume d’hiver au goût sucré qui peut être cuisiné de différentes façons. Il peut être utilisé pour réaliser une délicieuse purée, une soupe réconfortante ou une salade originale. Pour réaliser une purée de panais, il suffit de les éplucher, de les couper en morceaux et de les cuire à l’eau ou à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ensuite, écrasez-les à la fourchette et ajoutez un peu de lait, de beurre et de sel et poivre pour obtenir une purée onctueuse et savoureuse.

Le topinambour, le légume terre-mer

Le topinambour, aussi appelé artichaut de Jérusalem ou légume soleil, est un légume ancien qui a longtemps été délaissé. Il se cuisine comme la pomme de terre et a un goût légèrement sucré et noisette. Il peut être utilisé en purée, en gratin, en soupe ou simplement sauté à la poêle. Pour cuisiner les topinambours, il suffit de les éplucher, de les couper en morceaux et de les cuire à l’eau ou à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Vous pouvez également les rôtir au four avec un peu d’huile d’olive, de sel et de poivre pour un accompagnement original et savoureux.

Le chou de Salsifis, le légume tout terrain

Le salsifis est un légume racine qui se cuisine comme les carottes. Il a un goût légèrement sucré et une texture croquante qui en fait un légume idéal pour les salades ou les sautés. Pour cuisiner les salsifis, il suffit de les éplucher, de les couper en bâtonnets et de les cuire à l’eau ou à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Vous pouvez également les rôtir au four avec un peu d’huile d’olive, de sel et de poivre pour un accompagnement raffiné et délicieux.

Les légumes oubliés, une source d’inspiration culinaire

Au-delà de ces trois exemples, il existe une multitude d’autres légumes oubliés qui méritent d’être redécouverts et cuisinés. Que ce soit le chou-rave, le rutabaga, le crosne, la scorsonère ou encore le cerfeuil tubéreux, chaque légume a sa propre particularité et peut apporter une touche d’originalité à vos recettes. Alors n’hésitez pas à les incorporer dans vos plats pour changer de la routine et découvrir de nouvelles saveurs.

Comment cuisiner les légumes oubliés ?

Pour cuisiner ces légumes oubliés, il suffit de suivre les mêmes principes de base que pour les légumes plus courants. Il faut d’abord les laver, les éplucher si nécessaire et les couper en morceaux. Ensuite, vous pouvez les cuire à l’eau, à la vapeur, les rôtir au four ou les sauter à la poêle. N’hésitez pas à les assaisonner avec des herbes aromatiques, du sel, du poivre ou des épices pour relever leur goût. Vous pouvez également les incorporer dans des recettes plus élaborées comme des gratins, des tartes, des quiches ou encore des soupes. Le plus important est d’expérimenter et de laisser parler votre créativité en cuisine.

Le Radis Noir, le légume qui a du peps

Le radis noir est un légume racine qui, comme son nom l’indique, possède une peau noire et une chair blanche. Souvent consommé cru en salade pour son goût piquant, il peut aussi être cuisiné de bien d’autres façons. Par exemple, il s’associe parfaitement avec le poisson en étant râpé et mélangé à de l’huile d’olive, du sel et du citron. Les plus audacieux pourront même réaliser des chips de radis noir en tranchant finement ce légume et en le faisant cuire au four avec un filet d’huile d’olive.

Autre option savoureuse, le radis noir peut être incorporé dans un velouté. Pour le réaliser, faites revenir un oignon dans une casserole, ajoutez les radis noirs coupés en dés et laissez cuire avant de mixer le tout avec du bouillon de légumes. Ce velouté de radis noir surprendra agréablement vos convives par sa douceur et son originalité.

Le Chou Rave, le légume aux allures de navet

Le chou rave est un légume ancien qui ressemble à un navet et qui est très apprécié pour sa texture croquante et son goût doux, légèrement sucré. Il peut être consommé cru, râpé en salade par exemple, ou cuit de multiples façons. Un de ses grands avantages est qu’il se conserve bien, ce qui permet de l’utiliser tout au long de l’hiver.

Pour cuisiner le chou rave, vous pouvez le découper en tranches et le faire sauter à la poêle dans un peu d’huile d’olive avec de l’ail et du persil. Il est aussi délicieux en gratin : coupez-le en morceaux, faites-le blanchir quelques minutes à l’eau bouillante avant de le déposer dans un plat à gratin avec un peu de crème fraîche, de fromage râpé et de noix de muscade. Enfournez le tout jusqu’à obtenir une belle croûte dorée.

Conclusion

Redécouvrir les légumes oubliés, c’est faire un pas vers une alimentation plus variée et plus respectueuse de l’environnement. C’est également l’occasion de sortir de sa zone de confort et de surprendre ses papilles avec des saveurs parfois oubliées. Que ce soit le panais, le topinambour, le salsifis, le radis noir ou le chou rave, chacun de ces légumes offre une palette de textures et de goûts qui n’ont rien à envier à leurs homologues plus communs.

Il n’est pas nécessaire d’être un chef étoilé pour cuisiner ces légumes. Un peu d’huile d’olive, quelques herbes et épices, et vous voilà prêt à réaliser de délicieuses recettes. Alors, n’hésitez plus et laissez-vous tenter par ces légumes d’antan. Vous ne serez pas déçu et votre santé vous en remerciera !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés