Instant lecture Juillet 2018 : libérez votre créativité !

Ce mois-ci, Jollies vous propose des lectures inspirantes, qui feront réfléchir les écrivain-e-s en herbe (ou lecteur-trice-s curieux-ses !) à ce qui peut vous pousser à vous lancer dans l’univers de la création.

 

Journaux – Sylvia Plath

Résumé

Sylvia Plath est une poétesse américaine du XXe siècle qui eut une carrière fulgurante et mouvementée. Dans ses journaux, écrits entre ses dix-huit et ses trente-deux ans – âge auquel elle mit fin à ses jours, elle relate non seulement son expérience de vie mais surtout son expérience de création et sa recherche sans fin d’absolu poétique.

Notre avis

Dans ses Journaux, la poétesse se livre sans aucun filtre, avec cette authenticité propre à ces textes qui n’auraient jamais dû être lus. Tels les poètes maudits du XIXe siècle, elle oscille entre désespoir profond et exaltation créatrice, tout en s’acharnant à l’écriture qu’elle voit comme un exercice, tout comme Rimbaud qui disait : « il faut que je me fasse voyant ». Une vision inspirante pour qui s’intéresse aux méandres de l’écriture, teintée d’amertume à cause de la fin brutale que connut la vie de l’artiste.

 

Comme par magie – Elizabeth Gilbert

InstantLecture_JUILLET
Crédit : @mathildoubrg

Résumé

Aujourd’hui, Elizabeth Gilbert est connue comme l’autrice de l’immense Mange, prie, aime dans lequel elle racontait, en 2009, comment elle avait décidé de tout quitter, presque du jour au lendemain, pour partir à la recherche d’elle-même par le voyage. En plus de cette œuvre adaptée en film en 2016, la jeune femme a pourtant écrit des nouvelles, des romans, des récits autobiographiques, tous moins connus mais par moins importants pour elle. Dans Comme par magie – Big Magic en anglais – l’autrice rend compte de son processus de création et livre à ses lecteurs et lectrices les secrets de son inspiration. Selon elle, tout cela est affaire d’amour, de patience… et de magie.

Notre avis

Dans une lignée inverse à celle de Plath, Gilbert présente sa relation magique avec l’écriture : une histoire d’amour et de persévérance grâce à laquelle elle a publié des dizaines d’ouvrages, plus ou moins reconnus. Loin d’être effrayé-e ou impressionné-e par une telle production, le lecteur ou la lectrice se retrouve au contraire invité-e à prendre part à la magnifique aventure de la création, quelle qu’elle soit. L’ouvrage d’Elizabeth Gilbert est une véritable bouffée d’air frais, encourageant, déculpabilisant et galvanisant. Au travers de sa lecture, on n’a qu’une envie : se lancer dans la création avec passion et réaliser tous ses rêves. A lire sans aucune modération.

La rédaction vous souhaite une bonne lecture et de belles vacances !

Mathilde BERG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s