Main Square Festival 2018 : la citadelle d’Arras a dansé tout le week-end

Les 6, 7 et 8 juillet, la Citadelle d’Arras s’est une nouvelle fois habillée aux couleurs du Main Square Festival. Carton plein pour la quatorzième édition du festival le plus populaire des Hauts-de-France.

Avec une programmation éclectique et un cadre magnifique, inscrit au patrimoine de l’UNESCO, difficile de ne pas passer un bon moment au Main Square Festival (MSF) d’Arras. Des remparts, une chapelle, un espace vert, des pavés… Le Main Square Festival, c’est une ambiance particulière, qui doit beaucoup à son lieu. Depuis 2010, la fête se passe dans l’enceinte de la Citadelle, construite par Vauban entre 1668 et 1672 et qui, malgré la foule annuelle, reste intouchée.

Ce qui est sûr, c’est que la programmation est aussi gage de réussite pour le festival des Hauts-de-France. Elle a, une nouvelle fois, attiré des spectateurs de tous âges et de tous horizons. Alors, officiellement intergénérationnel, le Main Square ? Oui, on peut le dire. Cette année, le festival avait revisité ses classiques, en programmant des artistes bien installés sur la scène internationale, comme IAM, Depeche Mode, Queens of the Stone Ages ou encore Liam Gallagher… Mais le festival a aussi pensé aux jeunes, en leur proposant de venir écouter les artistes du moment tels qu’OrelSan, Nekfeu ou encore Feder. D’autres groupes et chanteurs, un peu moins connus, se sont trouvé un nouveau public, prêt à remplir ses playlists à l’approche des vacances. Chez Jollies, nous avons eu un gros (gros) coup de coeur pour Oscar and the Wolf.

Majoritaire au Main Square, le public du Nord est toujours aussi chaud : peu importent les artistes, l’ambiance est au rendez-vous. Et ce ne sont pas les événements footballistiques du week-end qui auront calmé tout ce petit monde (Big up à nos amis belges) ! Bras en l’air, cris, chants et pas de danse ont été de mise tout au long des trois jours de festival. Aussi, difficile de circuler parfois lors des plus gros shows du week-end, mieux valait alors trouver une bonne place… et y rester !

Le Main Square cultive aussi le véritable aspect festival… Et ça se ressent sur l’ambiance générale, plutôt bon enfant et enthousiaste. En plus des concerts, à Arras, on ne lésine pas sur les activités. Parmi elles : un barber shop et une coiffeur, un stand de tatouages éphémères, un espace relaxation, des jeux avec les partenaires du festival ou encore, c’est la grande nouveauté de cette année, un parcours d’accrobranche ! Il y en avait pour tous et ce aux quatre coins de la Citadelle.

Le week-end a été chaud, très chaud, trop même… Et pour la première fois, l’organisation du Main Square avait pensé à installer des « arroseurs » à des points clefs du festival, pour rafraîchir les festivaliers, un très bon point pour éviter les malaises dus à la chaleur. Comme les années précédentes, les festivaliers pouvaient manger sur l’un des nombreux points de restauration du festival : frites, pizzas, kebab… et boire une multitude de boissons, et beaucoup (vraiment beaucoup) de bières. Seul bémol : le prix des consommations, un peu plus élevé que les années précédentes et qui, mises bout à bout et même raisonnablement, représentent une sacrée somme à la fin du festival.

C’est, encore une fois, pari gagné pour le Main Square Festival !

Camille BRONCHART & Adeline MULLET

Crédits photos : @Adeline Mullet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s