L’instant lecture de mars 2018

Ce mois-ci, Jollies Magazine vous propose trois lectures différentes : un polar de la célèbre romancière britannique Agatha Christie, un ouvrage de science-fiction qui lutte contre une attaque de zombies et une fiction romantique. Lequel des trois vous comblera en ce mois de mars ? Une chose est sûre, il y en a pour tout le monde.

World War Z, roman de Max Brooks

Le résumé : Malgré les conseils du Guide, le pire est arrivé. La guerre mondiale contre les zombies (la World War Z) a eu lieu et la civilisation a désormais conscience de cette menace présente depuis des millénaires. Il faut alors retranscrire ce qu’il s’est passé pour que cela ne se reproduise plus jamais. L’auteur du livre, en mission pour l’ONU, recueille les témoignages des survivants qui ont dû faire face à l’impensable. Que ce soit en Chine où l’épidémie a débuté ou au Japon, ces témoignages soulignent le caractère horrible de la guerre, mais aussi celui de l’Homme et de ceux qui le gouvernent.

Notre avis : Max Brooks poursuit son travail sur la figure du zombie en fournissant la meilleure oeuvre littéraire sur les zombies à ce jour. Si le Guide de survie en territoire zombie était déjà cynique et critique sur la capacité des gouvernements à gérer une crise d’ampleur mondiale, World War Z embrasse pleinement le sujet. Brooks offre un déroulement chronologique de la World War Z en expliquant les premiers signes de l’invasion en passant par la transition vers une crise mondiale et enfin la guerre ouverte pour récupérer la terre des mains putrides des morts-vivants.
À travers les témoignages des hommes et des femmes ayant vécu le conflit, le livre devient tout autant un récit d’anticipation/horreur qu’une critique acerbe de notre société. En effet, ce ne sont pas tant les zombies qui ont failli décimer la race humaine  que notre manque de jugeote face aux événements. Les témoignages illustrent ce que notre société a de pire, que ce soit le commerce médicamenteux, le star system ou ce que peut faire l’homme lorsqu’il se retrouve dans ses derniers retranchements. Le livre se permet de critiquer un bon nombre de gouvernements, y compris celui de la Corée du Nord, avec un retournement de situation habile entre les pays du Nord et du Sud.
Contrairement au film du même nom, dont Brooks renie l’existence, World War Z est la parfaite suite de l’oeuvre de George Romero. Au travers de la figure du zombie, le livre pointe du doigt les inégalités sociales, l’inutilité des gouvernements et les maux de notre société. L’ouvrage n’est pas très long à lire et on savoure toujours autant le ton cynique de Brooks. World War Z est un chef d’oeuvre de la littérature zombie que tout fan de goules devrait lire.

La vie princière, roman de Marc Pautrel

28938496_10216247767171235_998995108_o
©Ines Lombarteix

Le résumé : L’auteur bordelais Marc Pautrel signe son septième roman, court et efficace. L’histoire se passe dans un décor méditerranéen idyllique, propice à la rencontre et à l’amour. Il va raconter, comme dans un journal intime, sa rencontre avec une Italienne charmante et vive d’esprit lors d’un séminaire de quelques jours. Alors qu’il redoutait un certain malaise lors des dîners de groupe, ils deviendront son moment préféré, un moment d’échange avec cette femme dont il s’éprend au fil des mots. Dès le début cependant, il sait que leur histoire ne pourra jamais s’inscrire dans l’avenir.

Notre avis : La vie princière de Marc Pautrel donne un merveilleux goût d’été. Une période où les rencontres fleurissent sous un climat agréable et qui détend. Une période de légèreté où l’on peut s’éprendre d’inconnu, comme le fait le narrateur. Qui est ce « je » ? Il est écrivain comme Marc Pautrel. Est-ce donc un récit qui va chercher dans sa vie personnelle ? La description des sentiments et sensations engendrés par l’état amoureux est si juste qu’il est difficile d’en douter. Le roman décrit avec justesse les péripéties de l’âme chahutée par une avalanche d’émotions à la vue de l’élue. Le héros est perdu entre le doute de ce que ressent l’autre et la certitude de ce que lui ressent, mais aussi entre les moments d’espoir et de rapprochement qui sont entrecoupés de réactions qui le refroidissent. De véritables montagnes russes émotionnelles si bien mises en mots.

Le cadavre dans la bibliothèque, roman de Agatha Christie

Résumé : Le cadavre d’une jolie femme blonde est retrouvé dans la bibliothèque du colonel Bantry, qui assure n’avoir rien en commun avec la victime. Mais qui est cette mystérieuse femme blonde ? Comment est-elle arrivée là ? Et surtout pourquoi et par qui a-t-elle été assassinée ? Mme Bantry, convaincue de la culpabilité de son mari, va faire appel à Miss Marple, la célèbre détective pour résoudre l’énigme.

Notre avis : Comme à son habitude, les enquêtes d’Agatha Christie nous plongent dans l’univers anglo-saxon. Même si le coupable apparaît dès les premières lignes, jusqu’au bout le suspens est à son comble. Les points de vue s’enchaînent, entre celui du commissaire officiel chargé de l’affaire, Miss Marple et le couple des Bantry. Le personnage de Miss Marple est ici à son avantage : sans elle, le crime n’est jamais résolu et ce malgré l’implication acharnée de l’inspecteur. Une fois de plus, Agatha Christie prouve à son lecteur que même si quelqu’un semble être le coupable idéal depuis le début du récit, il faut se méfier des apparences. Tout est dans l’analyse psychologique des différents suspects. Et vous, parviendrez-vous à trouver qui est le vrai coupable ?

Ont contribué à cet article : Margaux LIDON, Inès LOMBARTEIX et Anthony XERRI

Publicités

Une réflexion sur “L’instant lecture de mars 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s