Le Calchemise, le vêtement masculin révolutionnaire pour ne plus jamais être débraillé

Noël approche… S’il vous manque encore un cadeau pour un homme de votre entourage, pensez au Calchemise ! Cette invention, aussi pratique que loufoque mêle caleçon et chemise, ingénieux !

Comment ne plus avoir la chemise qui baille de son pantalon lors d’un rendez-vous important ? Cette question, ils sont beaucoup à se la poser chaque jour. La solution est toute trouvée : le Calchemise.

L’idée était pourtant simple : il suffisait d’attacher une chemise et un caleçon ensemble, en un seul vêtement, à la manière d’un body féminin. Indétectable sous un pantalon, les hommes seront toujours bien habillés, et plus jamais débraillés. Les plus audacieux le porteront seul, l’été, à la manière d’un combishort.

La marque a pensé à tout. L’OFNI (Objet Fashion Non Identifié), est équipé d’une ligne de boutons, du col jusqu’aux jambes, pour que ces messieurs puissent être libres dans leurs mouvements. Le vêtement est disponible du S (38) au XL (44) et s’adapte à toutes les morphologies, d’après la marque.

Mais ça vient d’où, le Calchemise ?

C’est en 2009 que Simon, alors étudiant ingénieur réalise que la matière de ses caleçons et de ses chemises est la même. Pour la première fois, il envisage l’idée d’un calchemise, contraction de caleçon et chemise. Souvent évoqué, mais jamais concrétisé, il faudra attendre 2015 pour que le projet Calchemise prenne un nouveau tournant. En 2015, son ami Clément, ingénieur, lui offre un premier prototype du calchemise. Un succès. Fin 2015, la première collection est lancée, et vendue via Internet. Depuis, le Calchemise ne cesse de se décliner en différents modèles.

Des modèles basiques, et unis, aux modèles plus extravagants, chacun y trouvera son compte ! Les intemporels motifs lignes, carreaux et pois côtoient les motifs pieds de poule, Père Noël ou plus vintage qui rappellent les chemises de tonton Hervé.

La campagne de publicité donne le ton : le Calchemise se veut novateur, et déjanté ! Salade, ventilateurs, tasses et barbe de Père Noël côtoient des photos plus “traditionnelles”.

img_0086_f1i0ip
@François-Xavier Richard pour Calchemise

Pour la SAS Calchemise, ce nouveau vêtement c’est “l’extravagance dissimulée” et “un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour l’homme”, rien que ça ! Pour les Calchemises, de fabrication française, comptez entre 65€ et 76€.

L’entreprise travaille désormais sur une nouvelle ligne de produits masculins “inédits” pour 2018, dont une chemise à cols interchangeables, on a hâte de découvrir ça !

Camille BRONCHART

Crédit photo image à la une : Thomas Arouk et François-Xavier Richard pour Calchemise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s