L’instant lecture de septembre 2017

Pour la rentrée scolaire 2017, Jollies décide de vous gâter en inaugurant sa toute nouvelle rubrique : une chronique littéraire. Tous les mois, retrouvez les conseils littéraires de la rédaction, des ouvrages qui nous ont touché, fait rire, pleurer ou tout simplement plu. En clair, nos coups de coeur. Pour cette première édition, Jollies vous propose de l’humour avec une toute nouvelle BD, une histoire palpitante dans un monde fantastique et un thriller haletant. 

 A fond le slip !, BD de ZEP

21586194_1563312713728265_1417538008_n
@Morgane Pique

Le résumé :
25 ans après sa première parution, Titeuf revient pour son 15ème tome, A fond le slip ! sorti en Août 2017. Comme d’habitude, chaque planche raconte une petite histoire. Zep y éveille les adolescents et même les plus grands sur les thèmes de la sexualité, les relations humaines, les mystères de la vie… S’il y a 15 ans Titeuf se demandait ce qu’étaient les dangers d’internet et la couche d’ozone, il s’interroge cette fois sur les grands thèmes de notre décennie : nucléaire, terrorisme, migrations, végétarisme. Le monde change et Titeuf aussi.

 

Notre avis :
Nous avons grandi avec lui et ses albums, et c’est toujours un plaisir de le lire. On se reconnaît, soi-même et nos amis, dans certains strips, comme dans nos souvenirs les plus enfouis… Le suisse Zep est un auteur qui sait parler aux jeunes et les sensibiliser. On sent que Zep a des choses à dire : cet album est presque engagé. Secrètement, on espère que Titeuf et son franc-parler seront éternels. Voir le monde avec les yeux naïfs d’un pré-adolescent nous fait nous même réfléchir quant à notre façon de voir ce qui nous entoure. Pour la 15ème fois, le pari est réussi. A fond le slip ! se lit vite et bien, alors foncez !

Au fond de l’eau, Thriller de Paula Hawkins

21744559_1897902433870193_788156043_n.jpg
@Margaux Lidon

Le résumé : Julia – qui se fait appeler Jules -, revient dans la ville de son enfance lorsqu’on lui apprend le suicide de sa sœur, Nel. Fâchées depuis des années, les deux jeunes femmes ne s’étaient pas revues et Jules n’avait jamais répondu lorsque sa soeur, quelques jours avant son décès, l’avait appelé plusieurs fois. La jeune femme est alors obligée de revenir dans la ville qu’elle avait fuit pour s’occuper de Lena, sa nièce. Mais Jules est terrifiée à l’idée de revenir à Beckford. Pourquoi ? Des souvenirs du passé trop douloureux ? Le meurtre de sa soeur maquillé en suicide ? Ou s’occuper d’une adolescente impulsive ? Une chose est sûre, la rivière de Beckford détient de nombreux secrets que personne n’a envie de voir déterrés…

Notre avis : Après son précédent best-seller La fille du train, nous avons été ravis de découvrir le nouvel opus de Paula Hawkins, Au fond de l’eau. Dans ce nouveau thriller haletant, l’auteur fait le portait de trois femmes : Jules, Nel et Lena. Si dès les premières lignes le personnage de Nel est absent, il est omniprésent durant tout le roman puisque l’intrigue tourne autour de son décès suspect, un suicide qui ressemble de très près à un meurtre. On reconnait rapidement la plume de l’auteur avec son penchant pour les personnages torturés et dotés d’un mal être infini avec le personnage de Jules, qui se veut de plus en plus sombre au fil des chapitres.  Autre point commun avec le précédent livre de Paula Hawkins, l’histoire est racontée par plusieurs habitants dans la ville de Beckford. S’ils semblent parfaitement étrangers au destin des trois femmes, ils sont de près où de loin tous concernés voir impliqués dans quelque chose. Paula Hawkins montre qu’une fois de plus tous les personnages de son roman sont liés entre eux et que chacun apporte un morceau du puzzle afin de reconstituer l’intrigue. En plus d’être spectateurs, ils sont acteurs, ce qui apporte un vrai dynamisme à la lecture. Les points de vues s’enchaînent, les descriptions et les émotions également, ce qui perd un peu le lecteur qui a du mal à déceler le vrai du faux dans cette ville étrange qu’est Beckford. Une fois de plus, Paula Hawkins réussi son pari : tenir en haleine le lecteur de début à la fin, n’hésitant pas à le noyer dans les secrets de la ville de Beckford et de sa rivière mystérieuse. La chute quant à elle, marquera tous les esprits, comme la jeune femme l’avait fait dans son précédent thriller.

The Hobbit, livre fantastique de Tolkien

21640538_1897975137196256_1879667688_o
@Léa Gorius

Le résumé :
« Dans un trou vivait un hobbit. Ce n’était pas un trou déplaisant, sale et humide…« . Dès la première phrase, l’ambiance est posée. Le lecteur se retrouve face à un univers fantastique, imaginaire, peuplé d’elfes, de nains, d’orcs et de gobelins que la défense d’un trésor inestimable réunis… dans l’adversité ! Bilbo, semi-homme aventureux et héros de cette histoire, est poussé à l’aventure par Gandalf, magicien et artificier de renom, dans cette quête qui lui fera traverser la Terre du Milieu, dangereuse contrée abritant une forêt hantée par des araignées géantes, les grottes d’un roi Gobelin ou encore le refuge d’un transformeur mi homme-mi ours… peu commode ! Réunissant tout son courage, accompagné d’un anneau magique et d’une troupe de nain avide de retrouver son or, le jeune Bilbo nous démontre avec brio que tout ce qui est petit… est bien utile face à un dragon !

Notre avis :
Que vous ayez vu le film ou non, la lecture de ce classique de la littérature fantastique vous fera voyager dans un monde parallèle tant convoité par les contes pour enfants. Fan du film, vous découvrirez avec stupeur les changements qui ont été effectués (et ils sont nombreux) par Peter Jackson lorsqu’il a choisi d’adapter le livre en trois films : Un voyage Inattendu, La Désolation de Smaug et La Bataille des Cinq Armées. L’écriture de Tolkien (bien que datant des années 1930) n’a pas pris une ride et ce récit d’aventure se lit avec une facilité déconcertante. Alors si vous êtes amateurs de grandes épopées et que vous n’avez pas peur des livres un peu longs (371 pages…) et sans images : Le Hobbit est fait pour vous !

Ont collaboré à cet article : Léa Gorius, Margaux Lidon et Morgane Pique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s