L’Islande, petit guide de voyage

L’Islande est la nouvelle destination à la mode. Depuis l’explosion du volcan Eyjafjallajökull qui avait bloqué tous les avions en Europe en 2010, le monde est de nouveau attiré par l’île des Vikings. Celle-ci offre un dépaysement total avec ses collines noires et ses étendues lunaires. Selon les informations de France Inter, le tourisme a augmenté de 34% entre 2015 et 2016. Mais pourquoi cet engouement? Jollies vous explique.

Tout d’abord, sur un aspect pratique, l’Islande n’est qu’à trois heures d’avion de Paris. Les vols sont nombreux et à des prix raisonnables (500€ l’aller-retour pour deux personnes via WowAir par exemple). Autre aspect pratique, les Islandais parlent tous anglais (ou quasiment), ce qui facilite grandement les démarches sur place.

Pour ce qui est du logement, plusieurs choix s’offrent à vous en fonction du temps que vous passerez sur place : l’itinérance d’hôtels en hôtels, de guesthouse en guesthouse ou de camping en camping (nombreux!), pour des voyages d’au moins une semaine et plus. Sinon, vous pouvez prendre un logement dans une ville et faire les allers-retours entre votre résidence et vos excursions, pour les voyages d’une semaine et moins. Les AirBnb sont nombreux surtout à Reykjavik mais il y a également beaucoup de chambres d’hôtes.

Quant au transport sur place, l’auto-stop est à la mode en Islande ! Ce qui se comprend étant donné le nombre important de kilomètres entre chaque villes. On conseille cependant la location de voiture qui vous permettra une plus grande liberté (on déconseille Autoeurope, qui loue pour peu cher mais pour un service minime et des voitures en mauvais état, testé et désapprouvé). Cependant attention si vous ne louez pas de 4×4. Toutes les routes ne sont pas praticables avec une voiture lambda, notamment pour se rendre dans le centre du pays (Landmannalaugar et les Hautes Terres). Dans ce cas, il faudra vous procurer un ticket de bus qui coute 250€ pour deux depuis Reykjavik.

Enfin, la vie sur place est très chère et les supermarchés sont peu fournis… Mais le pays compense par sa beauté !

La région de Reykjavik: le cercle d’or et les sources d’eau chaude

Le cercle d’or, une des ballades les plus touristiques, est en réalité une suite de sites naturels qui mis bout à bout sur la carte forment une boucle, d’où son nom. On peut choisir de tous les faire ou d’en sélectionner tout en sachant que certains sont observables de la route. La rédaction a décidé de vous décrire les trois principaux sites.

La première étape se nomme Thingvellir. Celle-ci est un parc naturel classé au patrimoine mondial de l’Unesco, dans lequel se trouve entre autre une cascade portant le doux nom de Oxararfoss et mesurant vingt mètres de haut, une église et une étendue verte traversée par une charmante rivière. Par beau temps, on profite ainsi de jolis scintillements sur l’eau et il ne fait pas trop froid. La seconde étape est Geysir. Ici se trouvent des sources d’eau chaude pouvant monter jusqu’à 100°C. Bien sûr, en observant le nom du site, on en déduit que Geysir ressemble beaucoup à geyser… Bingo ! Un geyser explose toutes les huit minutes. Sensations garanties ! L’autre grande attraction est la cascade de Gullfoss. Celle-ci est l’une des plus grosse d’Europe et se précipite sur trente-deux mètres de haut en deux étapes. Le courant y est extrêmement puissant si bien que lorsque l’Islande parviendra à trouver un moyen de l’exploiter, la cascade pourrait fournir à elle seule de l’électricité pour tout le sud du pays!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Reykjadalur se trouve à quarante minutes en voiture de Reykjavik. Ce site contient des sources d’eau chaude allant de 40°C à 100°C. La visite consiste en une randonnée d’environ une heure pour monter en haut d’une colline. De là, le point de vue est extraordinaire puisqu’il offre un regard sur une gigantesque vallée. Au court de la randonnée, on peut voir également des moutons, une cascade et des vapeurs d’eau chaude… Ce n’est qu’au bout de quarante-cinq minutes qu’on arrive réellement sur du plat et sur des vapeurs biens plus impressionnantes (que l’on repère en avance à cause de l’odeur de soufre). Là, tout est aménagé pour que le visiteur ne se perde pas. Il n’y a plus qu’à suivre le chemin même si celui-ci passe au-dessus d’eau bouillonnante… Une fois cette étape passée, le visiteur arrive sur un ruisseau, bordé d’une longue terrasse en bois, et dans lequel l’eau est à 40°C. Autrement dit une eau dans lequel on peut se baigner sans risque. Le plus fantastique dans tout ça c’est que c’est « un bain qui ne refroidit jamais »! Le rêve!

 

Cependant, Reykjaladur est loin d’être la source d’eau chaude la plus connue. Le Blue Lagoon est lui bien plus apprécié par les touristes. Cependant attention au prix ! Il existe plusieurs formules allant de 48€ à 420. Pour un premier voyage en Islande, cette activité reste un indispensable.

Les glaciers

Qui dit Islande dit froid et qui dit froid dit neiges éternelles et glaciers. La rédaction s’est rendue au Jökulsárlón qui se trouve au sud-est du pays, à environ trois heures de route de Reykjavik. Le Jökulsárlón est en fait une sorte de lagon dans lequel se déplace des bouts de glacier. Le spectacle est saisissant. Les couleurs y sont sublimes, offrant un dégradé allant du noir au bleu. Non loin, se trouve le glacier Fjallsárlón. Ici, le paysage est très impressionnant car le public se trouve face à une énorme montagne/glacier formant des pointes, telles des remparts. Cela est d’autant plus surprenant que de loin, on dirait presque une construction humaine ! Tout ceci se trouve en fait dans le périmètre proche de Skatafell, le deuxième parc du pays.

 

Dans la péninsule de Snaefellsnes, au sud de Reykjavik, les touristes sont bien plus rares. Il existe un peu plus de trente randonnées balisées différentes. On peut ainsi monter en haut du glacier Snaeffelsjökull en partant de la ville d’Arnarstapi. On peut aussi effectuer une ascension plus courte, en haut du mon Hreggnasi, permettant d’avoir un point de vue sur le glacier et sur toute la vallée… Sublime.

Pour plus de renseignements sur les glaciers islandais, la rédaction vous invite à consulter ce site, très bien fait!

La région de Vik

Ici, se trouvent les célèbres plages de sable noir. Il y a environ deux heures de route depuis Reykjavik pour atteindre Vik qui est très bien indiquée. La ville en elle-même est plutôt sympathique mais la plage est bien plus attractive. Celle-ci est entourée d’énorme falaises couleur charbon et l’une d’elles ressemble à un amalgame de plusieurs colonnes mises côte-à-côte. Impressionnant et grisant. Sur cette route, on trouve également la magnifique cascade de Skogafoss et Seljalandfoss (derrière laquelle on peut passer !). Non loin, se trouvent les îles Vestman, accessibles en ferry. Leur spécificité est leur population de macareux qui sont extrêmement nombreux!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces activités peuvent se faire facilement sur une journée et sont très reposantes comparées aux randonnées et autres trajets en voiture qui peuvent être très longs.

Reykjavik

La plus grande ville du pays ne compte que 122 141 habitants (2015). Le tour en est rapidement fait. La ville est très agréable et très propre. On recommande la visite de l’église de Reykjavik ainsi que la montée dans son clocher. Autre chose à faire absolument : l’excursion pour voir des baleines. Là aussi les prix peuvent varier mais cela reste cher. Les mois de juillet à septembre sont les plus propices.

reykjavik-1103885_1920
Église de Reykjavik

Pour manger, le café Kaffitar est extrêmement cosy et leurs gâteaux sont un pur délice. Pour manger dans un restaurant, il faut garder à l’esprit que tout est très cher… Le meilleur prix que nous ayons trouvé se trouve près du port et s’appelle Grillhusid. Le restaurant est décoré dans un style de café américain et les plats y sont copieux et bons. Dans les spécialités de la ville, les hot-dog qui sont parait-il les meilleurs du monde et le skyr, un yaourt pauvre en matière grasse et riche en protéines.

Eglantine PUEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s