Paris : 10 expos à ne pas manquer cet été !

Le début de l’été a sonné et la culture s’expose en masse à Paris. De David Hockney au Centre Pompidou à Cézanne au musée d’Orsay, Jollies en profite pour vous présenter un récap’ des expositions à ne pas manquer cet été dans notre belle capitale !

  • David Hockney – Centre Pompidou

C’est une exposition événement. En collaboration avec la Tate Britain et le Metropolitan Museum, le Centre Pompidou présente jusqu’au 23 octobre, une retrospective inédite de David Hockney. Dans ce dédale de plus de 160 œuvres, vous croiserez le chemin de plusieurs réalisations qui ont fait la renommée du peintre, et plongerez notamment au travers de A Bigger Splash, œuvre phare. Un retour sur soixante ans de carrière où l’artiste se dévoile et expose sa sensibilité à l’eau, et plus particulièrement aux piscines. À découvrir sans plus attendre !

 

  • Walker Evans – Centre Pompidou

Autre événement, le Centre Pompidou consacre jusqu’au 14 août, une exposition au photographe américain Walker Evans. En compagnie de ce photographe à succès, côtoyez l’Amérique en crise, ses années 1930 et comprenez l’obsession du photographe pour les détails du quotidien et la banalité urbaine. De ses premières photographies aux Polaroïd des années 1970, c’est avec plus de 300 œuvres retraçant l’ensemble de la carrière de l’artiste que cette exposition s’impose comme première grande retrospective en France. Amateurs de photographie, n’hésitez pas une seconde !

  • Picasso Primitif – Musée du Quai Branly

Direction les bords de Seine, où s’expose l’incontournable Picasso. Et quoi de mieux que le Quai Branly pour porter les œuvres de ce peintre, sculpteur et dessinateur influencé par les arts de différents continents ? La mise en opposition entre les œuvres dévoile la relation du peintre espagnol avec les arts non-occidentaux. Une succession de 300 œuvres qui témoigne de l’évolution de Picasso et de ses travaux au fil du temps. Cette exposition, construite en deux étapes, fera le bonheur des amoureux des arts primitifs, et plus particulièrement des amoureux de Picasso. À découvrir jusqu’au 23 juillet.

 

  • Rodin. L’exposition du centenaire – Grand Palais

Pionnier de la sculpture moderne, c’est à l’occasion du centenaire de sa mort que Rodin fait l’objet, jusqu’au 31 juillet, d’une exposition au Grand Palais. Au cœur de cet incontournable monument parisien, 200 œuvres permettent de rendre hommage à cet artiste emblématique du XIXème siècle. Une exposition inédite mettant en lumière Rodin, figure influente pour de nombreux artistes le succédant, et personnage qui a redonné vie à la sculpture.

  • Jardins – Grand Palais

C’est également au Grand Palais que le jardin est célébré entre les quatre murs d’un musée. Au cœur d’un circuit éclatant, différentes créations sont proposées : peintures, photographies, sculptures. Jusqu’au 24 juillet, Monet, Picasso, Cézanne ou encore Klimt racontent six siècles de production autour du jardin : une ballade entre les quatre saisons en perspective.

  • Christian Dior, couturier du rêve – Musée des Arts Décoratifs

Passionnés de mode ? Le musée des Arts Décoratifs a quelque chose pour vous : une exposition mettant à l’honneur Christian Dior. Une retrospective composée de 300 robes de haute couture ainsi que d’autres créations telles que des photographies de mode, des croquis et des documents publicitaires est présentée. Mais surtout, une rétrospective permettant de comprendre la manière dont ce nom est devenu synonyme de haute couture. Christian Dior, c’est une figure qui a puisé l’audace de changer l’image de la femme du XXème siècle. Au travers de ses robes, sont notamment présentes des références à la sculpture, à la peinture, mais surtout à « tout ce qui compose l’art de vivre ». Christian Dior, couturier de rêve : la parfaite occasion de comprendre l’univers de cet artiste. À découvrir jusqu’au 7 janvier.

LES MUSÉES DES ARTS DÉCORATIFS SONT OUVERTS AUJOURD'HUI 14 JUILLET DE 11H À 18H Billetterie en ligne : bit.ly/billetterie_AD En plus des collections permanentes du musée Nissim de Camondo et du musée des Arts décoratifs, nous vous proposons les expositions : – "Travaux de dames ?" : bit.ly/TravauxDeDames_AD – "Design graphique : acquisitions récentes" : bit.ly/DesignGraphique_AD Et bien sûr… – "Christian Dior, couturier du rêve" : bit.ly/ChristianDior_AD Ensemble Bar, collection Haute Couture printemps-été 1947, ligne Corolle © Photo Nicholas Alan Cope —- #musée #musee #museum #Paris #instamuseum #muséedesartsdécoratifs #museedesartsdecoratifs #exposition #exhibition #mode #fashion #ChristianDior_AD #Exposition #exposition #expos #dior #ChristianDior #lesartsdecoratifs #lesartsdécoratifs #Dior #swarovski

A post shared by Les Arts Décoratifs (@lesartsdecoratifs) on

 

  • Travaux de Dames ? – Musée des Arts Décoratifs

Quel rôle pour les femmes dans les arts appliqués ? C’est la question sur laquelle s’est penché le musée des Arts Décoratifs. Accompagnés de figures emblématiques comme Niki de Saint-Phalle ou Sonia Delaunay, vous trouverez la réponse au travers de la mode, du textile mais encore de la photographie et de la céramique. C’est donc grâce à différents domaines que jusqu’au 17 septembre, le musée des Arts Décoratifs vous invite à vivre l’émancipation des femmes.

  • Derain, Balthus, Giacometti : une amitié artistique – Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Exposer la relation entre trois artistes majeurs, c’est ce qu’a souhaité mettre en place le musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Derain, Balthus et Giacometti se rencontrent jusqu’au 29 octobre. Une confrontation de trois points de vue différents, mais pourtant si proches. La réunion de 350 œuvres permet d’exposer les grands moments de cette amitié artistique, portée par un regard commun sur la définition de l’œuvre d’art.

  • Portraits de Cézanne – Musée d’Orsay

Cézanne sous différents angles, c’est ce que propose le musée d’Orsay jusqu’au 24 septembre. Alors que ce précurseur de l’impressionnisme du XIXème siècle a réalisé près de 200 portraits durant sa carrière, le musée d’Orsay en a sélectionné une soixantaine, inspirés par sa famille ou sa femme. Au travers de cet exercice particulier dans lequel Cézanne décline plusieurs versions d’un même thème, se révèle l’évolution de ses travaux depuis ses débuts.

 

  • Nous et les autres – Musée de l’Homme

Des préjugés aux comportements racistes, il n’y a qu’un pas. C’est ce que tient à démontrer le musée de l’Homme de Paris au sein de son exposition temporaire Nous et les autres. Comment naissent ces comportements au cœur de notre société ? Jusqu’au 8 janvier, le musée plonge les visiteurs dans une scénographie presque réelle, notamment au cœur d’une salle d’embarquement d’un aéroport, et amène une réflexion sur leur vie quotidienne. L’exposition donne les clés pour comprendre la nature des discriminations de nos jours, et offre ainsi des réponses à certaines questions de société.

En bref, avec l’offre variée que proposent les musées, il y en a pour tous les goûts. Les occasions ne manquent donc pas pour passer l’été au frais au cœur de la capitale !

Manon VANPEENE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s