Pologne : un week-end festif sur le littoral

Fatigué-e ? Stressé-e ? Déprimé-e ? Vous avez envie de dépaysement mais vous n’avez pas un budget extensible ? Avec des allers-retours en avion dès 20€ au départ de Charleroi, Gdansk, en Pologne, est la ville qu’il vous faut. Jollies Magazine a passé un long week-end en Pologne, et a adoré ! On partage avec vous tous nos bons plans.

Gdansk, l’incontournable

Que vous soyez plutôt amoureux de l’architecture, grand fêtard ou marin, le littoral polonais vous plaira forcément. Il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour découvrir la richesse architecturale et culturelle de la ville de Gdansk. À seulement vingt minutes de la gare, laissez votre regard se perdre dans les ruelles de la vieille ville. Des références mythologiques aux maisons hautes et étroites, beaucoup d’éléments rappellent d’ailleurs le style architectural hollandais. Une chose est sûre, vous vous souviendrez de la figure de Neptune ! Considéré comme le protecteur de la ville, le dieu romain des Eaux vives et des Océans est partout, de la fontaine éponyme aux bouches d’égouts. Étonnant, n’est-ce pas ?

Considérée comme la plus belle de la ville, et donc la plus touristique, la rue Dluga est un incontournable. Vous pourrez contempler ses façades colorées, les gargouilles et les nombreuses boutiques d’ambre, spécialité de Gdansk. Baladez-vous ensuite le long du canal et admirez les différents navires. Si une visite sur l’eau vous tente, montez à bord du célèbre bateau pirate qui vous emmènera faire le tour de la ville.

Gdansk
À quelques centaines de mètres de la Ulica Dluga, toujours en plein cœur de la vieille ville, se trouve le musée archéologique de Gdansk, principalement axé sur l’histoire de la Poméranie. Si le Musée de la Seconde Guerre Mondiale n’est toujours pas inauguré en ce début mars, les férus d’histoire devraient être séduits par le Centre de la solidarité européenne (Europjskie Centrum Solidarnosci), lauréat du prix du musée du Conseil de l’Europe en 2016. Pensez à bloquer au moins deux heures pour visiter les lieux et revenir sur le conflit à l’origine des accords de Gdansk du 31 août 1980. Répartie dans sept salles différentes, l’exposition permanente vous emmène à la rencontre de Lech Walesa et de son mouvement. Pour un bond en arrière dans l’Histoire, rendez-vous aux chantiers navals de la place Solidarnosc. Un monument surplombé de trois ancres symbolise les premières victimes de la répression par les autorités. Toujours dans les environs, un autre bâtiment devrait attirer votre attention : l’un des plus longs immeubles d’Europe. Bâti sous l’ère communiste, celui-ci mesure près d’un kilomètre. Après toute cette marche, il serait normal d’avoir l’estomac dans les talons.  Plutôt que de vous ruer vers les fast-food les plus proches, pourquoi ne pas goûter une recette locale ?

Et pour sortir à Gdansk ?

Piergogi

Vous ne pouvez pas visiter la Pologne sans goûter une de leurs fameuses spécialités culinaires : les pierogis ! Petits raviolis fourrés avec divers ingrédients, ils sont délicieux. À Gdansk, nous vous conseillons le restaurant Pierogarnia O Mandou, pour combler votre gourmandise. Si vous êtes en groupe, n’hésitez pas à commander plusieurs plats, et à partager pour multiplier les expériences gustatives ! Sinon, vous pouvez essayer Kmar, une cantine post-communiste un peu old-school. Vous y trouverez de nombreux plats faits maison du petit-déjeuner à la fringale nocturne. Le réfectoire, qui propose certains mets typiques du pays est ouvert entre 7h et 23h.

Le soir venu, enfilez vos plus beaux habits et partez à la découverte des nuits polonaises. Pourquoi ne pas débuter par boire un verre dans une ambiance décontractée ? Nous avons l’adresse qu’il vous faut ! Au coin de la rue Piwna se trouve une vieille maison qui abrite le Jozef K bar. Petit conseil : n’arrivez pas trop tard si vous espérer dégoter une table. Si aucun siège n’est libre, jetez un coup d’œil aux escaliers, des coussins y sont installés au cas où.

Partants pour la suite ? Direction le Lumi Shot Bar, à à peine une centaine de mètres, toujours dans la même rue. Un escalier vous mènera dans ce minuscule établissement dans lequel à peine une dizaine de personnes peuvent tenir. Pas besoin de beaucoup de place finalement. Le principe du lieu est simple : boire vos shooters et repartir faire la fête. Plus d’une cinquantaine de verres différents aux noms équivoques vous sont proposés pour 5 à 7 zlotys le shooter, soit l’équivalent d’entre 1.3 et 2€ par verre ! Optez par exemple pour le Vive la France, ça vous rappellera la maison ! Derrière le comptoir, sur la gauche, trône un panneau énigmatique sur lequel il est question d’un casque et de verres. Le spectacle peut être assez impressionnant. Un barman enfile un casque à sa victime, l’enferme dans une camisole de force et la fait tourner en lui donnant quelques légers coups sur la tête pendant qu’un complice remplit les shooters. Désorientée, elle en enchaîne trois avant d’être libérée et de retourner à ses occupations. Enfin, car vous n’allez tout de même pas quitter la ville sans avoir montré vos talents de danseur, direction le dancefloor du Klub Parlament, la plus grande boîte de nuit de Gdansk avec ses trois étages et plus de 1000m² d’espace.

Sopot, la station balnéaire prisée par les étudiants

Partez ensuite à la découverte de Sopot, la station balnéaire polonaise qui pourrait bien devenir une destination phare pour les étudiants. À moins d’une demi-heure de transport, cette station balnéaire est plébiscitée par les Polonais… et les touristes ! Pour rejoindre le bord de mer, vous passerez très certainement par la rue Monte Cassino. Perdue au milieu des boutiques, cafés et restaurants, la Krywy Domek (« maison tordue » en français) détonne mais nous vous en reparlerons un peu plus tard.

Le must à Sopot ? Se balader le long de la plus longue jetée d’Europe pour admirer la mer Baltique en journée et en début de soirée. Parcourez-la à pied, en profitant du bruit relaxant des vagues… ou d’un petit concert improvisé ! Afin d’apprécier davantage le paysage, il vous suffira de vous rendre au Kawiarenka tutystyczna. Pour cela, il faudra d’abord repérer l’ascenseur menant au troisième étage. Installés face à la mer, commandez une boisson et profitez de la vue qui s’offre à vous. La rédaction vous conseille le thé à la cerise, alcoolisé ou non. Vous nous en direz des nouvelles ! Ne soyez pas surpris par la fontaine à eau qui trône au milieu du café. Pour 10 zlotys, vous pourrez goûter à l’eau iodée de la source de Sopot, reconnue pour ses effets bénéfiques sur la santé.

Thé Sopot

Pour dîner, la rédaction vous conseille le Zatoka Sztuki. Situé en bord de plage, ce restaurant offre une très jolie vue sur la mer Baltique. L’ambiance y est très chic, les clients sont sur leur 31, et ne soyez pas surpris si la salle se met à valser. Comptez environ 8€ pour un plat.

Sopot devrait également contenter les plus fêtards d’entre vous. L’été, de nombreux bars éphémères émergent sur la plage, l’ambiance y est électrique. Néanmoins, la ville offre déjà un large panel de bars et discothèques, vous n’aurez pas à attendre les beaux jours pour vous amuser ! Côté découvertes, vous pourrez goûter à la vodka à la poire maison de Tapas De Rucola ou retourner à la Maison tordue pour essayer celle au kiwi au Na drugą nóżkę. La journée, le drôle de bâtiment abrite une partie du centre commercial Rezydent. La nuit, le lieu se transforme en véritable repère pour les noctambules avec ses nombreux bars et ses trois boîtes de nuit à l’étage. Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec consommation, on ne vous le rappellera jamais assez.

Vous partez bientôt et il vous reste des zlotys à dépenser ? Et si vous faisiez des folies au casino de Sopot ? Muni de votre carte d’identité (et de votre majorité !) vous pourrez jouer aux machines à sous, au poker ou encore à la roulette. Le plus ? Votre première consommation est offerte par la maison !

Gdynia, la ville portuaire

Pour compléter votre tour du littoral baltique polonais, rendez vous à Gdynia. Cette ville, facilement accessible en train depuis Gdansk, vaut le détour. Baladez vous le long de la mer et grimpez en haut des falaises pour profiter d’une vue à couper le souffle. Une fois arrivé, asseyez-vous et profitez, tout simplement. Si la météo est clémente, vous aurez une vue dégagée sur la baie de la Tricitée.

Envie de vous essayer à l’Urban Exploration ? En descendant, faites le plein de frissons en vous arrêtant dans l’hôtel abandonné de Gdynia. Le bâtiment, qui n’a jamais été terminé et tombe aujourd’hui en ruines, chatouillera votre imagination, et recouvert de graffitis, il satisfera votre âme d’artiste ! Les plus aventureux pourront parcourir les couloirs sombres et visiter les anciennes chambres du lieu.

Pour vous remettre de vos émotions, arrêtez vous goûter à la Tarwerna Orlowska, près de la jetée. Sirotez y un thé ou un café, en fonction de vos envies, accompagné d’une des délicieuses pâtisseries du restaurant.  Mention spéciale pour la tarte aux pommes, miam !

Après une promenade le long de la jetée au coucher de soleil, on saute dans un Uber, et on se rend en centre-ville. À Gdynia, les bâtiments modernes côtoient les vestiges de l’ère communiste. Les bateaux dominent le paysage du port, et après une marche, retournez longer la mer pour arriver au Browar Port Gdynia. Ce bar propose des plateaux de quatre bières différentes, toutes brassées maison. Brune, blonde, ambrée, douce ou forte, tous les amateurs de bière y trouveront leur compte.

Enfin, qui a dit que les bons restaurants italiens ne se situaient qu’en Italie ? Sûrement pas les Gdyniens ! Repas copieux et délicieux, serveurs adorables et musique italienne, le tout pour peu cher, le restaurant Monte Verdi est une véritable pépite au coeur de Gdynia. Que vous soyez amateur de pâtes, de pizzas ou encore de viande, vous trouverez forcément fourchette à votre bouche. Pour accompagner tous vos plats, la rédaction vous recommande la citronnade maison, un régal.

Les 3 faits qui pourraient vous surprendre sur place

Qui dit pays différent, dit forcément culture différente ! En Pologne, certaines pratiques pourraient vous surprendre. Premièrement, ne soyez pas surpris si, en vous rendant aux toilettes, vous ne trouvez pas les mêmes pictogrammes qu’en France. Perdu, le regard vide, vous essayez de comprendre si vous êtes un “rond” ou un “triangle inversé”. Alors, ne cherchez plus, en Pologne, les femmes sont des ronds, et les hommes, des triangles !

Si vous souhaitez pratiquer la langue locale en regardant la télévision, ne paniquez pas en entendant une seule et même voix monotone. Ne pensez pas, à tort, que vous avez cassé la télé ! En Pologne, c’est un homme qui double, sur les voix originales, tous les personnages de film ou de série… Et c’est plutôt désagréable. Pour les polonais en revanche, rien n’est plus naturel, et notre façon de doubler la télévision et le cinéma est très étrange….

Enfin, si au restaurant vous décidez de commander un plat où il n’est pas nécessaire de couper quelque chose… Vous n’aurez pas de couteau ! C’est aussi simple que ça. En Pologne, un couteau sert à couper, et c’est tout !

Les bonnes adresses de la rédaction

  • Jozef K, Piwna 1/2, 22-100 Gdańsk
  • Kawiarenka tutystyczna, Plac Zdrojowy, 81-881 Sopot
  • Centre européen de la Solidarité, PI Solidarności 1, 80-863 Gdańsk
  • Lumi shotbar, UL. /53, Piwna 52, 80-831 Gdańsk
  • Parlement Klub, Świętego Ducha 2, 22-100 Gdańsk
  • Zatoka Sztuki, Aleja Franciszka Mamuszki 14, 81-718 Sopot
  • Kawiarenka tutystyczna, Plac Zdrojowy, 81-881 Sopot Casino, Powstańców Warszawy 12/14, 81-718 Sopot
  • Tawerna Orłowska, Orłowska 3, 81-001 Gdynia
  • Browar Port, Bulwar Nadmorski im.Feliksa Nowowiejskiego 2, 81-371 Gdynia
  • Monte Verdi, Józefa Wybickiego 3, 81-001 Gdynia

Texte : Florine BOUKHELIFA & Camille BRONCHART – Crédit photo : Camille BRONCHART

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s