L’évolution de la gent féminine au sein du journalisme sportif

Vous l’aurez remarqué les femmes sont de plus en plus présentes dans le journalisme sportif et notamment à la télévision. Quelques semaines après les évènements sportifs importants de cette année 2016, Jollies Magazine fait un tour des quatre grands groupes de télé français pour montrer que ces femmes ne sont pas là pour faire de la figuration !

TF1 la régularité féminine

Sur la première chaîne de télévision d’Europe, peu de femmes se sont démarquées durant l’Euro 2016. Les matchs ont uniquement été commentés par des hommes, mais avec l’arrivée du professionnel Grégoire Margotton, il fallait s’en douter ! Cependant c’est tout au long de l’année que nous voyons deux têtes qui vous disent surement quelque chose, il s’agit de Charlotte Namura et Marion Jollès Grosjean respectivement chroniqueuses récurrentes dans Téléfoot et Automoto, deux émissions à succès de TF1 le dimanche matin.

France télévisions et sa tête d’affiche

Sur le groupe de France Télévisions, les téléspectateurs ont probablement remarqué la présence de nombreuses commentatrices dans les disciplines des Jeux Olympiques, chacune d’elle apportait son expertise dans des sports tels que l’équitation, l’escrime, le tir et autres… Mais cet été nous avons pu voir l’aisance télévisuelle d’une femme, pas n’importe laquelle, Céline Géraud, ancienne championne de Judo. Celle-ci, bien que sur France Télévisions depuis quelques années, s’est démarquée grâce à ses commentaires qui nous ont fait vibrer pendant toute la compétition. Elle est également très présente le weekend, toute l’année, sur France 2 avec l’émission dont elle est présentatrice, Stade 2.

Le Groupe Canal et son florilège de femmes

Le groupe Canal possède les chaînes où les femmes sont les plus présentes dans le journalisme sportif, on peut notamment parler de Marie Portolano sur Canal+ et Canal+sport, ainsi qu’Isabelle Ithurburu, toutes deux dans des sports réputés « masculins » comme le football, la boxe et le rugby. Aida Touhiri est passée du Grand 8 (émission culturelle)  à Canal+sport avec son émission Midi Sport. Avec son émission Touche pas à mon sport, C8 a vu de nombreuses femmes journalistes sportives arriver. Parmi elles, la célèbre Estelle Denis mais aussi Francesca Antoniotti ou encore Clio Pacjzer.

Le groupe M6, le pari Galli

galli1-620x459
Carine Galli dans l’émission l’Équipe du soir. (La chaîne L’Équipe, 2015)

Comme pour France Télévisions une femme se démarque du grand groupe M6, il s’agit de Carine Galli arrivée cet été et sortant d’une saison complète au micro d’Eurosport sur les pelouses de ligue 2. La « Frédéric Calenge » de M6 durant l’Euro a fait un travail remarquable, on peut la retrouver pendant l’Europa Ligue et son émission 100% Foot qui débriefe chaque match de cette compétition au fil de la saison.

La saison 2015-2016 nous avait déjà présenté de nouvelles dames consacrant leur temps à l’actualité du sport dans l’audiovisuel. C’est également le cas à la rentrée 2016-2017. En 2000 le pourcentage de femmes dans le journalisme sportif était de 5% contre 95% d’hommes. Aujourd’hui les femmes représentent 15% des journalistes sportifs, ce qui est une belle progression en seize ans ! Les femmes prennent de plus en plus d’importance dans un thème journalistique souvent réservé aux hommes. Bientôt une parité hommes/femmes ?

Adrien BONNEROT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s