Fatals Picards Country Club : le nouvel album des Fatals Picards

Trois ans après avoir sorti Septième ciel, leur septième album studio, les Fatals Picards ont sorti hier leur huitième opus : Fatals Picards Country Club. Jollies l’a écouté et vous en parle !

Groupe fondé en 1998 les Fatals Picards se sont principalement fait connaître suite à leur passage à l’Eurovision 2007 où ils avaient fini avant-dernier. Malgré une position injustement méritée, leur tube  L’amour à la française de par sa candeur, son humour ainsi que son traitement moqueur du romantisme à la française avait su toucher les spectateurs et avait permis de faire connaitre le groupe auprès du grand public. Depuis 2008, le groupe a la formation qu’on lui connait aujourd’hui, suite au départ d’Ivan Callot, chanteur iconique du groupe. Depuis le groupe est composé de Paul Léger au chant, Laurent Horel à la guitare, Yves Giraud à la basse et Jean-Marc Sauvagnargues à la batterie (dont l’album Novembre 67 vaut le détour). Il est néanmoins difficile de définir les Fatals Picards. Entre rock, « punk pour les nuls » comme ils aiment dire, variété française, humour et parodie, le groupe oscille entre différents styles en gardant toujours une identité propre.

Après un septième album bon mais n’arrivant pas à la cheville de leurs précédents, les Fatals Picards ont décidé d’organiser un crowdfunding par le biais de la plateforme participative Ulule afin de financer leur huitième album. Le crowdfunding atteint les 92 855 euros pour un objectif de base de 30 000 euros, soit le triple de ce qui était demandé !

201608261086-full
Pochette de l’album @FatalsPicards

L’album se compose de 17 titres avec 6 interludes et 11 chansons pour une durée d’environ 52 minutes. Marque du groupe, l’album alterne entre des sonorités rock, punk, mais aussi des chansons tournant plus vers le métal ou la variété française. Dans cet album les Fatals Picards se moquent avec humour de certains phénomènes, tels que les albums de reprises « hommage » à des icônes de la chanson française (La chanson Pourquoi ? ). De même dans Chanteur, ils critiquent amèrement le train de vie, parfois difficile, des chanteurs, à mettre en parallèle avec le chef-d’œuvre éponyme de Balavoine. L’album passe ainsi d’une chanson sur le fils de Vladimir Poutine (Fils de P.) à un possible Reich des licornes toujours avec une énergie sans faille et un humour les caractérisant. L’album possède néanmoins quelques failles, comme la présence des interludes qui semblent n’être que du remplissage, de même que certains titres assez anecdotiques. L’album est alors dans la veine d’un Septième ciel, bon, mais pas excellent.

L’album n’entrera pas dans la légende à la manière d’un  Le Sens de la gravité  ou d’un Pamplemousse mécanique, mais il reste incontestablement un album à écouter. On retiendra particulièrement les titres  À la vie, à l’amor ,  Fils de P. et  Pourquoi ?, qui avaient été interprétés dans de nombreux concerts des Fatals Picards en 2015/2016. Pour avoir un avis final sur l’album, il faudra néanmoins attendre la tournée de l’album, les chansons de Septième ciel ayant révélé toutes leurs valeurs en concert. On pense notamment au Reich des Licornes  qui semble être calibré pour les concerts. Il est important de soutenir ce genre de projet, synonyme d’une prise d’indépendance des groupes par rapport aux majors et synonyme d’une nouvelle scène indépendante misant sur une fanbase de plus en plus prompte à financer les artistes qu’ils aiment (ainsi on peut penser à l’actuel crowdfunding de Stupeflip et à bien d’autres). En attendant si vous en voulez plus, on vous conseille de jeter un œil aux Rois de la Suède  ou même d’aller faire un tour du côté des  Wampas. Et que perdure le Reich des licornes !

Anthony XERRI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s