La mode est-elle un éternel recommencement ?

Capture d’écran 2016-06-17 à 19.59.26.png

Que faire quand tout a été fait ? Que porter quand tout a été porté ? Que créer quand tout a été créé ? Ce sont ces questions qui reviennent chaque année, dans l’esprit des grands créateurs, qui font et défont les modes chaque saison.

1920 est bien souvent considérée par les spécialistes comme l’année où la mode telle que nous la connaissons a vu le jour. Depuis, motivée par les avancées sociales, historiques ou le contexte politique, la mode a évolué et chaque décennie a ses propres spécificités et ses grandes tendances. Seulement, depuis le début du troisième millénaire, on a du mal à trouver des tendances vraiment novatrices dans le milieu de la mode.

Et si notre décennie n’était faite que de « déjà vu modesque » et de réinterprétations de pièces qui existent déjà ?

Force est de constater que pour le Printemps/Été 2016, les grandes tendances sont toutes vues… et revues ! Les bombers, crop top, jeans taille haute et autres slip dresses nous viennent tout droit des années 90… Votre robe chemise que vous aimez tant parce qu’elle est si pratique ? Pensée en 1920 pour l’émancipation des femmes, parties travailler ! Les jupes crayons, super tendance en ce moment ? Tout droit sorties des années 50 et de la création des tailleurs féminins par Coco Chanel. Le répertoire des années 70 représente, à lui seul, la moitié des tendances 2016 : franges, daim, imprimés, robes/jupes longues, jean à tire-larigot et salopettes. Et des exemples de ce genre, il y en a encore des dizaines…

veste-blouson-daim-cuir-suede-tendance-printemps-ete-2016-580x580
@Taoora

Les Stan Smith, l’exemple type de la « réappropriation modesque »

Vous êtes jeune. Cette année, ou l’année dernière, vous avez découvert la Adidas Stan Smith, que tout le monde s’arrache, et comme la moitié de la population française, vous avez craqué, (on ne vous juge pas, on a craqué aussi !). Avec votre nouvelle paire de chaussures, ça y est, vous êtes complètement dans la tendance. Ce que vous ne savez pas, c’est que la Stan Smith, grande star des années 2015-2016, était mythique dans les années 80 et elle a simplement été remise au goût du jour.

14013465119_3acc384e10_b
@Flickr

Un recommencement, oui ! Une déception, non !

Alors convaincu(e) par notre théorie ? Mais attention, qui dit « recommencement » ne dit pas forcément « déception ». Ce n’est pas parce que les tendances du moment sont « recyclées » qu’on ne peut pas en tirer quelque chose de bien. A bas les ballerines, sarouels, baskets à talons, leggings et autres fashion faux pas et bonjour les vêtements qui nous avantagent. Bientôt, la mode connaîtra un profond bouleversement. Avec toutes les avancées technologiques, la mode vivra un réel renouveau à base de vêtements imprimés  avec votre imprimante 3D depuis votre salon, connectés, intachables ou indéchirables, alors on peut bien la laisser se réapproprier son histoire encore un peu, non ?

dresses-53319_960_720
@Pixabay

Faire du neuf avec du vieux, la grande tendance de 2016 ?

Finalement, 2016, c’est surtout un « melting pot » de tout ce qui s’est fait de mieux dans la mode, on laisse de côté les tendances qui ne nous avantagent pas, et on ne prend que le meilleur ! On profite de tout ce que la mode a à nous offrir en mixant le tout pour créer du neuf avec du vieux. En fait, mixer les tendances des années 1920 à 2000 pour créer la mode de notre décennie, c’est peut-être ça la véritable mode des années 2010 ?

Camille BRONCHART

Publicités

7 réflexions sur “La mode est-elle un éternel recommencement ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s