John Williams, compositeur de Star Wars : inspiration ou plagiat ?

Vous avez forcément entendu ce compositeur une fois dans votre vie. Star Wars, Indiana Jones, Harry Potter, Jurassic Park… Il est partout. Ses nombreux prix le prouvent. Et pourtant, John Williams se serait inspiré (voire plus) de plusieurs autres musiques… Plagiat ou non, la rédaction de Jollies vous dit tout.

S’attaquer à un monstre de la musique comme John Williams en l’accusant de vol d’« inspiration sur le long terme », il fallait oser. Et pourtant, c’est ce qu’a fait sans hésiter le chroniqueur de Télématin Alex Jaffray. Le journaliste de France 2 est lui-même compositeur et a voulu faire le point sur le génie de John Williams dans une vidéo du 16 décembre 2015. S’il reconnaît le talent du compositeur de E.T., il remet en question ses inspirations en prouvant, musiques à l’appui, que John Williams a parfois un peu copié ses prédécesseurs… Le compositeur mérite-t-il vraiment ce titre de plagieur ?

Une inspiration plus que flagrante

Quand Alex Jaffray présente ses suspicions, c’est évident. John Williams s’est clairement inspiré de musiques classiques, mais aussi de musiques de films… Côté musique classique, il n’y a qu’à écouter Le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky, sorti en 1913, pour comprendre que John Williams s’en est (un peu ?) inspiré pour un des thèmes de Star Wars épisode IV : Un nouvel Espoir, intitulé « The Dune Sea of Tatooine – Jawa Sandcrawler ». Sans compter la grande ressemblance entre le thème des Rebelles dans Star Wars, et la symphonie « Mars » de Gustav Holst pour son œuvre Les Planètes, écrit entre 1914 et 1917.

John Williams ne s’arrête pas là. Alex Jaffrey l’accuse aussi de s’être inspiré « sur la longue durée » de la musique d’Erich Wolgang Korngold pour le film King’s Row (Crime sans châtiment) sorti en 1942 pour… le thème principal de Star Wars !

John Williams ne serait pourtant pas le seul coupable dans cette histoire… Comme le prouve Puccini, qui compose en 1892 l’Intermezzo pour l’opéra Manon Lescaut. On y retrouve une grande ressemblance avec, certes les musiques de John Williams, mais aussi celles d’Erich Korngold ! Si l’œuvre originale est forcément celle de Puccini, nous ne nous risquerons pas à dire qui, de Korngold ou Williams, a volé qui. Il semble que l’emprunt soit chose courante dans le milieu musical…

L’inspiration, une pratique acceptée par le milieu

« Je suis le plus grand fan vivant de John Williams », explique Alex Jaffray, après avoir -gentiment- créé la controverse sur son compositeur favori. Pourtant, la déception se lit sur son visage. Une déception doublée d’une colère : comment un compositeur d’un tel génie a-t-il pu se compromettre en s’inspirant d’œuvres aussi connues que celles de Puccini ?

Tout simplement parce qu’elle ne vient pas forcément de mauvaises intentions ! Tout commence par la « temp music » (musique temporaire) qu’un réalisateur utilise lorsqu’il commence son film. Il prend alors des musiques qui existent déjà (probablement Holst et Puccini pour Star Wars) et s’en sert comme fond sonore. Ici, George Lucas, le réalisateur des premiers Star Wars, a simplement demandé à John Williams de s’inspirer des « temp musics » pour composer les nouvelles. D’où ces fortes ressemblances entre les œuvres !

La bande-originale du film Star Wars, épisode 7 : Le Réveil de la Force est déjà disponible. Vous pouvez dès à présent réécouter l’oeuvre de John Williams et tenter de déceler d’autres ambiguïtés. D’ailleurs, Alex Jaffray nous livre une petite anecdote : savez-vous pourquoi la bande-originale de Star Wars 7 est sortie après le film ? Tout simplement parce que, lors de la sortie de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, la musique fut disponible plusieurs mois avant… Bien mal en prit les fans qui se ruèrent sur la bande-originale avant même d’aller voir le film et découvrirent que l’un des titres révélait la mort d’un personnage… Cette fois, pour éviter tout spoiler, la bande-originale n’est sortie que le lendemain de la première du film Star Wars 7. Et, plagiat ou pas, la musique de John Williams est tout de même excellente.

Cassie GODIN

Une réflexion sur “John Williams, compositeur de Star Wars : inspiration ou plagiat ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s