Une semaine à Washington DC

Aujourd’hui Jollies vous emmène à Washington ! Entre lieux chargés d’histoire, symboles politiques et quartiers paisibles, Washington offre une alternative très séduisante à New York pour découvrir une autre facette des États-Unis.

Un petit peu d’histoire…

Washington DC (pour District of Columbia), la capitale des États-Unis, est un lieu de pouvoir puisque la Maison-Blanche, le Congrès et le Sénat s’y trouvent, ainsi que le Pentagone (en réalité à Arlington, en Virginie mais à deux pas de Washington). C’est aussi pour cela que de nombreux monuments et musées retraçant l’histoire des États-Unis, ainsi que de ses premiers peuples, s’y trouvent.

Que visiter ?

La plupart de ces lieux se regroupent autour du National Mall et de Memorial Park, une immense avenue qui part du Lincoln Memorial jusqu’au Capitole. Au centre se trouvent les monuments des guerres du XXème siècle, auxquelles ont participé les USA, et de chaque côté, les musées (d’Histoire Naturelle, le musée National des Indiens d’Amérique, musée National de l’Air et de l’Espace…). Une journée n’est pas trop longue pour se promener le long de ces monuments et profiter d’une balade au milieu des pelouses et arbres, non loin du Potomac tout en s’instruisant.

Les musées sont aussi immenses, il faudra revenir si vous voulez tout voir ! Le musée des Indiens d’Amérique retrace l’histoire des premiers peuples mais décrit aussi leur situation aujourd’hui, leur héritage, leur mode de vie bouleversé et la vie des Amérindiens hors des réserves. Celui de l’Air et de l’Espace exhibe des avions, navettes spatiales, documents, photos, films… pour expliquer l’histoire de l’aérospatial et du rôle des USA. Un paradis pour les amateurs du ciel !

Vous terminerez votre journée soit par le Lincoln Memorial, cet imposant monument où siège une immense statue d’Abraham Lincoln – pour souligner son combat pour l’abolition de l’esclavage – ou par le Washington Monument, en face de la pelouse sud de la Maison-Blanche. Avec un peu de chance, vous apercevrez un hélicoptère Marine One, qu’utilisent le Président et le Vice-Président.

Pas très loin de la Maison-Blanche, se trouve le bâtiment du FBI, de très nombreuses voitures circulent donc dans la ville, ce qui n’est pas sans rappeler toutes les séries américaines (Bones ou autre). Pour poursuivre cette virée culturelle, rendez-vous en Virginie, à Arlington, pour apercevoir le Pentagone (et y pénétrer si vous avez de la chance) et pour visiter le cimetière d’Arlington, une étendue de tombes disposées soigneusement au milieu des pelouses, où reposent JFK, le soldat inconnu ainsi que des milliers de soldats américains.

Une visite au Capitole s’impose aussi, il accueille des visiteurs et leur propose des visites guidées, seule une réservation est nécessaire. Après cette visite instructive, allez faire une pause déjeuner au Good Stuff Eatery, l’un des fast foods favoris de Barack Obama, pour goûter au Prez Obama Burger (bacon, marmelade d’oignons, roquefort et horseradish).

Où se promener ?

Prenez le métro en direction de Georgetown et baladez-vous dans ce quartier charmant aux maisons colorées et très bien entretenues. Un peu de shopping le matin pourra être suivi d’un burger au Five Guys, puis d’une visite du campus de Georgetown University ou d’une petite pause le long du Potomac.

Quelles sorties ?

Enfin, passez une soirée au Verizon Center pour assister à un match des Capitals, l’équipe de hockey sur glace de la capitale. Et pourquoi ne pas faire une virée shopping au centre commercial de Pentagon City, sur les lignes bleue et jaune du métro ? Le métro de Washington est en effet très pratique, le plan est clair et vous pouvez aller partout en utilisant par exemple une carte illimitée pour 7 jours. Il rappellera aussi aux fans de House of Cards certaines scènes de la série.

Washington est impressionnant par sa symbolique donc, mais aussi par ses immenses avenues, ses bâtiments imposants mais bas, son fleuve qui traverse la ville paisiblement et ses quartiers résidentiels colorés, lumineux et tranquilles. Rien à voir avec la cohue de New York, les klaxonnent qui résonnent et le métro qui passe le tout dans un vacarme assourdissant. Washington est une ville de petites fourmis qui s’activent nuit et jour, elle ne dort jamais, elle non plus. Les avenues sont bondées, mais pourtant une impression de tranquillité s’en dégage. Comme ceux qui y travaillent, Washington s’active dans l’ombre.

J.C.

Toutes les images sont la propriété de l’auteur de cet article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s