Loi Travail : tout le monde en parle… mais c’est quoi exactement ?

Depuis la mi-février, la loi travail inonde les médias et les réseaux sociaux. Tout le monde semble s’indigner contre cette loi. Et puis vous, vous avez raté le coche. Vous n’avez pas eu les bases des informations et vous ne savez par où commencer pour comprendre ce problème qui soulève la société.

C’est quoi la loi Travail ? Pourquoi s’insurge-t-on contre celle-ci ? A l’heure où la pétition « Loi travail : non, merci ! » de Caroline de Haas dépasse le million de signataires, alors que le Premier ministre Manuel Valls a annoncé lundi que la présentation de cette loi en conseil des ministres serait repoussée au 24 mars, Jollies vous fait un point pour vous aider à y voir plus clair.

myriam-el-khomri-3_5500573
@L’express

Loi Travail : quels changements ?

Le 18 février, Caroline de Haas, une militante féministe ancienne conseillère de la ministre du Droit des Femmes, avec quelques militants associatifs et syndicalistes, lance une pétition nommée « Loi travail : non, merci ! » sur le site change.org. Sur cette page, on peut voir un bref résumé des changements qui s’appliqueraient si la loi Travail était votée. Pour plus de détails sur les effets de cette loi, nous sommes redirigés vers un site au nom humoristique de http://loitravail.lol.

Alors que sur le site du gouvernement on peut trouver cette justification : « Le Gouvernement souhaite engager une réforme permettant de donner plus de place à la négociation collective dans le droit du travail pour renforcer la compétitivité de notre économie et développer l’emploi. », cette loi semble plutôt bénéficier aux entreprises en s’acharnant sur les salariés. Les temps d’astreinte comptés comme temps de repos, la durée des congés en cas de décès d’un proche laissée au bon vouloir de l’entreprise, des charges moins lourdes pour les entreprises pratiquant des licenciements injustifiés ou illégaux, des temps de travail pouvant être modifiés et donc augmentés bien plus aisément, et la liste est encore longue… Cette loi effare.

Comment un gouvernement qui se prétend de gauche peut-il présenter un tel projet ? C’est en réponse à cette question que la pétition a pris de l’ampleur. La mobilisation sur les réseaux sociaux est massive et elle s’apprête à se déplacer dans la rue. Le mercredi 9 mars, des centaines de rassemblements auront lieu dans toute la France pour protester contre cette loi.

Capture d’écran 2016-03-05 à 11.49.29
@loitravail.lol

 

La loi Travail : un projet de loi

Cessez de paniquer, la loi travail ne va pas entrer en vigueur demain. Elle est aujourd’hui un projet de loi. Un projet de loi est un texte déposé au Parlement par le gouvernement. Il est élaboré par un membre du gouvernement, en l’occurence Myriam El Khomri en tant que ministre du Travail, puis il est déposé au Conseil d’Etat, (ce qui a été fait le 17 février). Ensuite ce projet de loi est transmis en Conseil des ministres, ce qui aura lieu le 24 mars. Enfin, lorsqu’il est validé par ces deux entités, le projet de loi est déposé dans l’une des deux institutions du Parlement, le Sénat ou l’Assemblée Nationale. Lorsque ces deux institutions ont voté pour valider le projet de loi, le Président promulgue la loi et elle apparait au Journal Officiel. En bref, c’est pas demain la veille.

Myriam El Khomri, qui es-tu ?

Myriam El Khomri a été nommée au poste de ministre du Travail en septembre 2015 pour remplacer François Rebsamen qui devait reprendre la mairie de Dijon. Ancienne secrétaire d’Etat à la politique de la ville et ancienne porte-parole d’Anne Hidalgo pour les municipales de 2014, elle se définit comme « spécialiste des politiques de l’emploi mais pas du droit du travail. ».

On peut se demander si une telle réforme est réellement une bonne idée pour François Hollande. En effet, se mettre les syndicats (et accessoirement plus d’un million de Français) à dos à peine un an avant les prochaines élections présidentielles ne semble pas être la meilleure idée de notre cher président de la République. La question vibrante d’une primaire à gauche fait son petit nid depuis quelques mois dans la tête des politiques et la loi Travail pourrait lui donner un coup de pouce. Affaire à suivre…

Pauline THURIER

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s