Juillet 2018 : les conseils ciné de la rédaction

Juillet, les vacances, la chaleur… parfois trop de chaleur ! Alors, quoi de mieux qu’une salle climatisée pour se rafraîchir de temps en temps ? Le 7ème art est toujours là pour vous permettre de sortir malgré les aléas climatiques ! Et cet été, on a pas mal de choses à voir (et pas que les Indestructibles 2 !).

N’oubliez pas, vous pouvez cliquer sur le titre du film pour voir sa bande-annonce.

Rires et super pouvoirs

Les Indestructibles 2C’était un des films les plus attendus de l’année, le deuxième volet des Indestructibles est enfin sorti ! Pour ceux qui ne connaitraient pas encore, les Indestructibles c’est une famille pas tout à fait comme les autres. Chaque membre à son super pouvoir. Dans cette suite, c’est la mère qui devient le héros “badass” laissant le père s’occuper des enfants tant bien que mal. Une histoire qui promet un bon moment de rigolade ! Au cinéma le 4 juillet.  

Le père et son fils de plus en plus indestructible

Peur et tensions

Paranoïa : Steven Soderbergh, le réalisateur de Erin Brockovich, Ocean’s Eleven et Magic Mike, revient avec un thriller qui promet de nous scotcher aux sièges du cinéma. Une jeune femme, interprétée par Claire Foy, a été harcelée par un homme et est persuadée de l’apercevoir partout autour d’elle, même après avoir déménagé. Elle se retrouve alors internée contre son gré dans un hôpital psychiatrique. Claire Foy ne sait pas si elle est vraiment folle ou si le simple fait de l’avoir enfermée l’a rendue ainsi. Au cinéma le 11 juillet.

The Guilty : Ce policier danois reçoit des centaines d’appels par jour. Des agressions, des mauvaises chutes, les urgences policières en voient de toutes les couleurs. Un jour, une femme l’appelle et lui fait comprendre qu’elle s’est fait kidnapper. Alors qu’il est bloqué dans son bureau au téléphone, le policier va tout faire pour la sauver. Ce thriller danois nous promet de nous tenir en haleine jusqu’au bout. Dans les salles le 18 juillet.

Fleuve Noir : Un drame noir et un casting en or : Vincent Cassel, Romain Duris et Sandrine Kiberlain. Cette dernière joue le rôle de la mère de Dany, un jeune homme qui disparaît du jour au lendemain sans donner de nouvelle. Vincent Cassel, un vieux commandant alcoolique, se voit chargé de résoudre l’affaire. Il va flairer auprès de Romain Duris, qui donnait des cours à Dany, un suspect évident. Qu’est-il réellement arriver à Dany Arnault ? Réponse le 18 juillet.

Come as you are  : Après avoir montré de l’attirance pour une autre adolescente, Cameron est envoyée par ses parents dans un centre religieux au beau milieu de la Pennsylvanie. Là-bas, elle rencontre d’autres jeunes comme elle : perdus et forcés à emprunter le “droit” chemin. La brillante Chloë Grace Moretz (Kick-Ass, La Cinquième vague) s’est fait remarquer pour ce rôle lors du festival de Sundance où le film Come as you are y a reçu le grand prix du jury. A voir dès le 18 juillet.

L’amour et ses galères

Joueurs Joueurs c’est avant tout une histoire d’amour entre Ella et Abel. Il a d’ailleurs remporté un prix aux journées romantiques du festival de Cabourg. Abel, joué par Tahar Rahim, est un joueur qui va bouleverser la vie d’Ella (Stacy Martin). Un thriller tout en tension et passion. Sortie le 4 juillet.

Break : Lucie est passionnée par la danse. Un accident la contraint à mettre sa passion de côté. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Vincent. Lui, avait pris la décision de ne plus danser. Jusqu’à ce qu’il rencontre Lucie. Le jeune homme va la coacher pour une concours de break-dance. Sabrina Ouazani (Demi-soeurs, Mohamed Dubois) et Kévin Mischel (Divines), deux jeunes acteurs bourrés de talent, forment un duo électrique. Au cinéma dès le 18 juillet.

Break : Photo
©SDN

Roulez jeunesse : Eric Judor s’essaye à la comédie dramatique et tout roule pour lui. Il est Alex, un mécanicien, qui se retrouve un jour seul dans l’appartement d’une conquête amoureuse. Cette maman de deux petits garçons semble les avoir abandonnés à Alex en partant au petit matin. Alex doit s’occuper de ces deux enfants… sinon, qui le fera ? A voir au cinéma à partir du 25 juillet.

Mamma Mia Dix ans après la comédie musicale Mamma Mia qui avait remis le groupe Abba au goût du jour, le suite de l’histoire arrive sur grand écran. Sophie a bien grandi, elle s’apprête à devenir maman pour la première fois. L’occasion de se rappeler la grossesse de sa mère confondue entre trois hommes qu’elle aimait. Si ce n’est pas du grand cinéma, ça peut toujours être une bonne comédie musicale et romantique. Verdict le 25 juillet.

Copyright Jonathan Prime / Universal Pictures
Photo à la une : Come as you are, ©Sundance Institute. 

Inès LOMBARTEIX et Pauline THURIER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s