Igreque, un artiste pluriel

Igreque est un jeune DJ breton. Il était présent le 1er juillet au festival du numéro 106 : Le Cirque#2. Il nous raconte son parcours, sa musique avec beaucoup d’humour.  

Jollies Magazine : Quel a été votre parcours musical ? 

Igrecque : Mon parcours c’est surtout mes influences : rock, rap, gabber, dubstep, ambient, techno, métal, house, drum’n’bass etc… Je mixe depuis six ans. J’ai commencé sur mon ordinateur, avec des enceintes Logitech et une souris. Le tout sur Virtual DJ… Je faisais déjà de l’ombre aux Daft Punk à cette époque-là.

Comment avez-vous découvert cet univers de la house et comment voyez-vous le métier de DJ ?

Au lycée, quand je soufflais du verre. DJ n’est pas un métier, c’est une passion qui peut faire gagner de l’argent.Igrecque

Le Cirque du Numéro 106, c’est votre premier festival ?

Oui, premier festival, on peut dire ça, et je suis ravi de faire ça avec les 106. Avec les 1D’Cibel, on joue dans notre chill-out au Festival Tomahawk (ndlr : il est en résidence au festival Tomahawk depuis la seconde édition en 2015). J’ai déjà mixé au Burning Man et à Coachella, mais ça, ça ne compte pas.

Comment vous préparez-vous pour ce festival ? 

Je prépare une tracklist. J’appréhende le jugement du public. Ce n’est pas facile de plaire à tout le monde. J’espère que le public est curieux, tout simplement.

Vous allez pouvoir partager votre musique en direct avec le public, qu’aimeriez-vous leur transmettre?

J’ai tellement de choses à transmettre… Je veux surtout leur faire découvrir des choses dépaysantes, on ne peut pas se limiter à ses propres goûts musicaux. C’est bien pour ça qu’on a pas de paupière aux oreilles… Je mise surtout sur l’ambiance générale de mon set, c’est rempli d’amour et de bienveillance.

Vous faites aussi de la décoration pour le festival (cf. photo à la une), en quoi cela consiste?  Est-ce que vous voyez votre travail comme un tout qui assemble musique et art ?

La décoration, c’est pour créer une ambiance, une identité au festival. D’ailleurs la communication des numéro 106 est vraiment bonne, je trouve que leurs visuels collent bien avec leurs démarches, soirées, etc. C’est donc un tout, oui. Abstraction, graphisme, illustrations, collages, peinture, graffiti, musique etc. Je laisse parler mes créations, elles sont autonomes. Ce qui me régie, c’est l’absurde je crois, life is a joke (ndlr : la vie est une blague).

Avec-vous des projets pour la suite ?

Avec mon super crew Dimanche, on a pour projet de refaire une soirée comme on a pu le faire en décembre dernier à Brest. C’était le week-end « Dérapage ». C’était de la folie, clairement. Tout était parfait, plein de gens, des rencontres et de la qualité. Voilà ce qu’on aimerait refaire.

Un artiste à retrouver sur Soundcloud, Instagram, Tumblr. Dimanche sur Facebook.

Louise HALPER

Photo d’Igreque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s