Youtube : pépinière aux talents de la danse

Jazz, hip-hop, contemporain, classique, lyrical, tous les styles s’affrontent. En solo, duo, équipe, les danseurs partagent leurs performances, quitte à créer des contenus spécialement adaptés au format Youtube. A la manière des inconnus qui postent leurs reprises de chansons, ils exposent leurs chorégraphies. Mise en scène et lumière tamisée, montage et film de qualité, certains s’y adonnent comme des professionnels. Après vous avoir fait découvrir les tops des meilleures covers Youtube, Jollies vous propose désormais celui des plus belles danses.

A l’heure où les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) se retrouvent confrontés à la remise en question du modèle qui a fait leur succès (absence de taxation due au numérique, collecte de données, absence de réglementation), certains usagers ont su s’adapter aux opportunités qu’offrent les géants du web. Youtube, le site de vidéos de Google, a été le lieu d’émergence des talents de demain. La plateforme s’est faite précurseur des influenceurs et youtubeurs, ces personnalités publiques qui utilisent son format pour partager des histoires de vie, des conseils, des interviews ( la rédaction vous conseille les portraits inspirants de Léa Bordier), et se classent aujourd’hui parmi les personnes les plus populaires de la planète. Un tremplin indéniable vers le succès, mais aussi un moyen de partager son travail aux internautes comme de nombreux danseurs et danseuses de tous les âges qui transmettent leur passion. Et c’est puissant.

La prestation de Charity Anderson et Andres Penate sur le plateau de World of Dance (une compétition télévisée de danse aux États-Unis) a ébloui le jury et les téléspectateurs sur la chaîne NBC. Grâce à sa diffusion sur Youtube, la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. En symbiose parfaite sur Say you won’t let go, les deux artistes ne font qu’un, entre acrobaties, cohésion et émotion.

En 2013, les danseuses de l’Université de l’Arizona offrent un show de groupe sur la musique « Titanium ». Le jazz allié à la souplesse et à la synchronisation, et voici que le feu d’artifice explose.

Le lyrical, style de danse venu tout droit des Etats-Unis, mixe le classique, le contemporain et le jazz et demande à ses pratiquants des compétences théâtrales. L’émotion et les gestes doivent être adaptés au ton de la musique. Si la discipline se démocratise de plus en plus en France, ses championnes en titre sont américaines : Sophia Lucia (qui détient aussi le record du monde du nombre de pirouettes) et Maddie Ziegler (l’héroïne de la télé-réalité Dance Moms et égérie des clips de Sia) .

Et puis il y a le Millenium Dance Company, à Los Angeles, qui accueille les danseuses et danseurs les plus prometteurs venus de tous les pays. Style urbain, moderne et street, le hip-hop règne en majesté. Le chorégraphe, Alexander Chung, diffuse certaines de ses battles sur sa chaîne Youtube. En un mot : inspirant.

Les chaînes Youtube spécifiquement dédiées à la création de contenus dansés se multiplient. Les chorégraphies sont créées dans le but d’être filmées et diffusées. Hangars, plages, studios, esplanades, désert, n’importe où, le rendu s’apprivoise sous forme de mini-clips à regarder sans modération.

Sabrina Lonis, danseuse et chorégraphe française, collabore avec de nombreuses stars. Ses créations se retrouvent fréquemment sur les chaînes télévisées (Gulli, Incroyable talent) et ses élèves primés aux concours nationaux et européens. Avec sa chaîne Youtube éponyme, l’espace de production devient un champ des possibles à part entière. Les danses ne sont plus simplement uploadées, mais créées en osmose avec la caméra dans des lieux choisis.

En groupe ou en individuel, texte, émotion, originalité et grâce se compilent dans un scénario adapté, et forment des minis-films dansés de haute qualité.

Dans le même style, l’américaine Kate Jablonski raconte toute une histoire au travers de la danse sur « In this Shirt » de The Irrepressibles. L’expression par le corps. La parole par la précision. L’émotion par le mouvement.

Quant à Luke Robson, il s’accapare les bords de plage. Ses sauts et pirouettes effleurent le sol tout en légèreté et souplesse. Ses traits trahissent une certaine timidité, comme un instant où la vidéo viendrait briser son intimité,  mais son envie de bouger transpire de son corps, comme incontrôlable.

Qui n’a pas écouté « Rise Up » d’Andra Ray en boucle ? La musique, déjà prenante par sa signification, l’est davantage lorsque Jay Kim (1 Million Dance Studio) traduit chaque son en mouvement.

En plein désert, Emilio Dosal semble réveiller Kelsey Landers par la danse. En douceur, puis en furie. Et les deux se livrent à un duo en parfaite harmonie, rempli de significations. Comme si la musique avait été écrite pour être dansée par eux. Emilio, le chorégraphe, l’explique dans la description de la vidéo : c’est un appel à vivre et une marque d’aide pour les personnes atteintes de maladies, et plus particulièrement pour sa meilleure amie, diagnostiquée d’un lupus.

Marylou CZAPLICKI

Photo à la une de Marylou Czaplicki : La Compagnie de danse Autre MINa, Chalon dans la Rue 2016.

Une réflexion sur “Youtube : pépinière aux talents de la danse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s