L’instant lecture de Juin 2018

Ce mois-ci, Jollies vous propose trois lectures différentes : d’abord l’histoire d’une douce idylle entre deux hommes à travers les rues de Stockholm, puis un roman autobiographique retraçant le destin d’une famille Arménienne à Paris, et pour finir un thriller de littérature jeunesse qui nous transporte aux quatre coins de l’Europe. Trois genres, trois thèmes mais toujours trois coups de coeur !

N’essuie jamais de larmes sans gants, roman de Jonas Gardell

Le résumé : Stockholm, années 1980, une bande de copains homosexuels profite des plaisirs de la vie. Le monde a encore du mal à comprendre l’homosexualité, les suédois et les familles de la bande aussi. Ils sont jeunes, beaux, insouciants et ambitieux. Ils expérimentent tous les possibles, vivent dans la folie. Jusqu’à ce que le SIDA, inconnu jusqu’alors, ne les rattrape tous. Un par un. Parmi eux, Rasmus et Benjamin. Rasmus est issu des campagnes profondes où l’homosexualité relève d’une maladie mentale. Benjamin est témoin de Jéhovah et hyper engagé dans sa congrégation. Ils vivent une passion ardente, entre amour et violence, entre compréhension et souffrance.

Notre avis : De même qu’on ne peut sortir indemne du SIDA, on ne sort pas indemne de ce roman bouleversant. La bande de copains affiche un désir de vivre inconditionnel et de se battre pour être reconnue et acceptée. À Stockholm, ils se trouvent une raison de vivre, une place. Jusqu’à ce que la maladie les achève doucement mais sûrement. Que la société leur martèle qu’ils l’ont cherchés et les rejette en bloc. Malgré tout, ils restent dignes, heureux et aimants. Le livre retrace aussi la découverte du virus VIH, inconnu jusqu’alors et la lutte qu’ont mené les homosexuels pour leurs droits dans les années 1970 et 1980 en détails. Euphorie et maladie, lutte et réprobation, Jonas Gardell fait ressortir les enjeux d’une décennie haute en émotions et reste étonnamment actuel.

La Vocation, roman autobiographique de Sophie Fontanel

View this post on Instagram

Belle découverte aujourd’hui, le livre La Vocation de @sophiefontanel. Elle raconte son arrivée au magazine @ellefr, son envie de bousculer les codes, de faire sourire les mannequins…Elle ne s’encombre pas des lois du milieu dans lequel elle évolue: la mode. En parallèle elle raconte l’histoire de sa grand mère fascinée par la mode et l’élégance… Cette femme m’inspire et me plaît beaucoup ! Vous l’avez lu? Qu’est ce que vous lisez en ce moment? Beautiful discovery today, the book La Vocation of @sophiefontanel. She tells the story of her arrival at the @ellefr magazine, her desire to shake the codes, to make the models smile … She does not care about the laws of the environment in which she evolves: fashion. In parallel she tells the story of her grandmother fascinated by fashion and elegance … This woman inspires me ! Have you read it? What are you reading right now? #lavocation #sophiefontanel #bookstagram #bookaddict #reader #booklove #instabooks #bookphotography #goodreads #lecture

A post shared by Fashion┆Beauty┆Lifestyle Tips (@florine_floch) on

Le résumé : L’auteure, Sophie Fontanel nous livre avec romance et simplicité, la destinée de sa famille arménienne, qui a dû fuir la Turquie au début des années 1900. Un retour aux sources où l’écrivaine dépeint avec authenticité les membres de sa famille et leur penchant pour la culture française qu’ils découvrent en immigrant à Paris. Une nouvelle vie qui les amène à se passionner pour la haute couture française. Une passion que Sophie développe au fil des années et qu’elle qualifiera plus tard de vocation.

Notre avis : Un livre qui porte bien son nom. Soit vous tomberez en amour pour le monde de la mode et le périple touchant de cette famille arménienne, décrit de manière décomplexée par l’auteure, soit vous le refermerez sans regret. La Vocation est une ode à la mode et à l’esthétisme. Sophie Fontanel parvient à dépasser les stéréotypes que connaît ce secteur en le désacralisant grâce à son histoire familiale. Un roman autobiographique touchant et inspirant !

The Cruelty, roman de Scott Bergstrom

20180618_194556
@ Margaux Lidon

Le résumé : Gwendolyn a 16 ans, mais est loin d’être une adolescente comme les autres. Dix ans plus tôt, sa mère a été assassinée sous ses yeux. Son père, diplomate, est contraint de voyager aux quatre coins du monde, et Gwendolyn le suit depuis son enfance. Installés depuis peu à New-York, le duo père-fille semble avoir trouvé une stabilité. Jusqu’à ce que le père de Gwendolyn disparaisse mystérieusement. Les autorités américaines refusent de s’occuper de l’affaire et l’adolescente décide de prendre les choses en main. Sac à dos sur l’épaule, elle parcourt l’Europe à la recherche du seul parent qui lui reste. Mais quelle sera l’issue de ce périple qui s’annonce plus que dangereux pour une adolescente de seize ans ?

Notre avis : Si ce roman appartient à la littérature jeunesse, il n’en est pas pour nous déplaire. L’attente que créer l’auteur est à la hauteur de nos espérances. Le personnage de Gwendolyn est touchant, et même si certaines situations sont peu crédibles, cela n’empêche pas le lecteur d’être plongé dans l’histoire. On progresse au fur et à mesure que Gwendolyn s’enfonce dans les profondeurs des secrets liés à son père. L’effet de surprise est bien là, du début à la fin. Ce roman se lit rapidement, car la plume de l’auteur est légère. On découvre une Europe aux multiples facettes, tantôt chaleureuse et accueillante, tantôt dure et terre de criminalité. On apprécie voyager à travers l’histoire de cette adolescente désespérée, qui n’a plus qu’un seul but dans la vie : retrouver le seul être cher qui lui reste. Si le roman se lit facilement, l’histoire n’est pas trop simple pour autant. Rebondissement, suspens et action rythment ce thriller jeunesse !

Ont participé à cet article : Marlène HONORAT, Margaux LIDON et Léa SURMAIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s