Varsovie : escapade au coeur de la capitale polonaise

Et oui, en Pologne il n’y a pas que Cracovie à visiter ! La capitale polonaise, aussi surnommée la ville-phoenix, offre bien des visites, et ça pour pas grand chose. La rédaction vous y emmène ! Direction l’Est !

25042018-IMG_0765
Miasto (Crédit photo : Lucas Petit)

Monnaie, langue, transport… les infos pratiques

  • Les polonais parlent assez mal anglais, de manière générale. Cependant, dans les lieux touristiques on s’en sort relativement bien.
  • La monnaie n’est pas l’euro (la Pologne fait partie de l’Union européenne mais pas de la Zone euro) mais le zloty. Pour faire la conversion rien de plus simple. On prend le prix polonais et on divise par quatre. Pour ce qui est des commissions prises par les banques, celles-ci sont très variables. Néanmoins, la rédaction vous conseille de payer le plus possible en carte car les commissions sont moins élevées que lors des retraits. Donc pour résumer : payez le plus possible en carte et faites un seul gros retrait pour les endroits qui n’acceptent pas la carte bancaire.
  • Pour y aller, la rédaction recommande la compagnie Ryanair qui propose des allers-retours depuis l’aéroport de Charleroi pour moins de 50€ ! A cela, il faut ajouter le prix de la navette vers l’aéroport. Ici, Jollies conseille la compagnie Flibco.
  • Sur place, le bus et le tramway restent les moyens de transports les plus simples. La ville étant très étendue, tout faire à pied est compliqué. Pour ce qui est du prix, il existe plusieurs formules. Les tarifs vont de 3,4 zloty (soit 0,85€) à 57 zloty (environ 14,25€).
  • Pour se loger, on trouve beaucoup de logements sur AirBnb. Plus l’habitation se trouve près de la vieille ville, plus elle est chère. Cependant les prix restent abordables.

Que faire à Varsovie ?

Il y a bien sûr beaucoup de choses à faire à Varsovie. La rédaction a décidé de vous dresser une liste non-exhaustive de quelques incontournables.

  • La vieille ville ou Miasto : la vieille ville est LE lieu à visiter à Varsovie. En effet, l’endroit a été totalement détruit par les bombardements pendant la Seconde guerre mondiale. Ainsi, la ville que l’on visite est une reconstitution à l’identique de l’ancienne. Bien que toute petite, la vieille ville dénote du reste de la métropole. Couleurs vives, petites rues étroites et sinueuses, boutiques artisanales… Un lieu sympathique et chaleureux. On peut également y visiter le château de Varsovie. Pour finir la ballade, longer les remparts est inévitable.
  • Le palais des sciences et de la culture : offert par Staline, l’édifice était au départ d’un blanc immaculé. Le bâtiment, massif, mesure 237m, en faisant le plus haut de Pologne. Il est possible d’accéder au 31ème étage pour 5€ et de prendre, par conséquent, des photos incroyables de Varsovie.  Pour ceux qui auraient vu le film La mort de Staline, ce bâtiment vous rappellera forcément quelque chose…
  • Le musée de l’insurrection : troublant est sans doute l’adjectif qui décrit le mieux l’atmosphère de ce musée. On y apprend les raisons du surnom « ville-phoenix » donné à Varsovie. Car, si Miasto a été entièrement détruite, toute la ville a énormément souffert de la guerre. Au début de la guerre, on comptait environ un million de varsoviens. À la fin, entre les morts, les prisonniers et les exilés, seuls un millier de personnes vivaient encore dans la ville. À ne surtout pas louper !
  • Copernicus Science Center : en voyant le nom de ce centre, on pense immédiatement à un musée un peu ennuyant et incompréhensible pour les novices. Que nenni ! Le musée est en fait une succession de petits ateliers ludiques permettant de comprendre des phénomènes scientifiques. En plus de cela, le musée propose également la diffusion de film dans un planétarium (à réserver et payer en plus) . Tout simplement génial !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Shopping et restauration

  • Le centre commercial Zloty Tarasy : pour ce qui est des prix dans ce centre, ils sont très proches des prix français, et on y retrouve des boutiques présentes dans l’Hexagone. Cependant on y trouve quelques enseignes difficiles d’accès en France comme Victoria’s Secrets ou Avon. De plus, on trouve au dernier étage un grand choix d’enseignes de restauration rapide. On se rend donc dans ce centre pour faire du shopping et manger dans un cadre exceptionnel : l’architecture du centre est sublime et imaginée comme une canope.
  • Artisanat local : si le grenat est la spécialité de Prague, l’ambre est celle de Varsovie. On trouve partout des bijoux et objets de décorations faits avec cette pierre. La rédaction a eu un coup de coeur pour les arbres en fils de fer et en ambre, tout simplement magnifiques. Pour les fans de lithothérapie, l’ambre aurait des propriétés énergisantes et préviendrait les problèmes articulaires et inflammatoires. Autre spécialité : les oeufs en bois décorés. Très sympathiques et originaux, ces oeufs sont le plus souvent offerts au moment de Pâques.
  • Les pierogis : c’est LA spécialité polonaise à goûter absolument. La recette d’origine est à base fromage frais et se nomme « ruskie ». Délicieux et addictif.
  • Les bières : pour se désaltérer, la bière reste un classique (surtout quand on est lillois !) . À Varsovie, votre pinte ne vous coutera jamais plus de 3€ !
  • Les supermarchés : manger en Pologne ne revient vraiment pas cher. Néanmoins, souvent désordonnés, il faut s’armer de patience pour trouver ce que l’on souhaite.

Vous voilà prêts à partir découvrir la capitale polonaise ! Bon voyage !

Eglantine Puel
(Crédits photos : Lucas Petit)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s