So Shop, la carte bancaire pour le shopping      

Les accros au shopping seront ravis ! So Shop vient de lancer une carte bancaire pensée spécialement pour faire des achats en magasin ou sur Internet. À chaque passage en caisse dans une boutique partenaire, une partie de votre argent vous est directement reversé sur votre compte bancaire. Pratique ! Jollies Magazine a échangé avec Nicolas Fontaine, responsable marketing et communication, de So Shop.

Le concept est novateur. On connaissait déjà le cashback sur le web, qui permet de se faire rembourser une partie de ses achats sur Internet, mais une carte bancaire qui vous rembourse sur votre compte en banque, ça non ! C’est l’ambition de So Shop, une “néo banque, qui se pilote directement depuis internet ou son application”, comme l’explique Nicolas Fontaine.

 

Capture d_écran 2018-03-16 à 09.55.25
Capture d’écran du site de So Shop

So Shop, c’est une carte bancaire vendue 19.90€ “sur le site internet de So Shop, ou via un réseau de 10 000 buralistes partout en France”. Le client achète sa carte bancaire directement chez son buraliste et peut la recharger grâce à des coupons prépayés, d’une valeur de 20€, 50€, 100€ ou 150€, commissionnés 7%, “un peu à la manière de ce qui existait avant pour les téléphones”. Il peut également recharger son compte directement sur internet ou sur l’application mobile de So Shop grâce à des virements externes, facturés 0,70€, quel que soit le montant. N’importe qui peut acquérir une carte So Shop, dès lors que le client répond à “certaines exigences réglementaires” : il doit télécharger sur l’application une photo ou un scan de sa carte d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois. Il peut ensuite associer son compte et sa carte bancaire et utiliser sa nouvelle carte bancaire.

“Un produit utile, qui peut apporter une vraie différence”

La principale différence avec ce qui existe déjà sur le marché, c’est l’aspect cashback revendiqué par So Shop. La marque s’est associée à Plebicom, “le leader du cashback en France”, pour rembourser au client une partie de ses achats effectués auprès de l’un des 2.500 marchands partenaires directement sur son compte bancaire. Pour cela, rien de plus simple : “le client, depuis l’application, va retrouver tous les marchands et les web-marchands partenaires qui proposent du cashback. Ensuite, il doit utiliser sa carte lors du paiement”. La grande nouveauté en termes de cashback, c’est la possibilité d’en bénéficier en boutique physique, “une exclusivité” confirme Nicolas Fontaine. Un “store locator” dans l’application et l’activation du GPS permettra aux clients de connaître les boutiques physiques qui pratiquent le cashback “à 200 mètres”. « C’est une expérience nouvelle, je pourrais retrouver mes marchands partenaires directement là où je pars en vacances”, explique Nicolas Fontaine. C’est “un produit utile, qui peut apporter une vraie différence”.

Ambiance19
©Courtsey of So Shop

Combien de temps pour être crédité de son cashback ? “Le temps est variable et dépend des partenaires” confie Nicolas Fontaine, mais il faut compter “entre deux semaines et trois mois”, patience donc !

La carte So Shop est une Mastercard, valable trois ans, qui possède son propre IBAN : “on peut payer, recevoir son salaire…” et même faire des retraits et payer à l’étranger, moyennant quelques frais. “À la différence d’un compte bancaire classique, So Shop est une carte de débit. Si le solde est à 0€, alors la carte n’est pas utilisable. Il n’y a pas de découvert possible, ni d’aggios”. Ce qui est intéressant pour le client, ce sont les frais bancaires peu importants et l’absence d’engagement. “La carte coûte 19.90€ à l’acquisition et les frais de gestion mensuels s’élèvent à 1€. Donc 36€ sur 3 ans, et 19.90€ pour l’achat de la carte, soit un peu plus de 50€ sur 3 ans”.

Capture d_écran 2018-03-16 à 09.51.14
Le site de So Shop permet de rechercher du cashback parmi différentes catégories – Capture d’écran So Shop

Un système pour fidéliser les clients

Mais pour faire gagner de l’argent à ses clients, So Shop va encore plus loin. Le parrainage est une condition sine qua non pour se créer un compte, comme l’indique Nicolas Fontaine  : “Le parrainage va se faire via différentes personnes : le buraliste, si la carte est achetée dans un bureau de tabac, ou un proche qui a déjà sa carte So Shop”. Pas d’avantage pour le nouvel inscrit, mais une rémunération ad vitam eternam pour le parrain. Il percevra, à vie, 10% de la valeur des gains cashback de son filleul. So Shop a poussé encore plus loin la fidélisation en créant le concept de “sous-filleuls”. Nicolas Fontaine explique : “Si mes filleuls deviennent à leur tour des parrains, je profite de 4% de la valeur des gains cashback de mes sous-filleuls”. De l’argent qui tombe directement sur le compte sans avoir rien fait ! Le but ? “Créer la plus grande communauté pour en faire profiter chacun de nos clients”.

Pour So Shop, l’intérêt de s’associer au géant Plebicom est grand : “il ramène tout son portefeuille de marchands partenaires avec lesquels il a contractualisé”. Aujourd’hui, plus de 2 500 marchands partenaires sont associés à So Shop et l’offre continue de grandir. L’entreprise parvient à se rentabiliser grâce à la revente des cartes aux buralistes, la commission sur les rechargements, les frais d’usage et le cashback avec les marchands partenaires.

Accros au shopping, ne cherchez plus, vous avez enfin trouvé la solution pour dépenser sans culpabiliser !

Camille BRONCHART

Crédits photos : @Courtesy of So Shop

Une réflexion sur “So Shop, la carte bancaire pour le shopping      

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s