BAFTA 2018 : le triomphe de  3 Billboards 

Hier soir avait lieu la 71ème cérémonie des British Academy Film Awards (BATA) organisée par la British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) au Royal Albert Hall à Londres dans le but de récompenser les meilleurs films sortis dans les salles en 2017. Alors que La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro était l’œuvre la plus nommée, c’est finalement le polar 3 Billboards : les panneaux de la vengeance qui a été particulièrement récompensé.

 

Time’s up : le combat continue

Tapis noir, discours engagés et mobilisation contre les abus sexuels, la cérémonie de la BAFTA avait, comme ses consœurs, un fond de révolte contre les évènements qui ont touché dernièrement l’industrie cinématographique américaine avec notamment les scandales Weinstein et Spacey.

En effet, la question du harcèlement sexuel a été abordée dès le début de la cérémonie avec le discours de la directrice de la BAFTA, Jane Lush. « Notre industrie a traversé une année difficile. De courageuses révélations de harcèlement et d’abus sexuels se sont succédé. »

Dans le cadre du mouvement contre les violences sexuelles, de nombreuses stars dont Angelina Jolie, Salma Hayek, Natalie Dormer ou encore Margot Robbie étaient toutes vêtues de noir. Seule Kate Middleton, l’une des invitées les plus attendues, n’en portait pas. De son côté, Emma Watson a soutenu la campagne Time’s up en leur reversant plus d’un million d’euros.

La maîtresse de cérémonie Joanna Lumley (Le Loup de Wall Street, Absolutely Fabulous) a, quant à elle, fait le rapprochement entre le combat des Suffragettes, ces militantes de la Women’s Social and Political Union qui ont revendiqué le droit de vote pour les femmes aux Royaume-Uni en 1903 et les femmes de la campagne Time’s up. Selon elle, leur combat commun d’éradiquer les abus dont sont victimes les femmes les rapprochent foncièrement.

Un succès inestimable pour le film de Martin McDonagh

Avec 5 prix dont celui du « Meilleur film », du « Meilleur scénario » et de la « Meilleure actrice » pour Frances McDormand, 3 billboards, les panneaux de la vengeance a été le film le plus primé de la cérémonie. L’actrice a également évoqué le combat des femmes durant son discours, faisant le parallèle avec son personnage dans le film, une mère qui se bat pour obtenir justice.

Le Bafta du meilleur réalisateur a été décerné à Guillermo Del Toro pour son film La forme de l’eau. Le Mexicain a rendu hommage lors de son discours à l’industrie cinématographique britannique, à Charlie Chaplin, Stan Lauren et à Mary Shelley, l’auteure de Frankenstein ou le Prométhée moderne pour leur talent de réalisation. « Ils savaient faire tellement avec tellement peu » a-t-il précisé.

Pour la première fois de sa carrière, Gary Oldman a reçu le prix du « Meilleur acteur » pour son interprétation de Winston Churchill dans le film Les heures sombres. Le film a également reçu le prix du « Meilleur maquillage » pour le travail quotidien sur Gary Oldman qui prenait pas moins de 4 heures.

Les autres prix ont été notamment décernés à Allison Janney pour son rôle de LaVona Harding dans le film Moi, Tonya de Craig Gillespie, à Daniel Kaluuya pour son rôle de Chris Washington dans le thriller Get out et au réalisateur Ridley Scott pour l’ensemble de sa carrière.

Mademoiselle de Park Chan-Wook a reçu le prix du meilleur film en langue étrangère, Coco de Lee Unkrish, celui du meilleur film d’animation et Call me by your name de Luca Guadagnino celui du meilleur scénario adapté.

Alexandre FAURE

Crédits photos en une: @Hraybould

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s