Théâtre : à Lille, Christophe Rauck fait comme il lui plait

Comment re-créer un spectacle à partir d’une pièce de Shakespeare du XVIIème siècle ? Christophe Rauck dans sa mise en scène de Comme il vous plaira au théâtre du Nord à Lille se détache des versions classiques et parvient à surprendre le public, quitte à tomber dans l’absurde.

Le texte n’est pas tout jeune et le moderniser est un réel défi relevé par Christophe Rauck. Cette pièce pastorale a été écrite par William Shakespeare entre sa période poète et sa période tragédien en 1599. Ainsi, elle mélange vers et prose. Elle se base sur le roman Rosalinde ou le legs doré d’Eupheus de Thomas Lodge dans lequel Rosalinde est expulsée par le duc, son oncle. Elle part dans la forêt avec sa cousine et y retrouve un brave jeune homme dont elle est tombée amoureuse : Orlando. Cette histoire passe d’une possible tragédie quand le frère d’Orlando veut le tuer, à la comédie lorsque Rosalinde se travestit, mais la mise en scène s’appuie surtout sur le ton léger de la pièce en mettant beaucoup d’humour dans les personnages.

Fumée, micros et chansons contemporaines

La création se détache de la pièce originale et les procédés scéniques ne servent pas toujours la compréhension de l’œuvre. L’utilisation de la fumée est outrancière et parfois peu pertinente (il fallait sans doute rentabiliser la machine), elle participe cependant à mettre une ambiance très brumeuse qui permet de se sentir dans la forêt. C’est une pièce qu’on aimerait presque plus jouer que regarder. Les acteurs prennent du plaisir, c’est communicatif, mais parfois, l’absurdité va trop loin et il y a un sentiment de voir une bande de potes s’amuser. Les personnages s’étalent par terre sans raison pour parler dans un micro et certains se mettent à chanter (avec un grand talent) un répertoire contemporain. 

Au-delà d’une mise en scène très originale mais parfois contestable, le jeu d’acteur est juste. Jacques qui est joué par John Arnold, est très charismatique. Le fou joué par Alain Trétout est jouissif et donne du rythme à l’histoire. Finalement, ce sont les personnages principaux qui sont parfois un peu fades, notamment Rosalinde au début de la pièce. Son passage en tant que travesti révèle cependant toute l’énergie de Cécile Garcia Fogel.

Christophe Rauck a produit une création surprenante qui parvient à dépoussiérer Comme il vous plaira. Si les puristes peuvent rester sceptiques sur la mise en scène, cette version offre un bon divertissement et rend accessible le texte de Shakespeare.

Comme il vous plaira, mis en scène par Christophe Rauck, avec Cécile Garcia Fogel, Pierre-François Garel, Maud le Grévellec, Alain Trétout, John Arnold, Luanda Siqueira, Jean-Claude Durand, Jean-François Lombard, Pierre Félix Gravière et Mahmoud Saïd.

Dates :
Sam. 27 janvier à 19h, Dim. 28 janvier à 16h, Mar. 30 janvier à 20h, Mer. 31 janvier à 20h
3 heures avec entracte
25 euros/ 10 euros pour les moins de 30 ans

Image à la Une : dossier de presse Théâtre du Nord

Inès LOMBARTEIX

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s