Potimarron et carottes : les stars automne/hiver de nos assiettes

Lorsque l’on décide de manger local et de saison, on assiste à un léger appauvrissement des rayons de fruits et légumes. Car non, ni les courgettes, ni les tomates, ni les aubergines et ni les courges ne poussent toute l’année. À moins de les cultiver sous serre ou de les faire venir de l’autre bout de la planète (ou encore de bénéficier d’un micro-climat dans son jardin, chose assez rare), on ne peut tout simplement pas faire pousser des légumes du soleil en hiver. Et si la ratatouille fait rêver, il arrive que les butternut, potimarrons, courges spaghetti et autres cucurbitacées ne fassent pas briller les yeux. Pourtant, ces légumes se dégustent aussi bien en version salée que sucrée. Jollies vous livre trois recettes véganes et délicieuses, à engloutir le matin, le midi, au goûter ou le soir.

Capture d_écran 2017-12-17 à 15.30.37
Courge à toutes les sauces !

Pancakes sucrés à la courge

De la courge dans des pancakes ? Et pourquoi pas ! Les courges ont un goût plus ou moins sucré en fonction de la variété et permettent d’apporter une saveur délicate aux desserts et autres gourmandises.

IMG_0228
Pancakes à la courge butternut, banane et purée de noisettes

Pour 12 à 15 pancakes, il vous faudra :

  • 80 g de flocons d’avoine
  • 20 g de farine de coco (ou de poudre d’amande/noisette)
  • 50 g de farine de blé demi-complet (ou de farine de riz pour une version sans gluten)
  • une à deux cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 250 g de courge cuite (potimarron ou courge butternut)
  • 250 à 300 ml de lait végétal (ou d’eau pour une version encore plus minimaliste)
  • une cuillère à café de bicarbonate alimentaire + une cuillère à café de jus de citron
  • cannelle, vanille moulue, quatre-épices…

Réduire la courge en purée la plus lisse possible. Ajouter les ingrédients secs (sauf le bicarbonate) et mixer un peu. Incorporer le liquide en remuant (ou en mixant) jusqu’à obtenir une consistance à mi-chemin entre la pâte à gaufres et la pâte à crêpes. Ajouter le bicarbonate et le citron (cela produit une émulsion qui permettra de faire lever la pâte) et mélanger.

Huiler une poêle avec de l’huile de coco (ou une huile neutre qui supporte la chaleur) et faire cuire des petits pancakes bien ronds, à empiler sur une assiette et à déguster recouverts des topings les plus décadents et délicieux.

Pesto « zéro déchet »

Le pesto n’est pas réputé pour être la sauce la plus végane du monde. Ni la plus économique. Pourtant, si l’on fait fi du parmesan (fromage) et des pignons de pin (denrée onéreuse), on obtient un pesto pas cher et végétal. Le secret ? Les fanes de carotte, ces grandes tiges feuillues vertes qui, dans l’imaginaire collectif, sont plus des friandises pour lapins que des condiments pour nourriture humaine. À tort, car elles aromatisent les préparations comme n’importe quelle plante aromatique !

Pour un petit pot de pesto, il vous faudra :

  • environ 100 g de haricots blancs cuits (ou, à défaut, de pois chiches)
  • deux cuillères à soupe de graines de tournesol
  • une cuillère à soupe de graines de courge
  • une à deux cuillères à soupe d’huile d’olive
  • trois cuillères à soupe de levure maltée ou de levure de bière
  • sel, poivre
  • deux belles poignées de fanes de carotte (bio de préférence)

Pour réaliser ce pesto, rien de plus simple : mixer tous les ingrédients ensemble en ajoutant, au besoin un peu d’eau. Se conserve au frais quelques jours.

Soupe carotte/butternut façon pumpkin bread

L’hiver est la saison des soupes et s’il est maintenant prouvé que ces dernières ne font pas grandir (quel dommage…), elles n’en restent pas moins des plats réconfortants et nourrissant. Pour changer de la traditionnelle soupe carotte/poireau, voici une soupe douce et épicée.

Pour 3-4 bols de soupe, il vous faudra :

  • une courge butternut de taille moyenne
  • deux carottes moyennes
  • une poignée de fanes de carottes
  • une pincée de quatre-épices
  • ½ cuillère à café de cannelle

Cuire les légumes à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Les mixer avec l’eau de cuisson, les fanes de carottes et les épices, en ajoutant éventuellement un peu de liquide (eau, lait d’amande sans sucre, crème végétale…). Déguster bien chaud.

Mathilde BERG

Crédit texte et photos : Mathilde Berg

 

Publicités

2 réflexions sur “Potimarron et carottes : les stars automne/hiver de nos assiettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s