Tour du monde express des traditions culinaires de Noël

Si l’imaginaire collectif nous persuade que les pays se rassemblent tous sans exception autour d’une dinde lors du réveillon, les traditions culinaires de Noël sont pourtant loin de s’uniformiser à l’échelle du globe. Chaque pays emprunte à ses coutumes locales, des mets spécifiques qui sont sublimés à l’occasion du 25 décembre. Voici un rapide tour du monde des gourmandises festives, à consommer sans modération.

L’Allemagne

Les traditions culinaires allemandes ne se limitent pas au seul jour de Noël. Tout au long du mois de décembre, pour préparer le jour tant attendu, les familles confectionnent des petits biscuits secs ainsi qu’une maison en pain d’épices en référence au fameux conte des frères Grimm. Le met le plus typique du pays reste cependant le « Christollen » qui est, lui, consommé le jour de Noël. Il s’agit d’un cake parfumé aux épices et au rhum, saupoudré de sucre glace, dont la couleur et la forme rappellent un enfant enveloppé dans ses draps.

La France

La tradition française rassemble les familles autour d’une dinde, souvent accompagnée de pommes de terre et de marrons, mais aussi depuis quelques années, autour des huitres et autres fruits de mer. Côté dessert, les français privilégient la bûche, glacée ou non, le plus souvent chocolatée.

La Belgique

Les fameux « cougnous » ou « cougnolles » sont à l’honneur en Belgique pendant toute la période hivernale. Il s’agit de petits biscuits représentant l’enfant Jésus, qui peuvent se trouver aisément dans les pâtisseries du nord de la France.

L’Espagne

Premier producteur de vin mondial, l’Espagne met en avant son produit phare pendant la période des fêtes en l’ajoutant à la confection de petits biscuits. Une des confiseries la plus connue d’Espagne est aussi présente dans tous les foyers entre décembre et janvier. Il s’agit bien-sûr du Turron, dont les deux principales variétés sont le Turron tendre et le Turron dur.

La Finlande

Forte de son industrie dulcicole, la Finlande privilégie le poisson et les crustacées lors du réveillon. Ansi les plats traditionnels se composent principalement de morue, de hareng et de poisson cru, le tout accompagné de diverses sauces et de riz. Même le dessert prend son inspiration dans le monde marin puisqu’il se compose de tartelettes en forme d’étoile de mer.

L’Italie

Pâtisseries connues et reconnues à travers le monde, le Panettone et le Pandoro font parfois oublier leur origine festive. Si l’on en trouve abondemment et toute l’année dans les magasins italiens et même européens, ils sont pourtant avant tout des gâteaux de Noël. Ces mets centenaires sont composés, pour le premier, de fruits confis et saupoudrés, pour le second, de sucre glace.

Le Portugal

À l’image des traditions du sud de la France, les Portugais ont pour habitude de préparer 13 pâtisseries différentes lors des fêtes. Ces dernières sont principalement composées d’ingrédients « secs » tels que le riz ou le sucre pour allonger leur temps de conservation et prolonger le plaisir de la dégustation.

Le Royaume-Uni

En terme de traditions et de superstitions, la palme semble revenir aux Britanniques et à leur « Christmas Pudding ». Ainsi, la préparation de ce gâteau commence des semaines avant Noël et suit un protocole bien particulier. Il doit être mélangé avec une cuillère en bois, dans le sens des aiguilles d’une montre et chaque membre de la famille doit venir soulever la préparation, le tout en fermant les yeux et en faisant des voeux. Divers objets sont ensuite ajoutés à la pâte : une bague, une pièce de 10 shillings, un bouton, un dés à coudre et un petit cochon. La tradition veut que celui qui tombera sur le cochon sera considéré comme le plus gourmand d’entre tous.

Le Brésil

Parfois emmenés pour être dégustés sur la plage, les plats traditionnels brésiliens sont composés essentiellement de morue et de poulet, accompagnés d’alcools légers comme le cidre. Pour finir le repas, le Brésil emprunte ses douceurs à l’Italie puisque le dessert typique de Noël est le Pannetone.

Les États-Unis

C’est le quatrième jeudi du mois de novembre, lors de Thanksgiving, et non à Noël, que les Américains mijotent un délicieux repas de fête. Ce jour est l’occasion pour eux de partager leur fameuse dinde farcie ou le « green bean casserole ». Côté douceurs, ils ne manquent pas de mettre à l’honneur le potiron en en multipliant les usages : tartelette, cake ou encore flan.

 

Mathilde CARADEC

Crédit image à la une : PublicDomainPictures.net
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s