Bruxelles en un week-end

Bruxelles est une ville à taille humaine idéale pour une petite escapade le temps d’un week-end. Découvrez la sélection de Jollies Magazine pour un séjour culturel et gourmand.

Joyaux d’architecture, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la grand-place est le cœur de la capitale. On ne se lasse pas de l’admirer, au petit jour pour éviter la foule des touristes ou la nuit pour profiter des illuminations. Elle est bordée par la maison du Roi et l’hôtel de ville.

Grand-Place ©audreydelmas

Au Nord, les rues et ruelles du centre historique ne manquent pas de charme. Faites un tour du côté des galeries royales Saint-Hubert qui sont parmi les plus anciennes d’Europe. Elles combinent magasins, cafés, restaurants et salles de spectacles.

Galerie royales ©audreydelmas

De l’autre côté de la Grand-Place, vous pourrez observer le Manneken-Pis ou « petit homme qui pisse en néerlandais ». Il s’agit d’une fontaine sous la forme d’une statue en bronze qui mesure… 55,5cm ! Admirez également toute l’élégance de son pendant féminin, la Jeanneke-Pis sur la rue du Délirium.

Manneken-Pis ©audreydelmas

À mi-parcours entre la ville haute et la ville basse se trouve le quartier royal. Pendant près de 600 ans, le palais du Coudenberg fut le lieu où les comtes, ducs, rois, empereurs ou gouverneurs exercèrent leur souveraineté sur le Duché du Brabant et sur tout ou partie des Pays-Bas. Depuis 1831 et l’indépendance de la Belgique, le quartier abrite toujours le lieu du pouvoir législatif représenté par le parlement fédéral, celui du pouvoir exécutif avec le siège du gouvernement et celui de la fonction royale exercée au Palais Royal.

Place Royale ©audreydelmas

Pour mêler art et cacao, rendez-vous dans le quartier du Sablon qui était au XVIIe siècle celui des aristocrates, dont certains palais et hôtels particuliers subsistent toujours. Il est devenu, depuis la seconde moitié du XXe siècle, celui des antiquaires, des marchands d’arts et galeristes avec de plus en plus de chocolatiers qui s’y installent. Promenez-vous dans les ravissants parcs du petit Sablon et d’Egmont et ne manquez pas l’Église Notre-Dame.

Parc du petit Sablon ©audreydelmas

Pour une ambiance plus populaire, cap sur le quartier Marolles fait de belles briques rouges. La place du jeu de Balles accueille un marché aux puces typique de la vie bruxelloise. N’hésitez pas à fouiner dans les boutiques qui regorgent de babioles, peut-être dénicherez-vous de véritables trésors pour votre intérieur.

Intérieur de boutique des Marolles ©audreydelmas
Immeuble typique des Marolles ©audreydelmas

Si les escaliers ne vous font pas peur prenez le métro jusqu’à l’Atomium. Cet étonnant édifice qui représente la maille élémentaire du fer est devenu le symbole de Bruxelles.

atomiumjpg
Atomium ©pixabay

Le centre belge de la bande-dessinée

Il est impensable de venir à Bruxelles sans visiter le centre belge de la bande-dessinée. Il vous fera à coup sûr retomber en enfance. Cette visite permet de se rendre compte du travail que nécessite l’écriture d’une BD. Les bédéphiles seront comblés par la présence dans toute la ville de façades décorées avec leurs personnages préférés.

Parcours BD ©audreydelmas

Les musées royaux des beaux arts de Belgique sont incontournables. Celui consacré à René Magritte vaut particulièrement le détour tout comme celui dédié à l’œuvre de Victor Horta.

Le cinéma n’est pas en reste avec la Cinematek qui compte plus de 143 000 bobines couvrant l’histoire du septième art. Sont aussi organisées des séances de film muet accompagnées d’un concert live de piano.

Si la météo ne vous donne pas la frite, dégustez-la chez Flagey ou Maison Antoine dans un cornet. La gastronomie bruxelloise ne se réduit toutefois pas aux tubercules frits. Elle offre de nombreux plats traditionnels originaux comme la carbonnade flamande composée de morceaux de viande mijotés dans une sauce à la bière, le waterzoi à base de viande ou de poisson accompagné de légumes, le stoemp fait de pommes de terres, de légumes et qui se présente avec du boudin ou du lard. Pour se réchauffer lorsque le temps est morose, direction les estaminets traditionnels de Bruxelles comme T-Kelderke ou La Bécasse. Pour une bonne gueuse (comprenez bière) rendez-vous à la Mort Subite ou au Délirium Café.

Les becs sucrés seront aussi comblés. Le Funambule offre l’embarras du choix si vous souhaitez déguster une bonne gaufre avec de multiples toppings : chantilly, chocolat, spéculoos, caramel, fruits, il y en a pour tous les goûts. Chez maison Dandoy, biscuiterie 100% artisanale, vous pourrez savourer les fameux spéculoos. La crise de foie ne sera pas loin si vous souhaitez essayer tous les grands chocolatiers de la ville et, croyez-nous, il y en a énormément. Élisabeth propose notamment des melocakes incroyables (une guimauve, du chocolat et du biscuit, tout cela dans un petit gâteau à la forme sphérique) et des cuberdons, bonbons traditionnels de Belgique. Chez les artisans chocolatiers traditionnels on trouve la maison Mary, fournisseur de la Cour, Neuhaus le créateur de la première praline belge ou le plus moderne Pierre Marcolini.

Le Funambule ©audreydelmas

Voici donc quelques idées d’itinéraires culturels et gourmands pour une visite de Bruxelles qui ne tardera d’ailleurs pas à revêtir ses plus belles décorations pour la période de Noël.

Audrey DELMAS

Crédit image à la une : ©audreydelmas
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s