Red Pill Blues : que vaut le dernier album des Maroon 5 ?

Des centaines de titres, des featuring célèbres, six albums studios et vingt ans de carrière : Maroon 5 a toujours la côte. Sorti le 3 novembre, leur dernier album, Red Pill Blues, compte 15 chansons aux rythmes très variés qui sauront satisfaire les fans du groupe. Alors, ce sixième album, réussite ou échec ?

Avec le succès de leur cinq précédents albums, tous classés dans le top 10 du Billboard, le groupe était attendu au tournant pour son sixième album. Songs about Jane était à la sixième position en 2002, Hands All Over et Overexposed avaient raflé la deuxième position en 2010 et 2012. Quant à It Won’t Be Soon Before Long et V, ils s’étaient hissés plusieurs semaines à la première place, respectivement en 2007 et 2014.

Red Pill Blues, ce sont quinze chansons. Si les premiers titres dévoilés – on pense notamment à « Cold », « I don’t wanna know » ou « What Lovers Do » – étaient surtout punchy, le groupe nous emmène en balade tout au long de son sixième album.

Ce qui fait la force de ce nouvel opus, c’est la diversité. Les styles des titres de la setlist sont variés. Après cinq albums réussis, une reconnaissance internationale et des fans de plusieurs générations, Maroon 5 se paie six featurings sur quinze chansons, rien que ça ! Le groupe n’a plus rien à prouver à ses fans, et ce sixième album, ce n’est que du plaisir.

La chanson « Closure« , qui dure 11 minutes est probablement celle qui traduit le plus ce plaisir d’être de retour, trois ans après V. Adam Levine pose sa voix les trois premières minutes… Et le reste de la chanson se fait en instru avec des notes électro ! Le groupe s’amuse, et ça se sent, faisant de cette chanson une des perles de l’album.

#REDPILLBLUES. @kennethwhalum

A post shared by Maroon 5 (@maroon5) on

Dans Red Pill Blues, les Maroon 5 nous entraînent dans des montagnes russes, passant d’un calme presque déprimant dans « Whiskey », une chanson d’amour qui sent bon l’automne, à « Who I Am« , en featuring avec LunchMoney Lewis, qui respire la joie de vivre et le bonheur.

Enfin, on ne change pas ce qui fait le succès des Maroon 5. Le groupe chante l’amour, encore et toujours… et après six albums, ça fonctionne toujours aussi bien. « Bet My Heart », « Visions », « Lips On You » ou encore « Denim Jacket » sont des exemples de titres qui louent l’amour, sans tomber dans la « chanson triste ».

Il y a aussi les titres qui donnent la pêche : « Help Me Out », en collaboration avec la chanteuse Julia Michaels, connue pour ses titres « Issue« , « Closure » et « Who I Am » qui donnent envie de danser toute la nuit.

Red Pill Blues est sans conteste un album réussi, si ce n’est l’un des meilleurs du groupe, qui affirme ses envies et fait ce qui lui plaît, ce que l’auditeur ressent à travers les quinze titres. L’opus s’écoute en boucle, toutes les chansons y apportent quelque chose et il est dur de s’en lasser.

Notre seul regret ? Que le groupe ait annoncé une grande tournée, qui ne passe pas par l’Europe… Fingers crossed !

Camille BRONCHART

Crédit image à la une : Justin Higuchi
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s