Animal Crossing Pocket Camp : le jeu de notre enfance disponible sur téléphone

Après Pokémon Go l’année dernière, c’est au tour d’un autre jeu mythique de notre enfance d’être adapté sur mobile : Animal Crossing. Avec Animal Crossing Pocket, Nintendo espère se faire une place sur le marché du jeu vidéo mobile. Jollies Magazine a testé le jeu avant sa sortie française,  et vous donne son avis.

Dans Animal Crossing Pocket Camp, comme dans la version originale sur Nintendo DS, vous êtes le seul humain du village, entouré de plein de petits animaux.

23336605_1912900995688777_779862077_o

Dans cette version du jeu, plus de « responsabilités »

Sauf qu’à contrario de la version DS, où il fallait agrandir sa maison un maximum et collectionner tous les insectes, poissons et fossiles possibles, sur mobile le joueur a plus de « responsabilités » : il doit gérer un camp et y faire venir le maximum de monde. Pour que les habitants viennent dans son camp, le joueur doit augmenter son amitié avec eux en leur rendant des services. Pour ce faire, il faut offrir aux animaux ce qu’ils désirent :  fruits récoltés, poissons pêchés, coquillages ramassés ou encore insectes attrapés… leurs demandes sont variées ! Une fois les nouveaux amis satisfaits au point d’avoir un niveau d’amitié assez élevé, il faut leur construire des meubles pour les pousser à venir dans le camp ! Les animaux changent de position sur la carte régulièrement et après avoir rendu trois services, il faut attendre qu’ils changent de localisation pour les aider de nouveau et augmenter votre niveau d’amitié. Pour les plus impatients, il existe des cartes, « rares », pour rendre encore plus de services sans vous soucier du temps !

23423814_1912899655688911_652603881_o

C’est probablement la plus grosse nouveauté de cette nouvelle version ! À chaque fois que le joueur rend des services aux animaux du village ou accomplit des « quêtes », il reçoit des clochettes… et des matériaux pour construire des meubles chez Cyrus, un mouton à la crinière bleue. Vous l’aurez compris, c’est grâce à ces constructions qu’il peut satisfaire encore plus ses amis… et décorer son espace personnel ainsi que son camping car.

Dans Animal Crossing Pocket Camp, le joueur se déplace, avec son camping car, sur une map composée de quatre lieux où pêcher, chasser les insectes et ramasser des fruits. Il peut également, grâce à l’aide de ses amis, accéder à un lieu spécial où se trouvent des matériaux rares. Enfin, pour améliorer ce qu’il possède, il doit se rendre chez OK Motors, une équipe de pingouins qui customisent et agrandissent les camping-cars, et ça, c’est plutôt cool ! Il existe dans le jeu un équivalent au supermarché présent sur la version DS : Labelle et Mabel proposent des vêtements et des accessoires pour personnaliser son style, et les neveux de Tom Nook vendent des meubles impossibles à fabriquer. On regrette que Tom Nook ne soit pas plus présent dans le jeu. C’est probablement l’un des personnages emblématiques de la version originale ! Il peut apparaître, comme Kéké, si un meuble spécial est construite pour lui. Ce dernier coûte cher en « feuilles », une autre forme de monnaie à gagner au fur et à mesure de l’avancement du jeu… ou qu’il faut payer pour obtenir en plus grand nombre, plus rapidement.

Un jeu en réseau

Animal Crossing Pocket Camp est un jeu en réseau, une connexion internet est donc indispensable pour y jouer. Ce qui en fait sa force… mais aussi sa faiblesse ! Impossible donc de jouer lorsque la connexion est trop mauvaise, ce qui peut être frustrant puisque l’on attend généralement d’un jeu mobile de nous distraire dans des occasions où l’on n’a pas forcément accès à Internet… En revanche, le jeu permet d’ajouter des amis, réels ou virtuels. Amis « de la vraie vie » ou inconnus qui errent dans notre camp peuvent rejoindre notre liste d’amis. On peut ensuite visiter leur camp, sans interagir avec eux… ou les animaux de leur village. Gros point négatif : l’impossibilité de chatter avec les joueurs… Avoir des amis dans le jeu, c’est bien, pouvoir leur parler, c’est mieux ! Espérons que cette mise à jour viendra dans les prochaines versions.

23379339_1912899695688907_1448615055_o

On apprécie également le catalogue de meubles et de vêtements, qui nous montre ce qu’on a déjà acquis et ce qu’il nous reste à acheter… En revanche, on regrette l’absence du musée où exposer nos trouvailles : poissons et insectes… et les fossiles, complètement absents du jeu ! Autre point agaçant : la limitation de la place dans l’inventaire… comme sur la DS, toujours aussi frustrant !

Un jeu qui rend accro ?

Animal Crossing Pocket Camp est un jeu qui rend vite accro. On a envie de développer son camp, d’agrandir son camping-car, de posséder tous les objets du jeu, de se faire des amis fidèles qui nous offrirons leur photo (oui, comme sur la DS) ou encore de fabriquer tous les objets possibles. Certains challenges du jeu originel ne sont pas présents : le joueur a déjà tous les types de fruit dans sa ville, aucun risque de se faire piquer par une abeille en secouant les arbres, il n’y a pas de pelle pour enterrer ou déterrer des objets… Si les bonus de connexion et les challenges quotidiens poussent les joueurs à se connecter régulièrement, Animal Crossing Pocket Camp devra faire preuve d’originalité pour les tenir en haleine. On attend notamment avec impatience des événements spéciaux qui permettraient d’obtenir des bonus spéciaux.

Ah, et pas de panique ! Dans cette version mobile, pas besoin de sauvegarder, la sauvegarde s’effectue automatiquement… Fini donc, les heures perdues à se faire crier dessus par Mr. Resetti… C’est qu’il nous manquerait presque !

Crédit texte et capture d’écran : Camille BRONCHART

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s