#ThrowBackTVShow #14 : Devious Maids

Devious Maids comme son nom l’indique, c’est une affaire de domestiques dont la dernière saison est sortie en 2016. Si cette série a des allures de Desperate Housewives avec ses personnages haut-en-couleurs, son humour décalé et ses petites intrigues entres voisins,  c’est sans doute parce que la productrice déléguée n’est autre qu’Eva Longoria. Jollies revient sur les domestiques les plus sexy de Beverly Hills.

Le Pitch

Carmen, Rosie, Marisol et Zoila sont quatre domestiques hispaniques dans de grandes maisons d’un quartier résidentiel et calme de Beverly Hills. Les pieds dans le monde du luxe et entourées de personnes incroyablement riches, elles rêvent elles aussi de s’émanciper et de faire partie de cette classe sociale. Au début de la saison 1, leur quotidien est chamboulé par la mort d’une de leur amie, Flora, sauvagement assassinée. Les 4 « Devious Maids » se retrouvent alors au cœur d’une affaire policière qui pourrait leur coûter beaucoup …

Le personnage qui change tout

https://giphy.com/embed/KMwcmVKIGHdcs via GIPHY

Les quatre jeunes femmes sont différentes, et leurs péripéties personnelles nous touchent plus ou moins différemment, ce qui rend le choix compliqué à faire. Mais pour Jollies le seul personnage qui est essentiel à la série est sans hésiter celui de Carmen Luna. Grande, mince, belle, Carmen Luna est une bombe. Habillée en bonne à tout faire, elle n’en reste pas moins sexy et son personnage le lui rend bien. Croqueuse d’hommes, Carmen souhaite devenir chanteuse, et tente de faire démarrer sa carrière tout au fil des saisons. Ce personnage est bourré d’humour, et sa façon d’être hautaine et son petit côté « princesse » (contradictoire avec sa position sociale) sont les éléments qui rendent le personnage extrêmement drôle et à la fois touchant par ses péripéties.

Notre épisode préféré

Même si le choix est très compliqué tant les épisodes sont différents les uns des autres, c’est peut-être le dernier épisode de la saison 3 qui nous a le plus marqué. La maison des Powell explose et Adrian se trouve à l’intérieur. Evelyn, malgré la haine qu’elle voue à son mari, est dévastée, et c’est une autre femme que le public découvre. Cet épisode est touchant car nous assistons à une vraie scène d’horreur et de détresse, mais il renforce également l’affection que nous avions pour le personnage d’Adrian.

Pourquoi on adore

Les plus :

– Les petites musiques façon Desperate Housewives. Rien de mieux pour dynamiser une série et pour nous plonger dans une ambiance drôle et légère.

– L’humour simple. Pas de prises de têtes, cette série est agréable à regarder car elle est légère. On rigole du début à la fin malgré des intrigues sordides, et les personnages sont drôles à souhait (parfois malgré eux). Il n’y a pas à dire, quand ça ne va pas, cette série fait très bien l’affaire.

– Le couple Powell. Que serait cette série sans ce couple de pervers, totalement déjanté et incroyablement désagrable et hautain ? Si le drame qui entoure le couple Powell explique bien des choses, le mari et la femme se livrent une bataille infinie durant toute la série. Si au départ on est un peu sceptique sur leur rôle dans la série, ils sont pourtant essentiels.

Les moins

– Les intrigues bien souvent tirées par les cheveux, mais qu’on ne peut s’empêcher de suivre pour en connaître le dénouement.

– Le personnage de Rosie. Hypersensible, nunuche, mais à la fois drôle malgré elle, il est difficile de s’attacher à ce personnage. Si au début de la série elle est touchante, les scènes avec Rosie sont de plus en plus ennuyantes.

– Un peu calqué sur le modèle de Desperate Housewives, ceux qui détestaient la série ne seront pas satisfait de celle ci, qui comporte de nombreuses ressemblances.

Margaux LIDON

Crédit image à la une :  Allociné Stuart Pettican / Lifetime

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s