Athènes : une semaine au coeur de la capitale grecque

Pour les amoureux de culture antique, Athènes, la capitale grecque est un incontournable. Antiquité et modernité s’y mélangent pour offrir une ville pleine de charme et de traditions. Amateur de sport, de culture ou de mythologie, Athènes saura vous combler. Jollies vous livre ici ses indispensables à visiter !

Une capitale antique

Athènes est avant tout connue pour être l’une des plus anciennes villes au monde. Vieille de plus de 2500 ans, la ville regorge de monuments antiques, toujours en état d’être visités. L’incontournable de la capitale grecque est sans aucun doute l’Acropole. Lieu de vie avant de devenir, plus tard, un lieu de sanctuaire, l’Acropole est constitué de plusieurs monuments importants, parmi lesquels le temple d’Athéna Nikè, le Parthénon ou encore l’Érechthéion, qui célèbrent tous Athéna, déesse de la sagesse et de la stratégie militaire, protectrice de la ville d’Athènes. C’est également à l’Acropole que se trouvent le Théâtre de Dionysos, où avaient fréquemment lieu des représentations théâtrales, et l’Odéon d’Hérode Atticus, autre amphithéâtre qui accueille, aujourd’hui encore, divers spectacles. Une fois en haut de la colline de l’Acropole, la magnifique vue sur Athènes ne laissera personne indifférent. Pour éviter la queue interminable, le mieux est de s’y rendre très tôt le matin, ou à partir de 18h.

Le musée de l’Acropole, attenant, est un autre lieu d’Athènes à voir. Ruines, korè, statues, céramiques et fragments antiques y sont exposés. Tous proviennent des fouilles réalisées sur l’Acropole. Dans le musée, une partie du sol est composée de plaques en verre, qui permettent de voir les ruines antiques qui se trouvent sous le musée. Le plus ? La sublime vue sur l’Acropole d’Athènes !

L’Agora grecque est un lieu de passage obligatoire. Place principale de la cité dans l’Antiquité, il y reste de nombreux vestiges ! Parmi eux, la stoa, ancien marché grec, aujourd’hui transformé en musée qui abrite de nombreux trésors. L’Héphaïstéion, temple dédié à Héphaïstos, dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans, est une véritable pépite. Parfaitement conservé, il a résisté à l’épreuve du temps et représente l’un des monuments les mieux préservés de tout Athènes.

L’influence des Romains sur la ville

Place centrale d’Athènes lors de la domination romaine de la ville (IIème siècle avant J.C. – IVème siècle après J.-C.), l’Agora romaine est aussi un lieu à visiter. L’entrée se fait par la porte d’Athéna, un splendide arc antique. À l’intérieur de l’Agora se trouve l’horloge d’Andronicos, remarquablement bien préservée.

C’est dans une partie de l’Agora romaine que se trouve la bibliothèque d’Hadrien, nommée après l’empereur romain, Hadrien (76 – 138). À l’époque, l’empereur veut faire de ce lieu un véritable centre culturel. Il sera cependant rapidement détruit après l’invasion des Hérules. Une salle retranscrit la chronologie de la bibliothèque d’Hadrien et montre des vestiges retrouvés dans les fouilles.

Non loin de l’Agora romaine se trouve le quartier Monastiraki et sa place éponyme, célèbre pour ses marchés au puce et ses petits commerces touristiques. N’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues, vous pourriez faire de jolies découvertes ! Les autres petites ruelles très touristiques se trouvent au niveau de la Pláka, le quartier ancien de la ville, où se trouvent nombre de petites boutiques et de restaurants. Attention cependant à ne pas tomber dans des attrape-touristes !

À Athènes, la porte d’Hadrien garde l’Olympeion, impressionnante ruine d’un temple dédié à Zeus, dont il ne reste aujourd’hui que quelques colonnes. Une d’entre elles est effondrée sur le sol depuis une tempête du XIXème siècle, comme si le temps s’était figé depuis. Autour, quelques fragments d’une ancienne vie existent encore : bains, statues, etc. 

Pour les adeptes des visites antiques, il sera peut-être judicieux de choisir un ticket combiné, certes plus cher, mais qui donne accès à l’Acropole et d’autres sites antiques tels que l’ancienne Agora d’Athènes, l’Agora romaine, la bibliothèque d’Hadrien, l’Olympeion… Ce pass est gratuit pour les étudiants qui résident dans l’Union Européenne sous présentation d’une carte étudiante valide ! N’oubliez surtout pas votre carte étudiante, qui se révèle être un graal en Grèce !

Pour bénéficier d’une belle vue sur tout le paysage athénien, rendez vous au sommet de la Colline des Muses, au niveau du monument de Philopappos, qui culmine à 147 mètres de hauteur.

Besoin de verdure ?

Après plusieurs jours de visite de bâtiments, une pause verdure se fait rapidement nécessaire. Le jardin national d’Athènes, créé au XIXème siècle, est une véritable source de fraîcheur en pleine ville. Autour d’un petit lac central, de nombreuses variétés de plantes et d’arbres cohabitent. Vous pourrez même croiser plusieurs espèces animales, parmi lesquelles de petites tortues qui bronzent en plein milieu du parc ! Pour les plus courageux, le Zappeion se trouve juste à côté. Construit au XIXème siècle, ce monument accueille de nombreux événements, publics comme privés. Il a notamment été utilisé plusieurs fois durant les Jeux Olympiques qu’a accueilli la Grèce et pour la signature du traité d’entrée de la Grèce dans l’Union Européenne !

Amateurs de sport, il vous faut absolument visiter le stade Panathénaïque et son musée, non loin du Jardin National d’Athènes. Construit au -IVème siècle, il a été, à maintes reprises, remarquablement bien renové. Il a été le premier stade à accueillir les Jeux Olympiques modernes en 1896. Depuis, le stade est très largement visité. Dans le musée attenant, de nombreuses flammes olympiques sont exposées, symbole de la puissance et du caractère international des Jeux.

Sur la route du retour, n’oubliez pas de vous arrêter devant le Parlement, sur la place Syntagma, pour assister à la relève de la garde. Un évènement impressionnant par sa précision et la coordination des Evzones !

Et la plage alors ?

Après une longue semaine de visite, rien de mieux que de se rendre à la plage pour décompresser et se prélasser au soleil. À 30 minutes en bus de la place Syggrou, la plage de cailloux de Kalimaki vous ravira. Pour ceux qui préfèrent le sable, des établissements privés offrent un accès à la plage moyennant un droit d’entrée.

IMG_4748
Plage de Kalimaki

Les différences culturelles entre la France et la Grèce

Qui dit pays différent, dit forcément culture différente ! En Grèce, certaines pratiques peuvent sembler surprenantes. En effet, les toilettes publiques ne ferment pas à clef ! En Grèce, les portes des toilettes ne sont fermées que si ils sont occupés. Alors, si la porte d’un cabinet est fermée, n’essayez pas de l’ouvrir, vous pourriez surprendre quelqu’un ! À cause d’un mauvais système de canalisation, les Grecs ne jettent jamais leur papier dans les toilettes. Des poubelles sont toujours mises à disposition pour éviter de boucher les WC. Enfin, ne vous faites pas avoir, au restaurant, on paye vite des suppléments ! Vous arrivez, le serveur ouvre une bouteille d’eau et vous sert sans vous demander votre avis, vous devrez la payer. Il en est de même pour le pain ! Méfiez-vous de toutes ces « options » qui peuvent vite faire grimper votre repas.

Pour les plus gourmands, la Grèce vous rappelera sans doutes les saveurs de la nourriture méditerranéenne ! Ne passez surtout pas à côté des fameux gyros (équivalents grecs du kebab), du tzatziki (attention au pain en supplément) ou de la fameuse salade grecque. Entre deux petits restaurants traditionnels, si vous cherchez un fast food typiquement grec pour vous restaurer, la rédaction vous conseille Goody’s, pas cher et varié.

Crédit texte et images : Camille BRONCHART

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s