Demain nous appartient : une pâle copie de Plus belle la vie

Depuis lundi sur TF1, nous pouvons retrouver tous les soirs de la semaine à 19h20 la nouvelle saga de l’été, Demain nous appartient. Bien qu’elle ait été longtemps attendue par de nombreux téléspectateurs, elle est décevante. Une intrigue peu élaborée, des jeux d’acteurs plutôt moyens, la série se voulait plus ou moins ressemblante à la légendaire Plus belle la vie. Résultat très mitigé.

Une intrigue peu originale et des personnages fades

Le 17 juillet dernier, nous faisions la connaissance de Chloé Delcourt (Ingrid Chauvin), professeure et élue au conseil municipal de la ville de Sète. Alors qu’elle est en train de boire un verre avec sa meilleure amie et la sœur de celle-ci (Solène Hébert), elle tombe nez à nez avec son futur ex-mari Alex (Alexandre Brasseur). Pendant leur discussion, au large du port de Sète, un bateau rentre en collision avec un autre et explose. A son bord, un jeune homme et la sœur de Chloé (retrouvée le lendemain sur la plage et interprétée par Maud Baecker). Le premier n’a pas survécu tandis que la seconde se retrouve dans le coma. Pourquoi le bateau a-t-il explosé ?  a-t-il un rapport avec la victime du second bateau, un pêcheur exerçant dans des environnements protégés ? L’enquête est confiée à la juge d’instruction Laurence Moiret (Charlotte Valendrey), au capitaine Karim Saeed (Samy Gharbi) et à sa collègue Lucie Salducci (Lorie Pester). Le fils de Chloé semble alors menacé et finit placé en garde à vue.

Au casting, nous retrouvons des habitués des sagas de l’été. Ingrid Chauvin a déjà été l’héroïne de Dolmen et de Méditerranée. Nous avons déjà aperçu Alexandre Brasseur dans Tramontane, la sublime Anne Caillon dans la saga Zodiaque et Laure Killing dans Dolmen. Certains acteurs de la série ont même déjà tenu un rôle secondaire dans la série concurrente de France 3, Plus belle la vie. Finalement, il y a tellement d’acteurs et donc de personnages que l’on a du mal à suivre et qu’on se retrouve à jouer à « Qui-est-ce ? ».

Malgré des comédiens qui ont une certaine carrière derrière eux, on a l’impression que les prises des scènes ont été plutôt rapides et qu’ils n’ont pas pu montrer ce dont ils sont capables. Les jeux d’acteurs sont plutôt moyens et ne sont pas sans rappeler les scripted reality que nous pouvons déjà voir sur les chaines de télévision françaises.

Ingrid_Chauvin
Ingrid Chauvin, héroïne de la saga / Crédit photo : L.D.

Le battage médiatique pour des audiences qui s’essoufflent déjà

Alors que la série doit se prolonger jusqu’à décembre et que les producteurs se penchent sur une saison 2, les audiences chutent déjà durant la première semaine de diffusion. Elles avaient pourtant bien commencé ce lundi, rassemblant 3.32 millions de téléspectateurs. Les raisons de cette réussite ? Le battage médiatique des précédentes semaines et la curiosité des Français.

Cependant, mercredi elle s’est fait distancer par l’émission « N’oubliez pas les paroles » présentée par Nagui sur France 2, qu’elle a quand même rattrapé hier soir. Depuis lundi, c’est environ 400 000 téléspectateurs qui ont déserté les intrigues du port de Sète.

Malgré de beaux paysages et des comédiens confirmés, nous avons du mal à accrocher avec cette fiction de l’été. Alors la série pourra-t-elle tenir sur la longueur ?

Alexandre FAURE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s