Coldplay au Stade de France : un rêve éveillé

Féerique. C’est l’adjectif qui correspond le mieux pour décrire ce que Coldplay a transmis samedi soir dans le gigantesque Stade de France.

 

 

Cinq ans après leur venue au stade, Coldplay a décidé de revenir à Paris non pas pour une mais bien trois dates (15, 16 et 18 juillet) filmées afin d’en faire un DVD. Jollies était présent le premier soir et pas de doute : ils  en ont mis plein les yeux.

« A head full of dreams »

Inventeurs des « xylobands », ces bracelets radiocommandés qui s’illuminent au fil des chansons, les 4 londoniens ont fait vivre un rêve éveillé aux 80 000 spectateurs. Entre feux d’artifices, cotillons et xylobands, le stade était illuminé de toutes les couleurs, donnant l’impression d’être dans un autre monde.

20205649_1507194966006707_1873472803_o.jpg
Les bracelets lumineux et le pins « Love button » distribués à tous

Chris Martin et ses meilleurs amis ont enchaîné leurs plus beaux morceaux, des plus classiques (Fix You, Clocks, Viva La Vida) aux plus récents (Something Just Like This, Hymn For The Weekend, A Sky Full Of Stars) pour le plaisir de tous.

L’émerveillement et les sourires, parfois les pleurs, étaient présents sur chaque visage. Il est clair que Coldplay a su envoyer ses fans (et les moins fans!) sur une autre planète. Chris Martin saute, danse, se roule par terre (pourquoi pas) et le public danse et chante en chœur.

Le groupe est porteur de message de paix et d’amour et Martin nous l’a bien montré. « Merci d’être venus malgré ce climat de peur, d’être venus si nombreux quand même, malgré la sécurité et les prix ». Plus encore, il a demandé au public de penser à la Syrie, à la Maison Blanche…

Coldplay Claire 2
Photo: Claire Lefort

Sélection de quelques passages vidéos sur Instagram : Hymn For The Weekend, Adventure for a Lifetime, A Sky Full Of Stars

Si on voulait caricaturer, on pourrait dire que voir Coldplay au Stade de France, c’est comme faire un énorme câlin au monde entier. Et si c’était ça le pouvoir de la musique ? Coldplay, merci.

Morgane PIQUE

Crédit photo à la une : Morgane Pique
Publicités

Une réflexion sur “Coldplay au Stade de France : un rêve éveillé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s