Le festival Beauregard, les coups de coeur de Jollies

Jollies Magazine était ce week-end à la 9ème édition du festival Beauregard, près de Caen. Une édition qui avait une très belle programmation.

Caen a dansé de vendredi à dimanche grâce à des artistes de très haut niveau comme Iggy Pop, Ibrahim Maalouf ou encore Synapson. Mais il y a aussi eu des artistes méconnus du grand public qui ont su profiter de l’opportunité du festival comme Daisy ou Her.

Her, un show envoûtant

Victor Solf était le seul représentant du duo rennais. Mais c’était sans compter sur ses musiciens qui sont parvenu avec lui à hypnotiser le public. La chanson Five Minutes avait été un succès planétaire, le festival lui aura été un tremplin. Désormais Her a bel et bien trouvé son style, l’électro-rock. C’est donc la très belle surprise de ce festival parmi les groupes les plus méconnus. Il se pourrait bien que l’on entende parler d’eux à l’avenir.

Her en pleine prestation
crédit photo : Gabriel Bray

Synapson fait bien partie des plus grands

Synapson n’a plus de réputation à construire. Le public lui était déjà acquis mais il fait partie des très belles performances de ce week-end. Le duo de DJ a enflammé le festival lors de sa prestation. Alors qu’ils donnent les dernières dates de la tournée Convergence, on a senti une très forte émotion entre Alexandre Chiere et Paul Cucuron (les deux membres du groupe). Un show très complet avec des invités exclusifs comme Tessa B. (chanteuse de leur morceau All in you), le guitariste Sirius Trema ou encore le rappeur Beat Assaillant. Lors de leur set, on a senti comme une chronologie. Rappel de leur début avec leur remix Air France de J. Delacroix, jusqu’à aujourd’hui au moment où les deux amis d’enfance se sont enlacés. Mais la très bonne nouvelle, c’est l’annonce d’un nouvel album avec entre autres le rappeur Beat Assaillant.

Phoenix ou l’illusion parfaite

Le groupe d’indie pop revenait à Beauregard, sept ans après sa première apparition. Les quatre Versaillais ont mis le feu à Beauregard et c’était la prestation la plus aboutie. Phoenix a envoûté le public en jouant ses meilleurs hits comme Lisztomania. Bain de foule, miroir en biais (qui permettait au public de voir la scène sous tous les angles) tout était réuni pour offrir au public caennais un magnifique spectacle.

crédit photo : Didrik Launay
crédit photo : Didrik Launay

La 9ème édition du festival a offert une très belle programmation. Mais le 10ème anniversaire, l’an prochain, devrait être mémorable car les organisateurs veulent attirer de très grands groupes. Il ne faudra pas hésitez se déplacer à Caen pour profiter du festival l’an prochain.

Gabriel BRAY

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s