L’été écolo : les conseils de la rédac’ pour des vacances zéro déchet et minimalistes

La première semaine de juillet s’achève et les vacances approchent à grands pas. Malheureusement, ces départs excitants s’accompagnent d’une activité bien moins palpitante : la préparation des valises. Que vous soyez un/e stressé/e du bagage ou un/e j’m’en-foutiste professionnel, vous serez forcément confrontés à un problème : une valise trop remplie ou une panne de vêtements propres pendant votre séjour. En ajoutant à cela qu’il est souvent difficile d’être écolo en voyage… il en faudrait peu pour que ça tourne à la crise d’angoisse !

Heureusement, la rédaction de Jollies Magazine a quelques conseils à vous prodiguer.

 

Astuce #1 : la trousse de toilettes

IMG_6425
Crédit photo : Mathilde Berg

La trousse de toilettes, c’est vraiment le truc pénible qui fait que vous avez du mal à faire votre valise. Déjà parce que même si on vous a toujours dit de faire deux piles à chaque extrémité de la valise, la fameuse trousse ne tient jamais au milieu. Et aussi parce que les produits sont souvent lourds et volumineux. Dans ces cas-là, la meilleure solution est souvent d’optimiser le volume en choisissant des cosmétiques… solides ! Ceux-ci ont la côte depuis quelques temps et pour plusieurs raisons : ils sont bio, souvent vegan et cruelty-free, zéro déchet, prennent peu de place et durent plus longtemps que les cosmétiques conventionnels (souvent deux à trois fois plus longtemps !). Si le dentifrice et le déodorant ne sont pas les produits les plus encombrants, le gel douche et le shampoing, eux, le sont. En plus d’être légers, ces cosmétiques sont aussi bien meilleurs pour votre peau !

Toujours dans l’idée d’alléger votre trousse de toilettes, essayez de vous munir de produits polyvalents. Parmi ceux-ci, on adore l’aloe vera qui a des vertus incroyables : son gel soulage aussi bien les brûlures causées par le soleil que les piqûres d’insectes, de moustiques ou d’orties.

 

Astuce #2 : l’aéroport

IMG_6426
Crédit photo : Mathilde Berg

Aaaaaah… les aéroports ! La surpopulation, les queues interminables, les allées bondées des duty-free et… l’avion. Ah oui, l’avion ! Il fait peur et il pollue, il n’a vraiment pas grand chose pour lui  ! Malheureusement, il faut bien se rendre à l’évidence : il est impossible de se rendre dans certaines parties du globe autrement que par avion (ou par bateau, mais à moins d’y aller en catamaran, ce ne sera pas plus écologique). On peut quand même limiter la casse dans les domaines que l’on est en mesure de contrôler, comme l’alimentation et la boisson notamment.

On sait bien qu’il est interdit de franchir les contrôles muni d’une bouteille d’eau remplie à ras-bord. Ce que l’on dit moins, c’est que les thermos et autres contenants VIDES sont, eux, autorisés. En principe, nul n’est censé refuser, ensuite, de remplir votre bouteille d’eau du robinet gratuitement. Ainsi, on limite les déchets et on fait des économies. Pas mal hein ?

 

Astuce #3 : Faites comme chez vous

Si vous passez vos vacances dans un club ou un hôtel, il n’est pas rare qu’un tas de services absolument pas écologiques vous soient proposé, parfois gratuitement. Changeriez-vous vos draps de lit et de bain tous les jours à la maison ? Pas sûr, n’est-ce pas ? Dans ce cas, ne profitez pas que le service soit gratuit pour le faire. Si c’est inutile au quotidien, cela l’est également en vacances. Alors faites comme chez vous : secouez vos draps, faites sécher vos serviettes. La planète vous dit merci !

La rédaction vous souhaite de bonnes vacances !

Mathilde BERG

Crédit photo de Une : Alexas Fotos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s