Les meilleures covers Youtube, le retour

Tu avais adoré les premières reprises que Jollies t’avait fait découvrir et te languissais de renouveler ta playlist ? Tu devrais te réjouir, puisque nous sommes de retour avec de nouveaux artistes, encore plus renversants que les premiers.

C’est à travers sa voix rauque, remplie de fêlures et paradoxalement très douce que Grace VanderWall a gagné America Got Talent à seulement 13 ans, et ce, avec ses propres chansons. Dotée d’une signature vocale unique, personne ne reste impassible face à l’interprète et compositeur du titre I don’t know my name ( oui, tout le monde le connait, mais personne ne sait qui en est l’auteure ). On vous laisse juger par vous même à travers sa fameuse reprise de Scars to Your beautiful d’Alessia Cara.

S’il est une chose absolument certaine, c’est qu’avec le looper d’Hvetter et l’envoûtante voix de Signe, ce duo nous jette bel et bien un sort. Un sort d’admiration, de volupté et de quiétude. En bref, un son à écouter le soir autour du feu, la journée pour réviser, ou tout simplement en boucle dans son Ipod.

C’est grâce à l’émission musicale « The Voice » que la France a pu découvrir la voix étonnante et écorchée de Camille Esteban. Mais cette jeune chanteuse de 19 ans possédait déjà un fan club  sur les réseaux sociaux avec ses reprises, comme ici Raggamuffin de Selah Sue. Sans doute que sa réinterprétation juste et forte de chaque texte, et parfois son appropriation en rap n’y sont pas pour rien.

Oui. Vous allez me dire que cette chanson originale de Kodaline a été reprise encore et encore et que, aucune de toutes ces nouvelles version ne surpasse la première. Pourtant, quand c’est Aaron Bell qui se l’attribue, tout change. Parce que chaque morceau qu’il reprend avec sa voix à la fois serrée et large, claire et vibrante, éraillée et aigue devient un petit bijou de musicalité et d’émotions. Tout ceci se passe de commentaires, on vous laisse écouter et ressentir un flot de sensations par vous-mêmes…

En plus de jouer de la guitare divinement bien, Chase Eagleson chante. Et pas n’importe comment. Une sensibilité extrême. Un vibrato agréable, des notes longues et délicates, comme posées avec la plus grande justesse sur une corde sensible. L’écouter, le regarder, c’est se laisser transporter sur un petit nuage d’amour. Émouvant, poignant, et toujours d’une grande éloquence.

Un classique : Talk to me de Yodelice. Si on ne présente plus cette chanson sur laquelle nous avons tous au moins déjà pleuré, il est des reprises qui valent le détour. Si sous son pseudo « Sisimouvie », Célia publie essentiellement des tutoriels beauté, des conseils et autres, il lui arrive de partager une cover. Et c’est époustouflant. Dans la plus grande simplicité d’un guitare-voix, sans aucune fioriture, la reprise de cette adolescente égale en tout point l’interprétation originale.

Toujours dans le registre des chansons des jours gris et brumeux, I can’t make you love me, repris par Michael Schulte. Dans la rue, comme se fondant parfaitement dans le décors, comme s’il était un parfait inconnu, il se met à chanter avec brio. D’une humilité incroyable, ce petit bout d’homme a depuis sorti un album; et c’est une pépite.

A la fois puissant et doux. Écorché et très pur. Le timbre de Lou Mai est absolument unique et captivant. Reconnue par son passage remarqué dans The voice (avec sa touchante reprise de Bohemian Rhaspody), la mystérieuse adolescente semble promise à un avenir radieux et ce n’est pas cette vidéo qui dira le contraire.

Et pour clôturer ce top, Jollies te propose d’écouter les mashup de Marvin Dupré : absolument magistrales, fracassants, stupéfiants. Et encore, autant d’adjectifs qui ne suffisent pas pour décrire le talent du jeune artiste.  Ses covers sont une œuvre d’art. A tel point que ce « possédé » par la musique en vient à nous hypnotiser. A regarder d’urgence et sans modération.

Une compilation de reprises toutes aussi géniales les unes que les autres, et essentiellement effectuées par des jeunes; ce qui laisse présager un avenir solide et novateur pour la culture musicale.

Marylou Czaplicki

Publicités

Une réflexion sur “Les meilleures covers Youtube, le retour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s