Fiscal Kombat ou la politique 2.0

La campagne présidentielle française de 2017 ne cesse de surprendre : Entre dab à la TV, live snapchat ou meeting holographique, la campagne a progressivement pris un modèle proche des élections américaines afin de devenir à la fois une campagne politique mais aussi un véritable show où l’important est de faire parler de soi et (accessoirement) de son programme.  Alors que la campagne présidentielle bat son plein, le Discord Insoumis (Groupe d’indépendants bénévoles) a créé sous la direction du directeur de campagne de la France Insoumise, Fiscal Kombat. Un jeu vidéo reprenant le personnage de Mélenchon. Jollies Magazine y a joué.

fight
Le jeu commence par un tutoriel vous enseignant les bases de la récupération d’argent Made In Mélenchon @FiscalKombat

Depuis sa candidature le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, ne cesse d’agiter les foules par son programme mais aussi par les actions qu’il entreprend. Que ce soit sur Twitter lorsque son community manager tweet un « Issou » (référence à un meme, phénomène culture utilisé massivement par une communauté, utilisé sur le forum 18/25 ans de Jeux-Vidéo.com) ou en ayant l’initiative de faire une conférence avec un hologramme, conférence détournée par la suite. Très rapidement JLM est devenu un réservoir de meme inépuisable souvent à la gloire du personnage. Fiscal Kombat use énormément de la dimension memesque de J.-L. Mélenchon. Plus qu’un jeu vidéo, Fiscal Kombat est un énorme appel du pied à la génération Y ainsi qu’à la génération ayant vécu les années 1980-1990. C’est-à-dire la génération qui, pour la plupart, ne sait toujours pas pour qui voter, mais qui est très sensible à la pop culture et à la culture du meme. Fiscal Kombat manie avec brio l’aspect popculture/culture du meme, rien que dans son côté purement jeu vidéo. Le jeu se rapproche des beat em all avec un side-scrolling (vue de côté) où notre personnage peut avancer de droite à gauche pour affronter des hordes d’ennemies ponctuées par des « boss » de plus en plus forts. Le principe est simple, un peu répétitif à force, mais diablement efficace.

christine
Christine Lagarde (ici sous un surnom humoristique) est l’un des nombreux ennemis du jeu @FiscalKombat

Le jeu a un objectif simple :  affronter les oligarques, ceux ayant volés l’argent à la France, afin de financer le programme économique de Mélenchon, et plus loin, combler la dette française. Pour réussir, il est possible de secouer les oligarques afin qu’ils perdent leur argent, voire de se transformer en Super Sayan afin d’éliminer tous les ennemis présents à l’écran d’un seul coup. Bien sûr, le jeu revêt ainsi un message politique. Le personnage politique est glorifié, présenté comme un héros du peuple chargé d’être celui qui permet de récupérer l’argent du peuple. On croise tout au long du jeu les « doubles » de nombreuses personnalités politiques : François Fillon, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron ou même Christine Lagarde, toujours détournés de manière humoristique. À la fin de la partie, le jeu montre l’argent récolté et ce qu’il reste à faire, avec, bien sûr, différents liens vers le site de la France Insoumise. Le premier objectif, qui était de financer le programme de J.-L. Mélenchon, a été très vite complété et donc un second objectif, encore en cours, est apparu. Seul le temps nous dira s’il finira par être complété.

écran fin
A la fin vous pourrez voir votre score et les objectifs qu’il faut encore compléter @FiscalKombat

Avec la création d’un jeu vidéo s’incluant directement dans une campagne politique, puisque JLM l’a par la suite repris sur sa chaine YouTube et dans ses discours, on peut clairement voir une évolution de la politique française. Dans la manière de penser et d’aborder la politique, il devient alors important de « toucher » une génération qui se sent perdue en politique en l’abordant avec les éléments qui lui sont familiers : la Culture du meme, les jeux vidéo. Alors, si Fiscal Kombat est en soi un bon jeu flash, on ne peut que s’interroger sur la dimension politique du jeu. Même si le jeu ne semble pas avoir de mauvais message, tout au plus une grosse dent contre les oligarques, il touche un public et a donc une valeur de récupération politique. Alors on ne peut que se demander : les gens adhérent-ils à un programme ou à un élément culturel ? jusqu’où ira la politique pour toucher une génération se sentant perdue ?

 

Lien du jeu: http://fiscalkombat.fr

Anthony XERRI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s