Une salle de bain zero waste et plus verte, mode d’emploi !

Si vous avez décidé de réduire votre empreinte carbone, vos déchets et la déforestation pour sauver l’habitat naturel du tapir albinos, cet article est pour vous. Apprenez à diminuer vos déchets, à ne consommer que l’essentiel et ainsi à faire un geste pour vous et pour la planète.

L’hygiène dentaire

C’est important, on peut tous en convenir. Mais entre les têtes de brosses à dents électriques, celles en plastique qui s’usent rapidement, les tubes de dentifrice, le fil dentaire et le bain de bouche, les déchets s’accumulent. Les alternatives ? Du dentifrice solide, en petit bâtonnet, qui s’achète en magasins bio et pharmacies ; il ne reste plus qu’à frotter sa brosse à dents sur la pâte solide dentifrice qui ramollit au contact de l’eau. C’est bien plus écolo, pas de tubes, et pas de produits chimiques mauvais pour la santé (comme le fluor par exemple).

Du côté de la brosse à dents, optez pour un modèle en bambou, avec poils en nylon pour réduire considérablement son impact environnemental.

Capture d_écran 2017-03-10 à 14.34.18
Brosse à dents en bambou Aliexpress

À la place du fil dentaire, moins agressif et tout aussi efficace : l’oil pulling. Mode d’emploi : une cuillère à soupe d’huile naturelle et pressée à froid (rangez donc votre Isio4) utilisée en bain de bouche. On préfère généralement de l’huile de coco, essentiellement pour son gout. Laissez dans la bouche entre 5 et 20 minutes puis crachez. Cette méthode garde les dents plus blanches et les gencives en santé.

Cotons disques et tiges

A la place des disques de coton, optez pour les disques lavables et réutilisables ou arrêtez tout simplement le démaquillage avec une lotion pour passer à l’huile. Le matériel est simple : un mélange d’huile (ou huile pure) et une serviette éponge ou un gant pour le visage. Méthode détaillée à venir dans un prochain article !

En ce qui concerne les cotons tiges, on rappelle que se curer les oreilles quotidiennement avec, ce n’est pas très bon, et très polluant : la culture du coton demande énormément d’eau ! Optez plutôt pour pour des oriculis (magasins bio et pharmacies ) ou alors laissez la nature faire son œuvre et vivez en paix avec votre cérumen.

Capture d_écran 2017-03-10 à 14.22.23
@Oriculi

Sous la douche

Arrêtez les gels douche, qui contiennent parabènes et produits toxiques pour l’environnement, qui finissent dans la mer, le tout conditionné dans des bouteilles de plastique très polluantes. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour Némo ❤

Pour les shampoings, il vaut mieux les espacer (grâce aux shampoings secs par exemple) car un lavage trop récurrent est mauvais pour les cheveux. Utilisez plutôt du shampoing fait maison ou solide (comme ceux de Lush par exemple).

Produits d’hygiène féminine

Quarante cinq milliards de serviettes hygiéniques sont consommées chaque année par les femmes dans le monde. Ca fait beaucoup de résidus de coton et de plastique ! Passez donc à la cup ! La coupe menstruelle, petit objet en silicone, coûte bien moins cher, est moins polluant et moins dangereux que les serviettes et tampons classiques (elle ne contient pas de produits toxiques et ne peut pas être oubliée).

View this post on Instagram

Ni la mitad del dolor y asco que te produce meterte o sacarte un trozo de celulosa compactada del coño. Por no hablar del dineral que nos tenemos que gastar las mujeres durante mínimo 30 años de nuestra vida y el impacto ambiental que generamos, de los anuncios de compresas comiéndote el tarro para que te avergüences de manchar o de oler y el jodido Síndrome del Shock Tóxico. Me he pasado a la copa y estoy feliz, merece la pena aunque te manches un poco las manos de sangre; que a estas alturas de la película es algo a lo que estamos todos bastante acostumbrados, creo. Os la recomiendo a todas, queridas amiguitas. • • #enmibañohacefrio #copamenstrual #menstrualcup #menstruacion #noshame #esnatural

A post shared by Carmen Boza (@holamellamoboza) on

Cheveux

Plutôt que de collectionner les brosses en plastique, investissez dans un modèle en bois. C’est un peu plus cher sur le coup mais si c’est un objet de qualité, il sera très résistant. Le bois diffuse les huiles naturelles du crâne et ne casse pas les cheveux. C’est donc un investissement pour de plus beaux cheveux en meilleure santé, et ainsi ne plus avoir besoin de dépenser des sommes folles dans des soins capillaires.

Enfin, préférez plutôt les bains d’huile aux masques. Appliquez une huile végétale (coco, argan, olive, avocat…) pure et pressée à froid sur vos cheveux (surtout sur les parties abimées). Laissez poser entre 2h et une nuit, puis lavez et rincez.

Conseils généraux 

Achetez de gros pots ! Ça peut paraitre stupide mais en plus d’être plus économique c’est aussi plus écologique. Un gros pot est moins polluant que deux petits pots ! Cela concerne aussi bien la crème que l’huile ou encore les laits pour le corps. Pour les déodorants et les sprays capillaires : préférez les boules et les sprays plutôt que les aérosols qui sont très polluants. Et puis comme ça les gens seront moins tentés de vous piquer votre déo !

Clémentine RIGOT

Image à la une : Instagram @plant_addicted

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s