Mars 2017 : les conseils ciné de la rédaction

Ce mois de mars est très prometteur. Du beau temps, la fin de l’hiver et des bons films ! Il y en a pour tous les goûts, des gros blockbusters, des films d’animation, des comédies, des histoires vraies et des contes de fées…

Du super-héros, du conte de fée… et du fantastique !

Logan : Le 1er mars annonce le retour d’un énième film Marvel, côté X-Men cette fois-ci. Logan est un film de la franchise qui se veut à la fois discret et très tape-à-l’oeil. Discret parce que le titre ne donne pas d’informations évidentes sur la franchise (un coup d’oeil à l’affiche et les griffes dudit Logan vendent la mèche) et tape-à-l’oeil par sa promesse d’actions et de cascades toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Alors… moyen de recycler une franchise à succès avec un fan service effronté ou bien réelle performance cinématographique ? Pour le savoir, rendez-vous dès aujourd’hui dans les salles.

014900
Copyright Twentieth Century Fox France

Kong : Skull Island : Le singe le plus connu et le plus impressionnant est de retour sur nos écrans de cinéma pour encore plus de sensations. Des scientifiques américains ont eu la merveilleuse idée de lancer des mini bombes sur une île qui les intriguait afin de pouvoir la cartographier. Ils réalisent très vite que ce n’était pas leur meilleure idée quand ils se rendent sur cette île où le roi n’est autre qu’un gigantesque gorille. Mais Kong n’est pas la seule anomalie que cache cette île, d’autres monstres gargantuesques la peuplent et ils ne sont pas là pour faire copain-copains. Au cinéma le 8 mars.

La Belle et la Bête : Depuis quelques années, Disney s’éprend à transposer ses meilleurs dessins animés en films live action, avec de vrais acteurs. Alors que les rumeurs affirment que Mulan est en cours de préparation, c’est au tour de La Belle et la Bête de faire son apparition sur nos écrans. La grâce d’Emma Watson va rencontrer la sauvage bête interprétée par Dan Stevens. Nous ne pouvons que nous impatienter de faire notre entrée dans ce monde enchanté où les tasses et les bougies font la conversation. Au cinéma le 22 mars.

null
@Walt Disney Pictures

Baby Boss : Le petit frère de Tim n’est pas un bébé comme les autres. Ce n’est d’ailleurs pas un bébé tout court. Il en a tout l’air mais il gère ses affaires comme un vrai businessman. Il doit régler la crise des bébés pour qui il n’y a plus assez d’amour dans le monde. Tout ça, c’est de la faute des chiots qui attendrissent trop les parents. Les créateurs de Shrek sont de retour pour nous faire éclater de rire devant un délicieux film d’animation. À voir le 29 mars.

Les films inspirés d’histoires vraies

Patients Patients a tout l’air d’être une comédie rafraichissante et très humaine. Parce qu’elle touche à un sujet grave, la tétraplégie, cette comédie à fleur de peau se démarque aisément de ses consoeurs. Grand Corps Malade réalise son premier film en adaptant son roman Patients. Ben a subi un grave accident qui l’a rendu tétraplégique. Son parcours au sein du centre de rééducation, ses rencontres, ses doutes, ses difficultés, voilà le programme d’un film qui nous touche déjà en plein cœur. A voir absolument le 1er mars 2017.

011930
©Gaumont Distribution

Les figures de l’ombre : Dans les années 1960, la ségrégation raciale est toujours de vigueur aux Etats-Unis. Cela n’a pas empêché trois femmes noires de jouer un rôle majeur à la NASA dans le lancement de la mission Friendship 7. John Glenn est le premier Américain à effectuer un vol en vaisseau spatial autour de la Terre en 1962. Les figures de l’ombre nous montre les coulisses de cette mission, rendue en large partie possible par trois femmes noires, une révolution pour les Etats-Unis. Au cinéma le 8 mars.

210686
@20th Century Fox

Les films qui pourraient vous faire frissonner…

Grave : Le film choc de l’année porte le nom de Grave. Il a déjà fait sensation à Cannes et à Toronto, où des personnes se sont évanouies pendant la séance. Justine commence ses études de vétérinaire. Elle a toujours été végétarienne mais lors du bizutage, on lui demande de manger de la viande. Ceci va lui faire l’effet d’un électro-choc qui va bousculer sa petite vie tranquille. Attention aux âmes sensibles. A voir le 15 mars 2017.

London House : Kate et Justin forment un couple parfaitement heureux. Après 10 ans de relation, Kate tombe enceinte. Un autre couple, Theresa et Jon, également dans l’attente d’un enfant, emménage dans l’appartement voisin. Dans un malheureux accident, Theresa va perdre son enfant et c’est le début de la déferlante pour Kate et Justin. Theresa entretient une relation malsaine avec le fils de Kate, qu’elle considère comme l’enfant qu’elle n’a pas pu avoir. Ce thriller britannique vous fera certainement frissonner la prochaine que vous croiserez vos voisins. Au cinéma le 22 mars.

Un peu d’humour ?

T2 Trainspotting : Vingt ans après Trainspotting, les aventures des junkies écossais reprennent (presque) là où elles s’étaient arrêtées. Danny Boyle n’a pas perdu son humour décalé, les acteurs ont toujours ce même accent à couper au couteau, mais tout ça avec vingt ans de maturité, ça donne quoi ? A voir le 1er mars 2017.

Gangsterdam : Lorsqu’il est proposé à Ruben de partir en week-end à Amsterdam pour un petit service, celui-ci n’y voit aucun inconvénient. Mais dit capitale des Pays-Bas, dit passage dans les coffeeshops, forcément, ça corse l’histoire. Cette comédie avec Kev Adams, Manu Payet et Hubert Koundé sera à mourir de rire (ou complètement nulle, on n’est pas encore très sûrs…). Pour le savoir, rendez-vous le 29 mars au cinéma.

346501
©Marie Genin

Et si on regardait un film francophone ?

1:54 : Une minute et 54 secondes c’est le temps que Tim doit réaliser pour prétendre à la compétition nationale du 800m. Il n’est pas le seul dans son équipe d’athlétisme à viser cet objectif. Il va naître entre Tim et Jeff une animosité violente, une compétitivité malsaine. Tim est interprété par Antoine-Olivier Pilon, l’acteur qui avait joué avec brio le rôle de Steve dans Mommy en 2014. 1:54 sera au cinéma à partir du 15 mars.

La Confession : L’arrivée du père Morin (Romain Duris) dans ce petit village français sous occupation allemande est très remarquée. Sa jeunesse et son assurance plait beaucoup aux femmes du village. Barny, elle, est athée et a mieux à faire que de se préoccuper d’un prêtre qui fait parler les bonnes femmes. Pourtant, celui-ci va la déstabiliser alors qu’il essaye de la convaincre de se tourner vers Dieu. Jusqu’où leurs échanges vont-ils aller ? Au cinéma le 8 mars.

Monsieur & Madame Adelman : Nicolas Bedos réalise son premier film, Monsieur & Madame Adelman, dans lequel il incarne le personnage principal, Victor Adelman, un écrivain porté par l’amour torturé qu’il éprouve pour sa femme (Doria Tillier). Leur couple semble explosif, entre conte de fées et instance de divorce. Cette histoire d’amour les mènera au pire comme au meilleur. A voir le 8 mars au cinéma.

252876
Les Films du Kiosque – Christophe Brachet

Orpheline : Une femme, quatre âges, quatre actrices. Karine est une jeune adolescente qui ne se sent pas heureuse. Elle fuit parfois la maison où elle vit avec son père. A 20 ans, elle commet quelques actes illégaux comme du vol, de l’arnaque. Mais alors qu’elle avait mis tout ça derrière elle pour construire une vie avec un homme, les fantômes de son passé vont la rattraper. Avec Adèle Exarchopoulos et Adèle Haenel, au cinéma le 29 mars.

Chacun sa vie : Il semblerait que Claude Lelouch ait décidé de réaliser le film choral le plus bankable de l’année. On peine à y croire tant les noms défilent sans cesse : Jean Dujardin, Johnny Hallyday, Christophe Lambert, Eric Dupond-Moretti, Gérard Darmon, Julie Ferrier, Stéphane de Groodt, Déborah François, Liane Foly, Francis Huster, Mathilde Seigner, Ramzy Bedia, Michel Leeb, Béatrice Dalle, Elsa Zylberstein… C’est à se demander comment il a pu coordonner tout cela et s’il ont le droit à plus d’une scène dans le film… C’est confus et interrogateurs que nous irons voir ce film fourre-tout. Au cinéma le 15 mars.

Pauline THURIER

Crédit image à la une : ©2017 Warner Bros. Entertainment Inc. Legendary Pictures Productions, LLC and Ratpac-Dune Entertainment LLC.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s