Le point sur les séries #5 : début 2017

Avis à tous les « series addict », comme à chaque saison, Jollies Magazine fait le point sur les séries de ce début d’année. En ce début 2017, la rédaction a tout donné pour tester de nouvelles séries, et regarder celles qui ont été renouvelées par les chaînes américaines. Alors, amateurs de séries, cet article est fait pour vous. Attention, spoilers !

Les nouveautés

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire – Saison 1

301468
@Joe Lederer/Netflix

Violette, Klaus et Prunille (Sunny en VO) sont trois enfants dont le destin change lorsque leurs parents décèdent tragiquement dans un incendie. Ils se retrouvent placés sous la responsabilité d’un oncle éloigné, le Comte Olaf, qui en a après leur fortune. Pour l’adaptation en série des livres de Lemony Snicket, Netflix a vu grand. Personnage aussi détestable qu’attachant dans son rôle de Comte Olaf, Neil Patrick Harris (How I met your mother) est magistral. Ses manigances pour voler la fortune des enfants sont à mourir de rire, et il se heurte régulièrement à l’intelligence des enfants. L’univers et les images créés par Netflix sont très beau, mais parfois un peu trop “iréel”. Certains personnages, tels que la juge Abbott, Mr. Poe ou encore les amis du Comte Olaf sont un peu trop stupides pour être réalistes. Lemony Snicket, l’auteur, est joué par Patrick Warburton. Au début et à la fin de chaque épisode, il narre l’histoire des orphelins, ce qui donne véritablement l’impression d’être dans les livres. Netflix a en tout cas réussi un beau pari, celui de nous transporter dans l’univers fantastique des orphelins.

Note : 3.5/5

Riverdale – Saison 1

307942
@CW

Un mix entre Gossip Girl et Pretty Little Liars, dont les débuts sont prometteurs ! Nous en avions beaucoup entendu parler ces dernières semaines. Riverdale retrace l’histoire de jeunes adolescents. Archie est un garçon sportif, musicien et amoureux de sa professeure de musique. Betty, sa meilleure amie et amoureuse de Archie mène une vie difficile avec des parents qui contrôle entièrement sa vie. Veronica, nous rappelle les personnages de la série Gossip Girl : nouvelle à la fac, elle appartenait à une classe sociale huppée avant que son père ne soit plongé dans un scandale financier. L’histoire tourne autour de ces adolescents et de la disparition d’un étudiant de Riverdale, retrouvé mort dans un lac. Tous les personnages se retrouvent à un moment ou à un autre, suspect. Mystère et romance se mêlent dans cette toute nouvelle série. Même si les premiers épisodes sont un peu bancals, l’histoire tient en haleine, les personnages se dévoilent et deviennent de plus en plus attachant.

Note : 4/5

One day at a time / Au fil des jours – Saison 1

115165
@Netflix

Netflix revient avec une nouvelle série pas si nouvelle que ça. One Day at a time est la suite de la série éponyme des années 1970. La série révèle le quotidien de Penelope, une infirmière vétéran et mère célibataire cubaine qui éduque ses deux adolescents Elena et Alex. La cohabitation avec la mère de Penelope est la source de toute la comédie. Chaque jour est une aventure pour cette famille. Le format sitcom se renouvelle en y mêlant une réelle intrigue dramatique. One Day at time est une série touchante qui parvient à la fois à nous faire rire et à nous faire pleurer, tout ça en un format de trente minutes.

Note : 4,5/5

Big Little Lies – Saison 1

111518
@HBO

Monterey, Australie. Faites la connaissance de Madeline, Celeste, Jane, Bonnie, femmes, mères et parties prenantes malgré elles d’un crime commis lors de la traditionnelle soirée quizz de l’école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Quels lourds secrets cachent ces femmes ? Big Little Lies est l’adaptation télévisuelle du roman « Petits secrets, grands mensonges » de Liane Moriarty dont nous vous parlions en décembre. Personnages énigmatiques, paysage idyllique et suspens haletant, Big Little Lies comblera les nostalgiques de Desperate Housewives en y ajoutant une pincée de mystère, un zeste d’humour et un casting 5 étoiles. Nicole Kidman donne la réplique à Reese Witherspoon (Wild), Shailene Woodley (Divergente, Nos étoiles contraires), Zoé Kravitz (Mad Max), Alexander Skarsgård (True Blood) et James Tupper (Revenge). La série composée d’une seule saison et de sept épisodes est actuellement diffusée aux Etats-Unis sur HBO.

Powerless – Saison 1

321167
@NBCUniversal

Emily Lock débarque, pleine de bonnes intentions, comme chef d’équipe pour la Wayne Security, entreprise spécialisée dans la conception de gadgets afin de protéger les gens powerless (ndlr : sans pouvoirs) des superhéros. Elle se heurte au cynisme de son patron et à l’animosité de ses collègues. Le personnage principal joué par Vanessa Hugdens est enthousiaste, elle rêve d’un monde meilleur. Si c’est mignon cinq minutes, Vanessa Hudgens en fait trop et ça devient très lourd. Au final, Emily Lock n’est pas attachante et les personnages secondaires non plus, si ce n’est l’assistante Jackie qui sort un peu du lot. Le temps est très long, ce n’est pas drôle. Dommage pour une série qui se vend comme une comédie.

Note : 0.5/5

Legion – Saison 1

263602
@FX

Depuis sa plus tendre enfance, David Haller est interné dans des hôpitaux psychiatriques à cause de sa maladie : une schizophrénie paranoïaque. Du moins, c’est ce que David pense. Alors qu’une nouvelle patiente, Syd, débarque dans l’hôpital où David est interné, il prend conscience que ce qu’il croyait être une maladie pourraient, en réalité, être des super pouvoirs. L’histoire alterne entre présent, passé et futur, et il est parfois compliqué de comprendre si David hallucine ou non. Il est recherché par la Division 3, une organisation paramilitaire, qui craint que David ne soit le mutant le plus puissant jamais découvert. Tout au long de la série, on prend conscience des pouvoirs de David, en même temps qu’il ne les découvre lui-même. Le petit côté décevant, les effets spéciaux, qui ne sont que peu crédibles… Mention spéciale pour Dan Stevens, excellent dans son rôle de David. Ce qu’on aime le plus dans la série, directement inspirée des comics Marvel ? Le fait qu’elle nous replonge dans l’univers X-MEN !

Note : 3.5/5

The Crown – Saison 1

119017
@Alex Bailey – Netflix

Vous aimez la famille royale anglaise ? Netflix ? L’histoire (mais vous n’y comprenez rien) ? Cette série est faite pour vous. En retraçant la vie d’Elizabeth II, la monarque sur le trône depuis plus de 65 ans, les épisodes nous emmènent dans son enfance, à la mort de son père – le roi George VI (celui du film Le Discours d’un roi !) – au début de son règne et de sa vie en tant que nouvelle reine du pays. Entre tensions avec le gouvernement, tournées à travers l’empire anglais et son mari, un peu trop sauvage pour sa mère, et l’entourage de Buckingham Palace, la jeune femme d’une vingtaine d’années se retrouve propulsée au poste de cheffe du Commonwealth et devra tout apprendre sur le terrain. Une belle oeuvre produite et réalisée par Netflix qui nous imprègne d’accents anglais et de l’histoire du pays et de son empire. Les acteurs, très ressemblants et très bons, ajoutent un véritable atout à cette série, qui, parfois, reste un peu trop plate et sans grands rebondissements, malheureusement. Mais l’histoire, trépidante ou non, a ici été suivie et respectée, on admire l’effort.

Note : 3/5

Les reprises

Sherlock – Saison 4

559222
@BBC

Elle s’est fait attendre pendant des années, mais cela valait le coup : Sherlock a fait son retour en beauté avec une saison 4 absolument époustouflante. Le duo Sherlock Holmes-John Watson fonctionne à merveille, dans une ambiance bien plus sombre mais – si c’est possible – encore plus prenante. Gravitant autour du fantastique tandem, Mary Watson et Mycroft Holmes voient leur rôle prendre plus d’ampleur et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils s’en tirent à merveille. Dans cette quatrième saison, plus question pour Sherlock de s’attaquer à des petits mystères, non : il ne luttera que contre des ennemis à sa hauteur. Rappelez-vous : à la fin de la saison 3, Watson était abandonné par le détective, obligé de quitter l’Angleterre au vu des ennuis causés par une mission ayant mal tournée. Au même moment, le visage de Jim Moriarty, plus grand ennemi de Sherlock (et décédé depuis la saison 2), apparaissait sur tous les écrans de Grande-Bretagne en serinant « Miss me ? » (« Je vous manque ? »). Autant dire que les trois ans d’attente ont été bien longs pour les fans, attendant désespérément la suite. La saison 4 reprend d’ailleurs exactement à la coupure de la saison précédente. Aussitôt, les péripéties s’enchaînent et le spectateur retrouve avec bonheur les enquêtes qui le tiennent en haleine jusqu’au bout de chaque épisode. Une saison 4 absolument extraordinaire, mais pourtant bien funeste : aucun personnage ne sera épargné par les démons qui hantent le détective le plus célèbre de Grande-Bretagne. A regarder de toute urgence !

Note : 5/5

Shadowhunters – Saison 2

447659
@Allociné

De retour sur Netflix depuis janvier, Shadowhunters, adapté de la série de livres La Cité des ténèbres, entame sa deuxième saison. La saison un nous avait laissé sur un gros cliffhanger : les liens de famille qui unissent Clary et Jace. Valentin est désormais en possession de la coupe et veut créer une nouvelle race de Shadowhunters. Jace l’a rejoint et ils se trouvent sur un bateau, au milieu de l’océan, où Valentin peut laisser libre court à ses expériences. L’enclave est prêt à tout pour arrêter Valentin et Jace est activement recherché par pour trahison. Difficile de se remettre dans le bain pour cette deuxième saison, et difficile de retrouver les personnages attachants de la première saison : Alec nous tape vraiment sur les nerfs, Isabella apparaît comme moins puissante qu’auparavant, et Clary ne fait que s’apitoyer sur son sort… Seul personnage qu’on aime plus qu’avant : Simon, qui est de plus en plus attachant ! Ça et les combats combats contre les créatures obscures peu présents cette saison, on ne retrouve pas ce qui faisait le charme de la première saison, dommage. On attend de voir la suite, mais pour l’instant, nous ne sommes pas vraiment convaincus !

 

Note : 1.5/5

The 100 – Saison 4

434286
@Diyah Pera / The CW

Après une première et une deuxième saison excellentes, The 100 s’était un peu essoufflée dans la troisième saison… Et encore plus dans la quatrième ! Après avoir sauvé le monde de l’influence d’A.L.I.E., Clarke et Bellamy doivent maintenant sauver l’humanité d’une extinction certaine due aux trop fortes radiations des vieilles centrales nucléaires… Bref, ça commence à faire beaucoup, et pour ne rien arranger, l’alliance entre le Skaikru et les Terriens est mise à mal. En revanche, on est toujours autant attachés aux personnages et on aime toujours suivres leurs aventures. Mention spéciale pour Jasper cette saison, qu’on adore ou qu’on déteste, difficile à savoir tant son personnage a évolué ! A voir comment cette saison continuera, mais on se doute que les personnages vont survivres, comme les saisons précédentes. Une chose est sûre, dur dur de poursuivre avec une saison 5 après ça…

Note : 2.5/5

Clem – Saison 7

156411
@Christophe Brachet

La série française Clem était de retour pour sa septième saison sur TF1 début janvier. Une belle surprise puisque Clem arrive à continuer de nous surprendre sans perdre de sa fraîcheur. Même si on commence à penser que la pauvre Clem ne sera jamais heureuse… Après la perte de Julien, il semblerait que son couple avec Jérôme batte de l’aile… Cette saison, on découvre de nouvelles facettes du couple Marie-France/Michel et on rencontre une Caro investie dans son business. Salomé grandit de plus en plus, et on a du mal à croire qu’elle n’est qu’en première dans son personnage est mûr. Enfin, on dit au revoir à Dimitri (Rayane Bensetti), qui quitte la série, dommage, son personnage apportait un plus intéressant ! On passe toujours de bons moments en compagnie de Clem, et on hâte de savoir ce que nous réserve la suite de la série.

Note : 3.75/5

Reign – Saison 4 

125641
@CW

Dans la précédente saison, Reign vous avait laissé sur votre faim. Mary n’étant plus l’unique héritière du trône d’Angleterre, elle doit désormais se battre pour récupérer ses terres. Rappelez-vous, dans le dernier épisode de la saison 3, sa cousine Elisabeth 1er qui réclame également le trône, avait fait décapiter Lola, une des meilleures amies de Mary. En plus des terres, l’Ecossaise va se venger de l’assassinat de son amie. Il faut dire que cette quatrième saison commence fort : meurtres, trahisons et complots sont toujours au rendez-vous. Les deux cousines se rendent compte qu’elles ont été manipulées pour s’anéantir l’une et l’autre. Mais qui souhaite les voir se déchirer entres elles ? A qui profite cette rivalité ? On peut le dire, la quatrième saison de Reign nous plonge dans un véritable suspense ! Affaire à suivre…

Girls – Saison 6

021554
@HBO

Février : c’est le retour de Girls, la série en lien avec son temps qui suit la vie de quatre jeunes filles à New-York. Cette série crue, hyper-réaliste a su en inspirer d’autres avec des scènes de sexe parfois triviales. Lena Dunham, créatrice et actrice principale, est toujours égale à elle-même dans cette 6ème et dernière saison, à la fois égoïste et fidèle envers ses amis. D’après les premiers épisodes, il semble que son avenir en tant qu’écrivain se rapproche de plus en plus. Marnie, sa meilleure amie, fait face à des problèmes sentimentaux. Quant à Shoshanna et Jenna, les deux cousines sont en froid. Ok, dit comme ça, le scénario ressemble un peu à un teenmovie mais on vous le promet, ça vaut le détour. Les situations cocasses sont là, les embrouilles entre amis aussi et on prend plaisir à retrouver ce groupe hétéroclite qui se cherche, sans oublier le sauvage Adam Driver. Girls, c’est de l’humour et un côté très réaliste avec des échecs, des difficultés et des doutes, la vraie vie quoi !

Note : 4/5

The Path – Saison 2

384652
@Hulu

Nous avions découvert cette série l’année dernière. Aux Etats-Unis, le mouvement meyeriste croit au pouvoir de la lumière. La communauté des meyeristes n’est pas très répandue et a des habitudes de vie très particulières. Les enfants peuvent fréquenter l’école publique jusqu’à 16 ans puis se consacrent à la vie du mouvement. Les croyants suivent un parcours sous la forme de barreaux d’une même échelle à gravir, chaque barreau les rendant plus proches de la Lumière. Depuis que Steve Meyer, le fondateur du culte, est malade, le mouvement connaît une crise. Entre un leader, Cal, qui ne respecte pas vraiment les règles de la communauté et une n°2, Sarah, dont la famille se déchire, les fondations du mouvement sont ébranlées. Dans la saison 1, l’univers quelque peu sectaire de ce mouvement était fascinant. Les déconvenues qu’ont subi la famille de Sarah et les mystères autour de la maladie de Steve nous avaient tenus en haleine. Seulement, la saison 2 semble s’essouffler. Cal fait de moins en moins bien les choses ; c’est à se demander comment la communauté peut encore croire à ses sornettes. Sarah ne sait sur quel pied danser entre un mari apostat (Aaron Paul, au passage, première raison pour regarder cette série) et les actions irraisonnées de Cal.

Note : 2,5/5

Fais pas ci fais pas ça – Saison 9

391592
@Hitesh Mulani – Elephant Story

Après neuf saisons et dix ans de diffusion, c’est la fin pour cette série française ayant réussi à fidéliser près de cinq millions de téléspectateurs chaque année ! Alors, cette saison est-elle aussi bien que les précédentes ? Les deux premiers épisodes reprennent les grands thèmes de la série, avec ses références à l’actualité et au clivage politique gauche/droite. Les parents sont toujours aussi fantaisistes : Renaud hypocondriaque, Fabienne amoureuse de la nature… Autant de crises existentielles qui provoquent moult rires chez le spectateur. Bien que cela manque un peu de rythme, on est contents de retrouver des personnages si attachants tout en découvrant de nouvelles facettes d’eux-mêmes. Les deux épisodes suivants se déroulent en 2022, avec tous les changements que cela entraîne : Lucas est devenu un adolescent hyperconnecté un peu paumé, Christophe est antiquaire spécialisé dans les années 2000-2010… Après s’être égaré en Inde, la série revient en 2027. Tous les enfants ont bien grandis, la série a dû faire appel à de nouveaux acteurs pour Salomé, Lucas et Kim. L’accélération très rapide du rythme fait écho à la fin annoncée de la série. Mais cela lui permet aussi de faire un final digne : gags, partage, émotions… Tout ce qu’on aime dans la série est là. Avec en prime une projection dans un futur autant technologique qu’écolo.

Note : 4.5/5

Bates Motel – saison 5 

334826
@A&E Television Networks Inc.

Ca y est, Norman Bates est de retour, et croyez-nous, ses soucis mentaux ne vont pas mieux. La saison dernière, il nous avait laissé en position latérale de sécurité (oui oui, en PLS quoi) après avoir orchestré la mort de sa mère et après que son “nouveau papa”, shérif de la ville, ait fini en prison. Déjà là, c’était beaucoup pour nous. Sans surprise, ses soucis s’aggravent de plus en plus dans les nouveaux épisodes. En plus d’avoir des black-outs à répétition, il retrouve maintenant certaines preuves des meurtres qu’il commet et se met même à avoir des hallucinations…. De sa mère. Bien vivante dans son esprit, il vit dans un monde insensé où Norma est toujours chez elle, n’ayant plus le droit de sortir de l’habitation familiale, tentant de tout faire pour le protéger. Un très bon mélange d’illusions et de réalité qui nous amènent à nous demander si, au final, la femme est vraiment décédée. Des anciens personnages refont également apparition, comme Dylan et Emma, accompagnés de Caleb, qui ont, eux, laissé White Pine Bay derrière eux pour commencer une nouvelle vie.Le premier épisode de cette nouvelle saison annonce (encore une fois) une série pleine de rebondissements et de (grosses) surprises qui vont, (ENCORE) nous laisser sans voix. Grande hâte.

Note : 5/5 pour le premier épisode

Ont participé à cet article : Claire ABOUDARHAM, Clara BIAGIOTTI, Camille BRONCHART, Alexandre FAURE, Margaux LIDON, Inès LOMBARTEIX, Pauline THURIER

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s