Alibi.com : le Very Bad Trip à la française ?

Jeudi 08 décembre, Jollies Magazine assistait à l’avant-première du film Alibi.com, en présence du « réalisacteur » Philippe Lacheau et de ses deux compères de toujours, Tarek Boudali et Julien Arruti. La sortie est prévue pour ce 15 février.

Ils se sont rapidement prêtés aux questions/réponses avant de s’éclipser à une autre avant-première. Mais ce qui ressort, c’est la complicité entre Philippe Lacheau (Greg), Tarek Boudali (Mehdi) et Julien Arruti (Augustin) dans la vie et cette même complicité  crève l’écran lors des innombrables scènes comiques. Tellement que lorsqu’on leur demande s’ils sont amis, Tarek répond qu’ils sont « en couple tous les trois« . Amis de longue date, ils ont l’habitude de travailler ensemble et c’est finalement après les succès de Babysitting et Babysitting 2 qu’ils se sont retrouvés sur grand écran pour ce nouveau film. Pour le réalisateur, « il faut faire travailler les copains« . Alors, pari réussi ?

Greg (Philippe Lacheau) est un jeune homme inventif. Il est à l’origine de la société Alibi.com, qui fournit tous types d’alibis à ses clients. Adultère à couvrir, refus d’aller à l’école ou encore sa sexualité à cacher quand on est une célébrité, Greg, son associé Augustin (Julien Arruti) et le nouvel employé, Mehdi (Tarek Boudali) ne sont jamais à cours d’idées pour protéger leurs clients. Seulement, l’entreprise à succès de Greg devient vite un fardeau quand il rencontre Florence (Elodie Fontan), juriste de profession, allergique au mensonge.

124850
©Studio Canal

Entre péripéties incongrues, punchlines décalées et le jeu d’acteur des personnages, Alibi.com, c’est du rire, jusqu’à la fin. Au début du film, on a peur. Peur, qu’il ne s’agisse que d’une succession de gags sans véritable fil conducteur. Mais peur également qu‘Alibi.com ne soit qu’une autre comédie française banale. Finalement, il faut peu de temps pour réaliser à quel point c’est faux. Oui, le film fait rire, mais il aborde également, avec beaucoup d’humour, des sujets de société tels que l’adultère, l’homosexualité, les réfugiés ou encore la course aux likes sur Youtube et les réseaux sociaux, sans longueurs.

Certains épisodes du film nous rappellent Very Bad Trip et on se dit finalement que si la franchise américaine voulait un remake à la française, elle aurait trouvé son bonheur avec Alibi.com. Clins d’oeil à Assassin’s Creed, Taxi ou encore Fast and furious, le film propose également des références à des films célèbres et se joue des acteurs invités : Norman Thavaud, l’éternel ado, Joey Starr ou encore Sami Naceri, qui lors de sa maigre apparition, n’est qu’une caricature de ses frasques, un homme violent, qui conduit à toute allure. Des acteurs de tous horizons et de tous les âges, pour rameuter un maximum de public.

122663
©Studio Canal

Mention spéciale pour Didier Bourdon (Gérard), hilarant avec ses mimiques et la maladresse de son personnage. Ses interactions avec Greg sont probablement les plus drôles du film. Elodie Fontan est, comme d’habitude, très juste, mais on aimerait la voir dans des rôles un peu plus « dramatiques », qui changent de ses personnages dans Clem ou Mais qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ? Quant à Nathalie Baye, on la retrouve complètement différente de ce qu’elle était dans le dernier Dolan, Juste la fin du monde, et on l’aime tout autant dans ce rôle moins grave. Le seul regret ? Ne pas voir plus Mehdi et Augustin, qui sont parfois trop relégués au second plan par Greg, alors que leurs personnages apportent un vrai plus à l’histoire.

On comprend pourquoi Philippe Lacheau se cantonne aux comédies. C’est parce qu’il les maitrise avec brio et qu’il réussit le pari de faire rire son audience, peu importe son âge. On retrouve, sur écran, exactement les mêmes personnages que ceux que nous avons découverts lors de l’avant-première : des amis, complices et comiques malgré eux. « Si vous aimez, n’hésitez pas à bien le dire sur les réseaux sociaux. Si vous n’aimez pas, n’hésitez pas à bien fermer votre gueule« . Le ton est donné.

Camille BRONCHART

Crédit photo à la une : Camille Bronchart
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s