World Economic Forum

Chaque année, ce sont près de 1 000 entreprises qui se rassemblent au forum économique mondiale de Davos (Suisse). La 47e édition qui s’est déroulée du 17 au 20 janvier 2017 était l’occasion de relever les défis liés à l’économie mondiale.

Dirigé par Klaus Schwab, le forum économique mondial a été crée en 1971. Aujourd’hui, cette organisation à but non-lucratif est reconnue à l’international. Son objectif ? Devenir une plateforme mondiale pour la coopération public-privé. Ce forum contribue à améliorer l’état du monde, en apportant de nouvelles idées et solutions pour palier aux problématiques actuelles.

Quelques défis à relever

Avant même l’ouverture du forum, quelques défis ont déjà été annoncés, parmi lesquels, les inégalités économiques. Elles favorisent davantage les mouvements populistes et fragmentent la société. L’actualité économique de cette année 2016 a causé des dégâts en matière de liens sociaux entre les individus et les pays. L’élection de Donald Trump et le Brexit en font notamment partie.

Les problématiques internationales sont classées en cinq catégories : économique, environnementale, géopolitique, sociétale et technologique. Chaque année, The Global Risks Report affiche les nouveaux défis à relever, parmi lesquels, l’environnement, les enjeux géopolitiques (terrorisme, armes de destruction massive) et sociétaux (immigration et crises liées à l’eau).

Screen Shot 2017-01-19 at 10.52.00.png
A gauche, le top 10 des risques en terme de probabilité. A droite, le top 10 des risques en terme d’impact. Les problèmes environnementaux (vert), sociétaux (rouge) et géopolitiques (orange) sont prioritaires.  (@The Global Risks Report 2017)

Résumé de cette 47e édition

Ce mardi 17 janvier 2017, c’est le discours de Xi Jinping, président de la République Populaire de Chine, qui a ouvert les hostilités. Cette année, environ 3 000 entreprises étaient présentes au forum économique mondial.

Des absences ce sont fait ressentir, notamment celle du président élu américain, Donald Trump, tandis que le discours de Theresa May, membre du Parti Conservateur et Première Ministre du Royaume-Uni lance une véritable vague de froid sur le forum et sur le pays. La rupture entre le pays et l’Union Européenne est véritable, les deux ne se côtoieront décidément plus.

La Russie est, quant à elle, dans le viseur du forum, ou tout du moins dans celui de Joe Biden. L’ancien vice-président des États-Unis, a clairement annoncé la couleur en déclarant que le pays portait atteinte à l’ordre libéral international. Ce même ordre mis en place le lendemain de la Seconde Guerre Mondial est remis en cause, notamment depuis l’élection de Donald Trump et les diverses actions de la Russie.

Joe_Biden_-_World_Economic_Forum_Annual_Meeting_Davos_2003.jpg
Joe Biden au Forum Economique Mondial (@wikipedia)

Economie

  • Emploi

Un nouveau projet intitulée « Vision pour l’emploi arabe » avait pour objectif de redéfinir les compétences des travailleurs. Depuis 2013, 250 000 personnes ont bénéficié de ce projet et ont vu une redéfinition de leurs compétences. Aujourd’hui, l’objectif est plus important puisque le projet vise à voir près d’un millions de travailleurs actuels et futurs sur le marché du travail.

  • La responsabilité des chaînes d’approvisionnement

Lancer une chaîne d’approvisionnement responsable : c’est un des nombreux projets envisagés durant cette réunion annuelle. Une alliance a donc été créée afin que cette chaîne soit responsable et durable. Il faut rappeler que le marché des piles au lithium est liés à de nombreux problèmes : sécurité des travailleurs, dangers pour la santé, travail des enfants, impacts environnementaux et durabilité du cycle de vie.

  • La responsabilité sociale et sociétale

Près de 40 gouvernements et d’entreprises ont indiqué qu’ils approuvaient le nouveau plan concernant le recyclage et la réutilisation des matières plastiques. Ce taux passant alors de 14% à 70%.

  • Le terrorisme

Pour certains pays, le terrorisme est un facteur économique et politique. Une baisse des investissements se sont fait ressentir, notamment en Belgique. Les investisseurs du monde recule face à ces pays touchés par le terrorisme.

Environnement

Le gouvernement norvégien a indiqué qu’il protégerait 5 millions d’hectares dans le pays afin de réduire la déforestation et la dégradation des forêts. Pour cela, les fonds iraient jusqu’à 16 milliards de dollars, ce qui permettrait d’investir dans l’agriculture et augmenterait la création d’emploi, donc la croissance économique sur le long terme.

Tandis que la Norvège protège ses forêts boisées, une coalition pour protéger les océans et les ressources marines va être créée grâce au Forum et à son partenariat avec l’Institut des sciences de la mer de l’Université de Californie à Santa Barbara. Les fonds s’élèvent à 2,5 trillions de dollars selon WWF.

Société

  • Santé : eau potable

Un partenariat important s’est créé entre l’entrepreneur Gary White (water.org), Matt Damon, co-fondateur de l’organisation et Stella Artois, une marque de bière. L’objectif ? Donner accès à une eau potable pour 3,5 millions de personnes. Cette action s’élève à 1,2 millions de dollars.

  • Santé : épidémie

Toujours côté santé, la Coalition pour les Innovations en Préventions des Épidémies (CEPI) a été lancé cette semaine au forum. L’objectif d’une telle alliance est de prévenir plus rapidement les risques liées aux épidémies. Pour cela, il faut créer des vaccins qui pourront être libérés plus rapidement lorsque l’épidémie est en cours.

  • Les Droits de l’Homme : l’esclavage

21 millions. C’est le nombre de personnes soumis au travail forcé ou à l’esclavage dans les chaînes d’approvisionnement. Pour cela, l’entreprise GoodWeave International a lancé un programme pour stopper l’esclavage moderne. La firme est soutenue par d’autres entreprises mondiales issus du monde industriel.

Pokémon Go débarque au forum

17 buts globaux ont été décidé en septembre 2015 concernant le changement climatique, les inégalités et la pauvreté. Cette année, Niantic, l’éditeur du célèbre jeu pour smartphone « Pokémon Go » a ajouté ces 17 buts dans le jeu sous forme de PokéStop.  L’objectif ? Sensibiliser les habitants au forum économique mondial, de manière amusante.

62159ee76b92c7b34a6489fb077dd.jpg
Pokémon Go à Davos afin de sensibiliser les habitants (@pokemongolive.com)

De nombreuses initiatives sont prises, de nombreux projets sont menés à bien par des firmes nationales et multinationales. Tenter de répondre aux défis du monde contemporain semble coriace, mais n’est pas impossible. Le forum économique mondial, les COP, les conférences internationales sont des rendez-vous importants qui montrent que, face aux problématiques actuelles, des solutions sont envisageables.

Clara BIAGIOTTI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s