Repas dans le noir : quand diversité rime avec solidarité

Vendredi 13 janvier, les associations Aux 4 Sens et Coexister Lille se sont associées pour proposer au public un « repas dans le noir ». En dépit de l’obscurité, l’idée était de mettre en lumière les difficultés auxquelles les aveugles font face au quotidien. Mélange de diversité et de délice gustatif, saupoudré de bonne humeur, le dîner était à la hauteur des attentes.

ob_afbc92_repasdanslenoirpetit-format-05.jpg
Sans aucun doute, les repas dans le noir sont l’occasion de redécouvrir le goût, l’odorat, l’ouïe et le toucher (Crédit photo : Festival Vice-Versa).

Il est à peine dix-neuf heures quand retentit le premier « j’ai faim », rapidement suivi par d’autres, tous plus forts les uns que les autres. Dans la grande cave des Célestines, une salle de réception dans le Vieux Lille, les équipes des associations Coexister Lille et Aux 4 Sens s’activent pour que tout soit prêt. Bandeaux à distribuer, tables à installer, traiteur à gérer : un véritable travail d’équipe s’opère pour qu’ait lieu le tout premier « repas dans le noir » organisé par les deux associations. Dehors, le public s’impatiente. Plongé dans l’obscurité, masque sur les yeux, il découvrira sans le voir un dîner spécialement concocté pour lui. « Rien de tel qu’une immersion dans la réalité d’un malvoyant pour commencer à comprendre son quotidien », explique Nicolas Karasiewicz, président de l’association Aux 4 sens et aveugle de naissance. Avec près de 90 personnes intéressées par l’événement Facebook, l’idée a rencontré l’écho escompté. « Nous ne nous attendions pas à un tel succès, nous avons même dû refuser des gens parce que le traiteur n’avait pas prévu assez d’assiettes », raconte Blandine de Rocquigny, chargée du pôle lillois de Coexister.

Pourtant, l’association est habituée à gérer des événements de cette envergure : depuis sa création en 2009,

11182097_1439998506293967_213587545580582258_n
Pour Coexister, sept principes fondamentaux sont à respecter : la diversité, l’unité, l’identité, l’altérité, la sincérité, la liberté et la laïcité. (Crédit photo : Coexister Lille)

elle organise des soirées pour que des personnes aux convictions différentes puissent communiquer et débattre ensemble. Plusieurs fois par an, des débats ont lieu pour apprendre à connaître l’autre et comparer les modes de pensées. Jeudi 12 janvier, Coexister Lille avait notamment proposé une soirée dialogue sur la « convicencia » en Espagne. Si son partenariat avec Aux 4 Sens n’est pas habituel, il a pourtant très bien fonctionné : dans la paix et le dialogue, des gens aux opinions divergentes se sont réunis pour échanger et comprendre la réalité d’un malvoyant. « Avec Coexister, explique Blandine, nous tentons de prouver que la paix et le débat sont possibles entre les différentes croyances. Ce repas était le parfait exemple d’une solidarité entre catholiques, musulmans, agnostiques, juifs, bouddhistes, athées… face aux difficultés des malvoyants. »

Nul besoin de voir pour partager

L’idée était belle, la réalité l’est encore plus. Durant toute une soirée, des courants parfois antinomiques ont su accepter leurs différences pour partager un excellent dîner, les yeux bandés. Tous les régimes alimentaires étaient évidemment respectés par le traiteur Bocaux Locaux. L’occasion aussi de redécouvrir le raffinement des produits régionaux, tous issus de l’agriculture biologique des Hauts-de-France. Goûter sans y voir, une expérience que beaucoup ont découverte avec surprise. Et pourtant, comme l’expliquent les non-voyants de l’association Aux 4 sens, les contraintes les plus simples sont souvent les plus oubliées : servir de l’eau sans connaître la taille du verre, couper de la viande sans voir le morceau, manger sans savoir ce qu’il reste dans l’assiette… Des gestes qui peuvent paraître naturels, mais qui demandent beaucoup d’efforts. Heureusement, Nicolas Karasiewicz était là pour guider les visiteurs dans le noir et les aider à rejoindre leur chaise… ou passer par la case toilettes !

photo-aux-4-sens56962bfeb75c2
L’association Aux 4 Sens réalise également des actions de sensibilisation et promeut les outils favorisant l’intégration des déficients visuels dans la société, comme la carte sonore pour les restaurants. (Crédit photo : Aux 4 Sens)

Avec un cœur aussi grand que son sourire, il se bat depuis toujours pour l’amélioration des conditions de vie des déficients visuels. Créateur en 2016 de la start-up Tyresias, spécialisée en innovation sensorielle, Nicolas continue son combat chez Aux 4 Sens. Aux côtés d’Antoine Tahon, le trésorier de l’association, il souhaite créer une table conviviale et gourmande pour mettre en avant l’inventivité, la solidarité et le partage. « Ce lieu de rencontres et d’échanges est le fruit de l’inspiration de deux déficients visuels, de notre goût de créer et sensibiliser, et surtout, de notre oreille attentive à la question de l’insertion professionnelle des personnes malvoyantes. » Il n’est pas le seul à en avoir eu l’idée : invité au dîner dans le noir, Christian Amelot, responsable de l’association A l’aveuglette, organise lui-même des rencontres du même type. Avec une bonne douzaine de repas dans le noir par an, il souhaite établir un dialogue entre les déficients visuels et le grand public. Depuis six ans, il travaille avec des bénévoles à Roubaix et compte bien faire connaître son combat au plus grand nombre.

Pourtant, les contraintes d’un repas dans le noir sont nombreuses : le choix de la salle, l’autorisation de la mairie pour éteindre toutes les lumières (notamment le panneau « Sortie de secours »), le camouflage des fenêtres… Mais cela n’a pas arrêté les courageux. Main dans la main, les équipes de Coexister et Aux 4 Sens ont su mener à bien ce projet pour sensibiliser le public à leur cause. Comme dirait un certain Antoine de Saint-Exupéry, on ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux.

Cassie GODIN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s