Critique : Demain tout commence, ode à la vie et à l’amour

Pilote de bateau dans le Sud de la France, Samuel (Omar Sy), est un fêtard invétéré et collectionneur de conquêtes. Sa vie bascule lorsque Kristin (Clémence Poésy), une de ses nombreuses aventures lui confie leur fille, Gloria (Gloria Colston), alors âgée de trois mois, et disparaît durant plusieurs années, manquant une grande partie de l’enfance de sa fille.

Samuel, alors homme-enfant qui a du mal à prendre soin de lui-même doit endosser la responsabilité d’être père.  Il tente désespérément de retrouver Kristin à Londres, sa ville d’origine, en vain. Il s’y installe alors avec Gloria et reconstruit entièrement sa vie. Fini les excès. Cascadeur professionnel, il rencontre Bernie (Antoine Bertrand), véritable roc dans sa vie et vit dans un duplex à en faire pâlir d’envie tous les enfants de la Terre. Une complicité énorme s’installe entre le père célibataire et sa fille. Seulement, Gloria souffre d’un manque, celui de sa maman. Pour le pallier, Samuel a trouvé un subterfuge pour que sa fille pense sa maman présente dans sa vie, mais ce n’est pas suffisant, la petite veut rencontrer Kristin. Alors qu’elle n’avait plus donné signe de vie depuis l’abandon de Gloria, Kristin revient dans la vie de la petite famille et chamboule tout l’équilibre familial.

343030
@Julien Panié  / Vendôme – Mars

Entre comédie et tragédie, Demain tout commence fait tantôt rire, tantôt pleurer le spectateur. Le rire, d’abord, avec les répliques parfois vaches de Samuel « 20€ pour un taxi oui, ça d’accord, mais trois mois, ça non » (quand il rencontre sa fille) et les larmes quand la vie quotidienne de la famille nous touche en plein coeur. La relation particulière entre Gloria et son papa nous émeut, et met l’accent sur la proximité qui peut exister entre les membres d’une famille monoparentale.

340061
@Julien Panié / Vendôme – Mars

Si les répliques semblent autant naturelles, c’est parce que Hugo Gélin – le réalisateur – avait demandé à Gloria Colston de ne pas apprendre ses répliques par coeur, afin de dire les choses avec ses propres mots et de rendre le film plus vrai. Elle excelle, la fillette est une véritable révélation et arrive à faire passer toutes sortes d’émotions dans son jeu d’actrice. Omar Sy est exceptionnel dans son rôle de père, et l’acteur nous montre une fois de plus ses talents, loin du pitre qu’il jouait dans Le SAV des émissions. On a parfois l’impression de retrouver le Driss d’Intouchables, grandi, avec une fille. Clémence Poésy brille dans son rôle de mère absente, en proie aux regrets. À la fois sûre d’elle et vulnérable, elle nous offre une magnifique palette d’émotions. Antoine Bertrand, dans le rôle de Bernie, le meilleur ami de Samuel apporte quant à lui une touche de fraîcheur et de comique au film, qui en manque parfois. Le fait que l’histoire se passe dans le véritable décor londonien, d’où vient Kristin, ajoute encore du réalisme à l’histoire. Demain tout commence, c’est l’impression de regarder à l’écran une véritable famille, pas une famille inventée de toutes pièces pour le cinéma.

On se doute, tout au long de l’histoire que quelque chose d’important va se produire à la fin du film, mais on est loin de s’attendre à ce final, qui nous submerge d’émotions et nous fait pleurer. Le film n’est pas empreint de cette légèreté habituelle, propre aux comédies françaises. Tout est pensé pour faire réfléchir le spectateur, sur les familles monoparentales, sur l’abandon de son enfant ou encore sur les retrouvailles de familles déchirées. Demain tout commence est un de ces films desquels on ressort changé, et peut-être même grandi. Un bijou du cinéma français qui figure dans la liste des films de 2016 à avoir vu absolument.

Camille BRONCHART

Crédit image à la une : Julien Panié / Vendôme – Mars
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s