Critique : « Premier contact », une idée originale pour une réalisation un peu bancale

Aujourd’hui, pour faire un film avec de la vie extraterrestre, il vaut mieux avoir une sacrée imagination si on veut éviter l’effet de déjà-vu. Premier contact se détache des innombrables films d’aliens parce qu’il éclaire d’autres problématiques que l’unique “Comment va-t-on ”.

Louise Banks, une experte en linguistique, est appelée par l’armée américaine pour décrypter le langage des formes extra-terrestres venues se poser sur douze parties de la Terre. Les États-Unis ne sont pas les seuls à avoir un galet extraterrestre sur leur sol. Il y en a en Russie, en Chine, en Inde, au Soudan ou encore au Royaume-Uni. Leur vaisseau a la forme d’un galet de la taille d’un immense immeuble. Une porte s’ouvre toutes les 18 heures et les experts en profitent pour s’y introduire et ainsi rencontrer les êtres venus de l’espace. Avec l’aide de Ian, un expert en sciences et en mathématiques, Louise va apprendre à décoder un moyen de communication d’un autre monde pour répondre à une question : « Quel est leur but sur Terre ? ».

La mise en scène de Premier Contact est plutôt répétitive. On voit les experts mettre leur tenue anti-radiation, puis on va rendre visite aux extraterrestres et enfin on retourne en salle d’analyse des résultats pour se préparer à retourner dans la coque (nom donné au galet extra-terrestre) quelques heures plus tard. Pas besoin de les voir mettre leur combinaison cinq fois pour comprendre qu’elles sont difficiles à porter et qu’elles montrent l’inquiétude des autorités par rapport à un quelconque risque de radiation. Comme ce scénario est très répétitif, on passe à côté des petits moments qui permettent de s’attacher aux personnages, ou d’être émerveillés par les progrès faits par l’équipe. Le film arrive trop vite à un point où les formes extraterrestres ne sont plus un mystère pour l’équipe d’expert alors qu’elle partait de rien.

171634
@Sony Pictures Releasing GmbH

En revanche, un des points les plus intéressants du film est la critique des politiques des pays concernés. Dans une telle situation de crise, tous les pays se renferment sur eux-mêmes, refusent de partager des informations, menacent d’entamer une guerre, alors que l’entraide les ferait aller beaucoup plus vite. Ce scénario est tellement réaliste qu’il fait sourire autant qu’il exaspère.

Nous sommes laissés avec beaucoup de questions sans réponse à la fin du film. Comme si nous avions eu les grandes lignes d’une histoire mais que pour réellement rentrer dedans, il nous fallait les détails. Ceci est peut-être dû au fait que c’est l’adaptation d’un livre. L’histoire de ta vie, écrit par Ted Chang, contient certainement les détails qui manquent au film de Denis Villeneuve. Les personnages ne sont que des esquisses de caractères, ce qui fait que même le personnage principal, celui de Louise Banks, n’est pas vraiment attachant ni émouvant. Tout son intérêt réside dans son savoir et sa capacité à analyser les données des aliens, mais pour que le film fonctionne réellement, il aurait fallu que le spectateur puisse se sentir concerné par le sort de cette femme.

Premier Contact est un film de science-fiction original. Bien qu’il ait quelques défauts, il offre une approche inattendue d’un « premier contact » avec la vie extraterrestre. La photographie et la bande originale sont deux énormes bons points du film. Le problème est peut-être que Denis Villeneuve nous avait habitué à bien mieux, notamment avec Sicario, sorti l’année dernière.

Crédit photo à la une : Sony Pictures Releasing GmbH

Pauline THURIER

Publicités

Une réflexion sur “Critique : « Premier contact », une idée originale pour une réalisation un peu bancale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s