Arras Film Festival : les films que nous avons vus

Cette année, Jollies magazine a eu la chance de se rendre au festival du film d’Arras et s’est vu accorder quelques interviews croustillantes ainsi que le droit d’assister à la diffusion de certains films qui sortiront dans quelques mois…

Quels sont ces films ?

Nous avons pu assister à trois projections presse. Ces projections étaient celle de Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste, Comment j’ai rencontré mon père de Maxime Motte et enfin Ouvert la nuit, un film d’Edouard Baer.

Qu’en avons nous pensé ?

dsc_0031

Chapiteau du Festival du film d’Arras situé en face du cinéma (Crédit : Adrien Bonnerot)

Le premier film, Il a déjà tes yeux, sortira en salles le 18 janvier 2017, réalisé par Lucien Jean-Baptiste, raconte l’histoire d’un couple de personnes noires ne pouvant pas avoir d’enfant. Ceux-ci font donc une demande d’adoption et se voient attribuer un bébé… Blanc. Ce qui va créer un énorme malaise chez les proches du couple mais aussi dans le monde extérieur.

iadty
Affiche du film Il a déjà tes yeux

Notre avis : Dans son quatrième film en tant que « réalisacteur » Lucien-Jean Baptiste aborde des sujets d’actualité comme les différences raciales, mais aussi l’adoption. Dans cette comédie avec  avec Aïssa Maiga, Zabou Breitman, et l’excellent Vincent Elbaz, on tombe très vite amoureux. Nous sommes allés à la rencontre du réalisateur, voici son interview :

Le deuxième film, Comment j’ai rencontré mon père, de Maxime Mottesorti le 7 septembre, raconte l’histoire d’un couple qui vit sur les bords de mer, dans le Nord, et qui a adopté un jeune africain. Il recherche son père biologique. Quand un migrant clandestin souhaitant rallier l’Angleterre débarque dans leurs vies, celui-ci devient un potentiel père biologique pour l’enfant…

comment-j-ai-rencontre-mon-pere.jpg
Photo tirée du Film Comment j’ai rencontré mon père

Notre avis : Encore une fois l’adoption est abordée dans ce film, mais également l’éducation, ainsi que la migration. Ces trois thèmes sont très bien mis en œuvre dans ce film où on retrouve notamment François-Xavier Demaison, Isabelle Carré ou encore Albert Delpy. Les personnages ont un rôle défini qui leur correspond, comme par exemple l’enfant, c’est ce que nous a expliqué Maxime Motte juste ici :

Le troisième et dernier film que nous avons vu est le tout nouveau film d’Edouard Baer, intitulé Ouvert la nuit qui sortira courant 2017. Il raconte l’histoire de Luigi propriétaire d’un petit théâtre de Paris qui a une nuit pour le sauver. On le suit durant ses déambulations nocturnes pendant lesquelles nous découvrons des personnages plus atypiques les uns que les autres…

Capture d’écran 2016-11-17 à 01.07.42.png
Édouard Baer lors de sa conférence de presse au Festival du film d’Arras (Crédit: Adrien Bonnerot)

Notre avis: Ce film est un véritable coup de cœur, Monsieur Baer – de retour à la réalisation après Akoibon (2005) – nous fait découvrir l’envers du décor du le monde du théâtre qu’il connaît bien. Il nous a confié qu’il se reconnaissait dans le rôle de Luigi, accompagné de Sabrina Ouazani, Audrey Tautou et pour un de ses derniers rôles, Michel Galabru. Edouard Baer nous fait rire tout au long de cette comédie avec des scènes pittoresques et des personnages haut-en-couleurs… Nous avons assisté à la conférence de presse concernant ce film à laquelle Edouard Baer était convié :

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la 18ème édition de ce Festival du film qui nous promet encore de grandes choses !

Adrien BONNEROT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s