Fed Cup 2016 : Si proche…

L’équipe de France de Fed cup s’est inclinée dimanche soir à la suite du double. Les Tchèques remportent pour la troisième année consécutive le trophée. La France a malgré tout fait douter les Tchèques après un week-end de vive tension au Rhénus de Strasbourg. Retour sur ce week-end à suspens.

Treize ans après sa victoire, la France n’a pas réitéré l’exploit. L’équipe d’Amélie Mauresmo n’est pas parvenu à mener cette jeune équipe à l’avenir. Le double a été décisif. La France et la République Tchèque se sont retrouvées dos à dos après les quatre simples.

Un public époustouflant

A Rhénus, le peuple français s’était donné rendez-vous pour supporter les Bleus. Ils n’ont pas été déçus et les ont poussées jusqu’au bout. Le public a permis aux Françaises de bousculer les Tchèques et ce jusqu’à la dernière seconde. Favorites sur le papier, les Tchèques ont dû faire face au troisième homme, le public français, prêt à cette occasion à donner de la voix. Garcia soulignera ce soutien à l’issue de la fin de la rencontre: elle parle d’une « ambiance de dingue » à Strasbourg et remercie tous ceux qui l’ont soutenue derrière leur écran.

Caroline Garcia, flamboyante

La native des Yvelines a été à la hauteur de l’enjeu. Samedi, Caroline Garcia est parvenue à se faire défaire de Petra Kvitova (11ème mondiale et n°2 Tchèque de l’équipe). Elle écarte en deux petits sets Kvitova et fait recoller la France à la locomotive Tchèque à l’issue de la première journée. Le premier set s’est fini sur un tie-break très serré où la Française s’impose 8/6. Le deuxième set est moins serré et permet à la Française de s’en sortir plus facilement. Avec cinq breaks sur neuf jeux au total, ce deuxième set s’est joué au mental et à la régularité. Kvitova, menée 4-1, semblait avoir lâché la partie mais le tennis féminin réserve toujours des surprises. La Tchèque parvient à revenir à 4-3 pour la France. Garcia donne un coup d’accélérateur pour se mettre à l’abri en breakant son adversaire. La deuxième balle de match était la bonne, « jeux, set et match », Garcia s’impose. Elle envoie un message fort à la République Tchèque : si elles veulent gagner pour la troisième année consécutive la Fed Cup, les Tchèques vont devoir se battre sur chaque point. Après la première journée, la France tient son rang grâce à Caroline Garcia.

Dimanche est la journée décisive, le soir on connaitra enfin l’équipe vainqueur. Caroline est encore au rendez-vous puisqu’elle offre à la France une deuxième victoire synonyme de double décisif. Pour son deuxième match, Garcia affronte Pliskova (6ème mondiale et n°1 tchèque). Cette fois-ci, l’enjeu n’est pas le même puisque c’est « quitte ou double » et la Tchèque est réputée meilleure que sa compatriote, Kvitova. La veille Mladenovic avait échouée face à elle au terme d’un match exceptionnel. Notre « kiki », Kristina Mladenovic, nationale avait perdu en 3 sets et 3h48 de match. La montagne n’est donc pas infranchissable vu le niveau de la Française. Caroline a passé moins de temps sur le court ce qui peut tourner à son avantage. Les voyants sont donc tous aux verts et peuvent laisser entrevoir un double décisif.

Le match tourne à l’avantage de la France. Très rapidement, la Tchèque est sous pression sur son service. Elle laisse filer la première manche 6/3 avec un break dès son deuxième jeu de service. Mais Pliskova n’est pas si friable et reprend immédiatement les commandes dans le deuxième set en prenant d’entrée de jeu le service de Caroline. La Tchèque mène très vite 3/0 avec un break d’écart. La Française ne reviendra pas dans cette manche, 6/3 République Tchèque. Les deux joueuses vont donc devoir se départager dans une ultime manche. Les deux joueuses se neutralisent sur leur jeu de service jusqu’à 4/3 pour Garcia sur le service de Pliskova où il ne lui suffira que d’une occasion pour se détacher au score. La Française doit convertir son jeu de service pour l’emporter. 40-30, balle de match France, service gagnant sur le revers de la tchèque. France / République Tchèque, 2/2, dos à dos après les simples avec l’aide précieuse de Garcia pour maintenir à flot le « bateau Mauresmo ».

video du match Garcia-Pliskova

Un double décevant…

Après la victoire en simple de Caroline Garcia, la France se doit d’aligner sa meilleure paire de double : Garcia/Mladenovic. Une victoire à Roland cette année et une seconde place mondiale en double, la France était favorite à l’issue des simples mais le tennis en à décider autrement.

Le break très tôt dans le premier set des tchèques va leur permettre de faire la course en tête. Les françaises sont poussées dans leur retranchement. La France parvient cependant à recoller dès le jeu suivant. Les deuxièmes mondiales de la discipline ne sont cependant pas parvenues à revenir dans le premier set après le break, au pire des moments (5/5) de la nordiste qui laisse filer ce jeu important par manque de premier service… Strycova n’aura  besoin que d’une occasion pour conclure. La République Tchèque est bien pressente dans les moments décisifs. Le deuxième set montre un scénarii similaire au premier avec une grosse pression sur les serveuses et à ce jeu là, les tchèques sont gagnantes et breakent au même moment. Strycova sert de nouveau pour conclure ce deuxième set. La tchèque est encore solide et offre à la République Tchèque une cinquième trophée en six années. (7/5 7/5)

 

Amélie Mauresmo, la fin de la Fed Cup

Ce lundi, Amélie Mauresmo a annoncé la fin de sa collaboration avec l’équipe de France de Fed Cup. Entraineur depuis juillet 2012, l’ancienne numéro un mondiale explique qu’elle quitte son poste pour « raisons personnelles ». Lors d’une conférence à Roland Garros elle a expliqué que le rôle d’entraineur et de future mère pour la deuxième fois était « impossible » à concilier. Elle préfère donc se retirer pour laisser place à une nouvelle ère. Le résultat de ce week-end ne semble donc pas être le moteur de cette décision.

Des prétendants à cette place ont été cité dans la presse dont Mouratoglou, mari et entraineur de Serena Williams. Pour l’heure rien n’est officiel, mais on devrait le savoir dans les jours à venir puisque la saison de Fed Cup 2017 arrive à grands pas. Prochain rendez-vous pour la France: la Suisse le 12 et 13 février prochain.

Notre équipe est encore jeune et prometteuse, elle ne compte naturellement pas s’arrêter en si bonne progression.

Merci les filles !

Gabriel BRAY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s