La face cachée du chocolat

Qu’on l’aime en barre, en tablette, rempli de noisettes ou en pâte à tartiner, le chocolat est un ingrédient indispensable de nos goûters. Pourtant derrière son goût parfois amer ou doux, se cache une véritable géopolitique du cacao dont les enjeux sont énormes. 

C’est une édition weekend de Libération qui traite de la question de l’or brun et de son industrie ,quatre fois centenaire, qui rapporte environ 73 milliards d’euros par an. Une petite fortune qui semble rencontrer quelques difficultés aujourd’hui.

959962-le-chocolat-en-chiffres-infographie-big.png
Un schéma résumant quelques données sur la géopolitique du chocolat. Crédits : @Libération.

Des consommateurs toujours plus nombreux

Le chocolat plaît à tous et de plus en plus! Même si  pour le moment c’est l’Europe  qui en est le plus gros consommateur (avec 1800 millions de tonnes par an), suivi des États-Unis, les pays asiatiques entrent sur le marché et commencent à consommer à l’Occidentale. En effet, leur économie montante, les classes moyennes s’enrichissent et en arrivent à consommer plus de viande et aussi…de chocolat! Ainsi, du fait de la croissance de la demande et d’une industrie qui n’arrive pas à suivre le pas, le quotidien nous apprend que d’ici à 2020, 1/4 des consommateurs de chocolat risquent d’en être privés!

Une production difficile

Shade_Cacao_Plantation,_Ixcacao_Mayan_Chocolate,_Belize.JPG
Une plantation de cacaoyer. Crédits : Wikipedia.

Le principal producteur de cacao est la Côte d’Ivoire avec 40% des exportations. Néanmoins le pays est en train de connaitre une crise. Les cacaoyers utilisés pour produire les fèves sont anciens et de moins en moins féconds or, il faut une décennie avant qu’un nouveau cacaoyer donne des graines, une caractéristique du petit arbre qui ne réjouit gère les producteurs de plus en plus soumis à la pression de la nouvelle demande.

De plus, les millions de personnes qui travaillent dans cette industrie demandent un meilleur salaire, ce qui n’améliore pas les affaires des producteurs de cacao. Pour répondre à cette demande, des associations se mobilisent telles que Coco Action, qui, en 2014, a réussi à améliorer les conditions de travail des femmes et des enfants (environ 2 millions) qui travaillent dans de nombreux hectares en Afrique.

En plus des conditions de productions liées à l’arbre en lui-même et de la main-d’oeuvre qui devient chère, le monde du cacao est mise à rude épreuve par…le climat ! En effet, les cacaoyers sont très sensibles au vent, à la chaleur ou aux maladies ce qui rend difficile une production à la chaîne ou en tout cas qui pourrait répondre à la demande totale.

Le chocolat amené à disparaître ?

giphy.gif

Face à ces difficultés, des chercheurs essayent déjà de trouver des substituts à l’or brun. Ainsi, le chocolat tel que nous le connaissons pourrait être amené à disparaître mais d’autres substances naturelles ou chimiques nous permettraient de garder son bon goût sur nos tartines ! On envisage le recours à un arôme chimique, à la graisse végétale (légalisée en 2003) et à la farine de caroube qui a exactement le goût du chocolat au lait.

Alors ne vous inquiétez pas. Déjà  parce que la pénurie de chocolat n’est pas pour maintenant (d’autres pays cherchent à développer leur production pour prendre le relai de la Côte d’Ivoire) et ensuite parce que d’autres solutions (certes moins naturelles) risquent d’être trouvées pour que vous continuez à apprécier votre carré de chocolat, et on en est bien content car comme a dit Romain Gary : « Quand on a envie de crever, le chocolat a encore meilleur goût que d’habitude ».

Léa GORIUS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s