Primaire EELV : Michèle Rivasi, la surprise!

Qui l’eut cru ! Alors que tous les pronostics déclaraient Yannick Jadot et Cécile Duflot comme les finalistes de la primaire écologiste, c’est finalement Michèle Rivasi qui est de la bataille finale. Comme nous l’avons fait pour Yannick Jadot, nous vous proposons une présentation de cette candidate surprise et méconnue.

La femme érudite et engagée

Âgée de 63 ans et originaire de Montélimar, la candidate d’EELV possède un parcours scolaire exemplaire. En effet, elle est une ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-roses et professeur agrégée en SVTU ( sciences de la vie, de la terre et de l’univers) , métier qu’elle exerce actuellement à l’IUFM de Grenoble.

Elle s’engage rapidement dans l’environnement et créé la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986. Elle est ensuite député de la Drôme de 1997 à 2002 en tant qu’affiliée au PS. Par la suite, tout comme M. Jadot, elle est directrice de Greenpeace France de 2003 à 2004. Elle est aujourd’hui membre de plusieurs commissions comme celle de la défense nationale et des forces armées ou encore celle de l’information de collectivités locales ou d’entreprises. Elle est également, comme son adversaire, eurodéputé depuis 2009.

téléchargement (5)

Les différences de son programme avec celui de Yannick Jadot

Comme nous vous l’avons dit précédemment, les différences entre les candidats n’étaient pas très importantes. Cependant, il existe quelques variantes:

  • Un revenue de base non pas à 500€ mais à 800 ou 1000€
  • Une nouvelle Constitution qui permettrait de « moraliser la vie politique« 
  • Faire apprendre à l’école la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen
  • Fermer les centrales nucléaires, et en priorité Fessenheim

Les points communs

Il existe beaucoup de points communs, si bien que la candidate reconnait dans Le Monde que les électeurs feront leurs choix principalement par rapport à « la personnalité » et « la crédibilité » des candidats plutôt que sur leurs programmes. Pour rappel, voici les propositions communes aux deux candidats :

  • une légalisation du cannabis encadrée
  • le réduction du pouvoir du chef d’Etat pour laisser plus de place au Parlement
  • une nouvelle constitution écrite

Lors du débat d’entre-deux tours qui les a opposés, la candidate a réaffirmé que contrairement à son adversaire qui pense surtout à gagner des législatives, elle croyait à « un optimisme de la volonté » et partait ainsi pour se faire élire présidente. Elle a aussi fait remarquer que ces primaires ont eu le mérite de faire parler d’écologie au sein de cette campagne présidentielle. De plus, les deux candidats ont déclaré, avec une pointe d’humour, que si l’un d’eux étaient élus président, l’autre serait évidemment son premier ministre.

Alors, qui de Yanick Jadot ou Michèle Rivasi va l’emporter dans cette primaire ? Rien n’est fait, cependant, les sondages donnent le premier candidat gagnant. Mais, comme madame Rivasi nous l’a montrée, une surprise n’est jamais loin lors des primaires écologistes. Fin du suspens le 4 novembre!

Eglantine PUEL

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s