Ballon d’or 2016 : une nouvelle liste pour un nouveau trophée

Le lundi 24 octobre, France Football a annoncé la liste des 30 joueurs retenus pour le trophée du meilleur joueur de football 2016 : le Ballon d’or. Cette nouvelle édition est toujours convoitée par les deux ténors : CR7 alias Ronaldo et son meilleur ennemi Leo Messi. À noter tout de même que ce trophée montre des nouveautés dans les nommés et dans le système de vote.

Un divorce après 6 ans de coopération

Le principe du Ballon d’or reste le même : élire le meilleur joueur du monde. Cependant, on note quelques bouleversements dans le fonctionnement de la plus célèbre des récompenses individuelles de la planète football. La première grande révolution, c’est le retour à l’exclusivité du trophée pour le magazine France football. Pour la première fois depuis 2010, seul un comité de journaliste désignera celui qui mérite de détenir le graal pour tout footballeur. Contrairement aux éditions précédentes, orchestrées par deux tiers de sélectionneurs et de d’entraineurs – ce qui pouvait modifier les résultats – seul un comité de 192 journalistes votera. Par deux fois, en 2010 et en 2013, les journalistes donnaient vainqueur un joueur qui finalement perdait car les entraineurs et sélectionneurs n’étaient pas du même avis. Si en 2010, les journalistes avaient eu le maitre mot sur cette récompense alors Wesley Sneijder, Pays-bas, aurait été le Ballon d’or 2010. De même, notre Ribéry national aurait été récompensé en 2013. Malheureusement, le poids de la FIFA était plus important que celui du magazine.

Nouvel évènement pour cette édition, c’est la suppression de l’annonce du podium quelques semaines avant l’annonce finale. Un suspens qui pourra attirer d’autant plus de téléspectateurs, qui s’intéressent souvent moins lorsqu’ils savent à l’avance que cela sera un Ronaldo ou un Messi élu meilleur joueur. On peut donc s’attendre à une édition potentiellement à suspens et pourquoi une nouvelle tête pour soulever le trophée de 12 kilogrammes.

La liste des 30 joueurs dévoilée

Comme prévu la liste des 30 n’écarte pas le gratin du football européen et mondial. Messi, Ronaldo, Neymar, Iniesta… sont tous présents. Comme chaque édition depuis 2007 Messi et CR7 font parti du trio de tête du trophée (seule exception, la sixième place de Ronaldo en 2010). Cela ne risque pas de changer pour cette édition mais on peut toujours croire à une surprise. Ronaldo semble être le favori grâce à sa victoire en finale de Ligue des champions et sa victoire en juillet dernier face à l’équipe de France lors de l’Euro. On peut malgré tout noter l’incroyable saison de Griezmann côté français qui risque bien de monter dans le classement. « Grizou » ne sera probablement pas Ballon d’or mais pourrait bien bouleverser le haut du classement en se hissant sur le podium. D’après Griezmann lui même, Ronaldo aura le Ballon d’or pour la quatrième fois de sa carrière. Le madrilène ne se fait pas d’illusion.

 

Voir cette publication sur Instagram

🔥🔥

Une publication partagée par Antoine Griezmann (@antogriezmann) le

Un flash-back sur le couple Ronaldo-Messi

Ronaldo est un habitué de la liste des nommés. Depuis 2004, où il avait fini 12 ème, CR7 fait toujours parti des favoris. De son côté, Messi parvient à intégrer en 2006 la prestigieuse liste des nommés au Ballon d’or. Petite anecdote, les deux joueurs sont rentrés au même âge dans cette liste que tout joueur de foot rêve d’atteindre dans sa carrière. Seulement 19 ans leur ont suffit, ce qui en dit long sur le talent et le potentiel futur que dégageaient ces deux footballeurs. En 2007, les deux ennemis sont dans l’ombre de Kakà, vainqueur du Ballon d’or cette année là, mais ils se placent parmi les trois meilleurs joueurs du monde. C’est à partir de 2008, que la suprématie portugo-argentine commence, puisque Ronaldo décroche son premier trophée, à l’âge de 23 ans. Tour de passe-passe pour les deux, 2009 est l’année de Messi qui va garder cette récompense ultime jusqu’en 2012, pour enfin laisser la place au portugais, bon deuxième mais qui n’apprécie pas d’être relégué au second rang, surtout quand c’est « Léo » qui est devant. Il l’empoche deux fois de suite (2013 et 2014). Pour ensuite monter le compteur de Messi à 5. On constate donc que le barcelonais possède encore deux trophées d’avance sur le madrilène mais cet écart pourrait bien se resserrer cette année. Pour un homme vainqueur de la Coupe aux grandes oreilles et la coupe d’Europe qu’il désire et qu’il a enfin réussi à ramener à la bannière rouge et verte.

 

 

 Gabriel BRAY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s